home > Livres & revues > Revues et articles de revues > Revue Cahiers Henri Storck n°1 (2000)
Revue Cahiers Henri Storck n°1 (2000)
Vincent Geens - Henri Storck
publié le dimanche 15 avril 2001

par Alain Virmaux
Jeune Cinéma n°267, mars-avril 2001

Vincent Geens, "Bula Matari. Un rêve d’Henri Storck", Cahiers Henri Storck, n° 1, éd. Crisnée, Yellow Now, 2000.


Ce premier cahier retrace en détail l’histoire assez incroyable d’un long métrage que Storck espéra longuement et vainement voir réalisé aux USA. Et qui séduisit entre autres John Ford.

Pourquoi ce titre énigmatique ? Si l’on précise que "Bula Matari" signifie en swahili "briseur de rochers", si l’on ajoute que ce fut le surnom de l’explorateur Stanley, et qu’il fut aussi décerné à Tintin par une peuplade africaine dans un album d’Hergé, on devinera que le film voulait retracer l’histoire de la conquête du Congo à la fin du 19e siècle, pour la plus grande gloire de la Belgique et de son roi Léopold II.

C’est un visage plutôt inattendu de Storck qui nous est ici révélé, avec un grand luxe d’informations et de documents d’époque. Une époque - pas si lointaine - où l’épopée coloniale était encore chantée sans arrière-pensées.

Mais en un temps où les horreurs du colonialisme sont chaque jour dénoncées, ou bien les méfaits des décolonisations ratées, et où sont souvent agitées des idées de "repentance", ce Bula Matari tombe un peu à contretemps.
On reste fréquemment pantois à la lecture de ce dossier, d’ailleurs agencé avec soin et rigueur.
Avouons-le : ce n’est pas exactement là le Storck que nous préférons.

Mais, quoi, ne faut-il pas connaître tous les visages de ceux que l’on admire, même les plus déconcertants ?

Alain Virmaux
Jeune Cinéma n°267, mars-avril 2001

Vincent Geens, "Bula Matari. Un rêve d’Henri Storck", Cahiers Henri Storck, n° 1, Crisnée, Belgique, éd. Yellow Now, 2000.



Revue Jeune Cinéma - Contacts