home > Films > Diamant noir (2015)
Diamant noir (2015)
de Arthur Harari
publié le mardi 7 juin 2016

par Marceau Aidan,
Jeune Cinéma n° 373, mai 2016

Sélection du festival International du Film policier de Beaune 2016
(Prix du Jury)
Festival international des scénaristes de Valence 2016

Sortie le mercredi 8 juin 2016

JPEG - 200.6 ko

 


Premier long métrage de Arthur Harari, Diamant noir nous révèle un jeune et intéressant réalisateur dans le petit monde du cinéma français d’aujourd’hui. Il n’en est pas, loin de là, à son premier essai, car il a déjà signé plusieurs courts métrages, qui ont été très bien reçus, et à participé à des films comme La Bataille de Solférino de Justine Triet.

Par l’intermédiaire du personnage de Pier Ulman (Niels Schneider), nous pénétrons dans un univers bien particulier, celui des diamantaires d’Anvers - univers ayant, dans l’économie européenne, une place historique, depuis le XVIe siècle et l’essor économique, à la Renaissance, de l’Europe des marchands. Ce monde des diamantaires est clos, dans ce grand port bordé par le fleuve Escaut, où plusieurs scènes du film se déroulent.

JPEG - 168.2 ko

 

Pier Ulmann, jeune homme désœuvré, entre délinquance et manque de repères essentiels, porte un lourd fardeau, dû au comportement de son père, mort dans des circonstances troubles, là où l’avait amené sa déchéance, dans la rue, après avoir été brutalement rejeté par sa famille de diamantaires anversois.

JPEG - 252.6 ko

 

L’intérêt du film s’accentue avec la découverte du fonctionnement opaque de cette entreprise si particulière. Arthur Harari nous entraîne peu à peu, à la fois dans un documentaire sur le monde des diamantaires, riches familles de la communauté juive en majorité, et dans la mise en place de situations fictionnelles qui vont aboutir au drame.

JPEG - 203.3 ko

 

L’arrivée de Rachid, compagnon de délinquance de Pier, venu pour voler des diamants, crée une atmosphère délétère, et renforce le malaise du jeune homme.
Tout ceci aboutira, après des événements dramatiques, à la prise de conscience salutaire de Pier, qui pourra, enfin libre, envisager une existence véritable dans le monde.

Marceau Aidan
Jeune Cinéma n° 373, mai 2016

Diamant noir. Réal, sc : Arthur Harari ; sc : Vincent Poymiro, Agnès Feuvre, d’après une idée originale d’Arthur Harari & Olivier Seror ; ph : Tom Harari ; mont : Laurent Sénéchal ; mu : Olivier Harguerit. Int : Niels Schneider, August Diehl, Raphaele Godin, Abdel Hafed Benotman (France, 2015, 115 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts