home > Films > Border (2018)
Border (2018)
de Ali Abbasi
publié le mercredi 9 janvier 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection officielle Un certain regard du Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 9 janvier 2019

JPEG - 181 ko

 


La première apparition de Tina, la douanière danoise qui surveille l’arrivée des ferries, est redoutable : boudinée dans son uniforme, le faciès difforme aux pores dilatés, une babine relevée lorsqu’elle flaire, tel un porc truffier, les passagers qui défilent devant elle - elle ne les touche pas mais décèle les odeurs de peur ou de culpabilité qu’ils émettent.

JPEG - 169 ko

 

Elle a tout du monstre, qu’on se voit mal devoir supporter durant les 101 minutes annoncées. Mais il s’agit d’un monstre si particulier qu’on se prend rapidement à l’observer d’un œil détaché, hors répulsion.
Elle vit dans la forêt, sa maison est bien aménagée, elle loue même des cabanons et abrite un compagnon "normal", nonobstant ses chiens de combat et ses petits trafics. Tout va changer lorsqu’elle détectera à la douane un individu aussi hideux qu’elle, douteux mais pourtant clean, en qui elle reconnaîtra un pareil.

JPEG - 219.6 ko

 

En dire plus serait retirer au spectateur futur le plaisir de découvrir les secrets que chacun cache et qui se dévoileront au cours d’une séquence d’accouplement hallucinante, étreinte quasiment cosmique, suivie d’un bain dans l’étang proche, tous les deux nus et hurlant leur jouissance - c’est Extase de Machaty chez les freaks de Browning.

JPEG - 174.2 ko

 

JPEG - 165.2 ko

 

Mais ce n’est qu’un début et les épisodes successifs atteindront d’autres sommets (dont une étonnante parthénogénèse), avant un finale qui ne résout rien.
Il y a fort longtemps que des images ne nous avaient aussi fortement secoués, sans que l’on puisse s’en détacher, malgré le dérangement fondamental qu’elle éveillent.

JPEG - 229.4 ko

 

Gräns, second long métrage d’un Iranien installé au Danemark, a décroché le prix de la section Un Certain Regard, c’est bien la moindre des choses pour un film qui illustre aussi précisément l’intitulé de celle-ci : rarement un regard nous avait paru aussi singulier.
Réclamons un Oscar du maquillage pour les deux protagonistes, tout à fait sympathiques une fois débarrassés de leurs prothèses.

Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018


Border (Gräns). Réal, sc : Ali Abbasi ; sc : John Ajvide Lindquist, Isabella Eklof ; ph : Nadim Carlsen ; mont : Anders Skov ; mu : Christoffer Berg, Martin Dirkov. Int : Eva Melander, Eero Milonoff, Jörgen Thorsson (Danemark, 2018, 101 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts