home > Films > Un vent de liberté (2016)
Un vent de liberté (2016)
de Behnam Behzadi
publié le mercredi 19 juillet 2017

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle Un certain regard Festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 19 juillet 2017

JPEG - 119.1 ko

 


À Téhéran, une des villes les plus polluées au monde, une mère souffrante doit quitter la ville pour raison de santé. Sa famille décide alors que Niloofar, sa fille cadette, pas encore mariée, doit s’installer à la campagne avec sa mère.

Un vent de liberté est le portrait de Niloofar. L’actrice, Sahar Dolatshahi, est d’une beauté radieuse, avec un regard doux sur le monde qui l’entoure, gracieuse dans ses gestes et ses comportements.

JPEG - 187.5 ko

 

Mais voilà, la condition des femmes en Iran n’est pas une partie de plaisir, l’autorité des hommes règne pesamment au sein des familles. Dans la vie quotidienne, le port du voile est toujours imposé, ainsi que l’obéissance à la charia. Les femmes sont toujours victimes de discrimination devant le mariage, le divorce ou l’héritage et, en cas d’adultère, le châtiment est d’une violence extrême - cf. Taxi Téhéran, de Jafar Panahi, qui met en scène de façon subtilement humoristique, toutes les situations possibles de la condition féminine en Iran et notamment celle, particulièrement tragique, lors du décès d’un mari.

JPEG - 120.5 ko

 

Pour Niloofar, il s’agit d’affirmer son indépendance, son existence en tant que femme qui travaille et gagne sa vie, qui plus est dans un travail qu’elle apprécie. Elle dirige une petite entreprise de couture. La question que propose avec délicatesse et malice le réalisateur Behnam Behzadi est simple : dans la mesure où le poids des traditions religieuses a profondément ancré dans la société un certain nombre de préceptes et d’interdits concernant les femmes, peuvent-elles, sans se mettre en danger, les contester et choisir librement leur vie ?

JPEG - 138.8 ko

 

Autant de questions essentielles que Behzadi aborde avec une distance savamment contrôlée, dans une mise en scène chargée d’humanité et de finesse. L’actrice contribue a faire passer la gravité du sujet par un jeu d’une grâce exceptionnelle. Niloofar lutte, se confronte sévèrement à son frère et s’oppose à sa famille avec ses armes, la volonté et le charme.
La dernière séquence du film est révélatrice de cette situation inextricable : elle demande, dans leur voiture, à son amoureux de lui mettre de la musique ; celle-ci est sinistre. Il en choisit alors une autre, qui se révèle tout aussi sinistre. Elle préfère en rire…

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Un vent de liberté. Réal, sc : Behnam Behzadi ; ph : Bahram Badakshani. Int : Sahar Dolatshahi, Alireza Aghakhani, Roya Javidnia, Ali Mosaffa (Iran, 2016, 84 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts