home > Au fil du temps > Journaux de JC > 2014 : Ma’ Joad > Journal de Ma’ Joad (février 2014)
Journal de Ma’ Joad (février 2014)
Février 2014
publié le vendredi 28 février 2014

FÉVRIER 2014


Mercredi 26 février 2014

 

Deuxième anniversaire de la mort de Andrée Tournès (1920-2012).

Le numéro spécial que Jeune Cinéma lui a consacré n’est pas encore tout à fait épuisé.



Mardi 11 février 2014

 

Mort de Shirley Temple (1928-2014)

On en a marre d’annoncer des morts.
Mais outre que ce sont, pour les chercheurs, des corpus terminés donc des terrains de jeux définis, il semble difficile d’annoncer des naissances. On se fout un peu des bébés sans œuvre.

Vernissage de l’exposition Cartier-Bresson à Beaubourg (12 février-9 juin 2014).
Henri Cartier-Bresson est aussi un cinéaste, et l’exposition présente ses deux documentaires sur la guerre d’Espagne : Victoire de la vie (les hôpitaux de l’Espagne républicaine, 1938) et L’Espagne vivra (avec le Secours populaire et un commentaire de Georges Sadoul, 1938).
Tous ses documentaires ont été rassemblés en DVD : Outre les deux précédents, Le Retour (le retour des prisonniers après la Seconde Guerre mondiale, 1945) ; California Impressions et Southern Exposures (carnets de voyage pour CBS, 1970).



Dimanche 2 février 2014

 

Mort de Philip Seymour Hoffman (1967-2014).
Il restera pour toujours l’insupportable et splendide Truman Capote, admiré même par Norman Mailer, plus précisément celui des années 60, et de In Cold Blood de Bennett Miller (2005), rôle pour lequel il a reçu l’Oscar du meilleur acteur et un Golden Globe.
Mais on ne l’a pas oublié dans The Big Lebowski des frères Coen, qui nous avait fait tant rire (1998).



Samedi 1er février 2014

 

Mort de Maximilian Schell (1930-2014).

Un grand acteur, celui du Bal des maudits de Edward Dmytryk, et du Jugement à Nuremberg de Stanley Kramer, et même de Julia de Fred Zinnemann (où apparaissent Lilian Hellman et Dashiell Hammett).

Une belle et longue carrière, un type bien.
D’où vient alors qu’on ne pense à lui que comme le frère de Maria Schell ?
Trop lisse, trop suisse, peut-être, et nous on les aimerait plus tourmentés ?



Revue Jeune Cinéma - Contacts