home > Films > London (1993) - Robinson dans l’espace (1997)
London (1993) - Robinson dans l’espace (1997)
de Patrick Keiller
publié le mercredi 8 octobre 2014

par Jacques Chevallier
Jeune Cinéma n°284, septembre 2003

JPEG - 270.4 ko

 


L’espace filmique est toujours une fiction, même quand le film est un documentaire, réaffirme Patrick Keiller, cinéaste-architecte.
Et sa caméra subjective le confirme.

Il cite La Jetée de Chris Marker. Dans sa manière, il y a aussi un peu du Buñuel de Las Hurdes et du Vigo de À propos de Nice.
C’est la rencontre d’une nouvelle objectivité et du monologue intérieur qui font le charme ineffable des documentaires de Keiller.

JPEG - 535.2 ko

 

Dans Londres, "la moins accueillante et la plus réactionnaire des capitales" (1993), puis dans toute l’Angleterre en crise (1997), au fil des pérégrinations d’un invisible compagnon enquêteur (Robinson), Patrick Keiller dresse un état des lieux clinique, à la fois ironique et mélancolique.

À travers des plans fixes, comme "indifférents", sa caméra visite les sites industriels à l’abandon et les mines fermées, les quartiers misérables côtoyant luxe et décorum désuet, les vieilles usines en faillite et les nouvelles (Toyota, Daewoo), les ports en déshérence et les centres commerciaux tapageurs, les prisons par-ci, les prisons par-là, les anciennes et les nouvelles.

JPEG - 324.4 ko

 

Sur ces images d’une banalité soigneusement élaborée, le réalisateur plaque un commentaire faussement touristique, lesté de chiffres, statistiques et recensements, dont l’humour, à base d’understatement, est "ignoré" - et donc servi - par la voix du comédien, Paul Scofield.

JPEG - 740.4 ko

 

Ce sont des pans obscurs qu’il met à jour, obscurs mais parfois lumineux.
Car le réalisateur n’a de cesse de repérer les lieux chargés d’émotion, lieux de vie et de rencontres.
Et de citer Apollinaire, Rimbaud, Verlaine, Shelley, Defoe, ou encore - autre clin d’œil aux "enquêtes" de son Robinson - Conan-Doyle.

Au passage, Robinson signale que la Grande-Bretagne est "le pays où le marché du travail est le plus libre d’Europe et la population carcérale la plus nombreuse".

Jacques Chevallier
Jeune Cinéma n°284, septembre 2003

London (1993) & Robinson in Space (1997). Réal, sc, ph : Patrick Keiller ; mont : Larry Sider ; narrateur : Paul Scofield (Grande-Bretagne,1993 et 1997, 80 et 80 mn). Documentaire.



Revue Jeune Cinéma - Contacts