home > Personnalités > Rouffio, Jacques (1928-2016)
Rouffio, Jacques (1928-2016)
Brève
publié le lundi 11 juillet 2016

Jacques Rouffio (1928-2016)

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (dimanche 10 juillet 2016)


Jacques Rouffio (1928-2016) est mort vendredi 8 juillet 2016.

Nous avions beaucoup aimé son premier film, L’Horizon (1967), et son générique de luxe, technique comme casting. C’était un des premiers films à évoquer l’envers de 14-18, avec les révoltes de 1917.

JPEG - 77.1 ko

 

Cinquante ans après, c’était pas encore possible d’en parler, toujours incorrect, pas convenable, pas à la mode. Il restait encore trop de poilus, abîmés ou pas, que ça aurait pu faire souffrir : des héros inutiles ? des sacrifices pour rien ? des camarades courageux autrement ?
Rouffio, qui avait été l’assistant de ces grands réalisateurs, Delannoy (1908-2008), Verneuil (1920-2002) et Franju (1912-1987), - qualité française comme croyait les insulter l’insolente génération montante d’alors - , avait 40 ans.
Ce fut un échec, et il mit dix ans à s’en remettre.

Après quoi, il put, dans la seconde partie de sa vie, avec des co-scénaristes de haut niveau comme Georges Conchon, Jean-Loup Dabadie, Claire Denis, Gilles Perrault, faire des films à son goût, qui finit par correspondre à celui du public.

Personne, bien sûr, n’a oublié La Passante du sans-souci (1982), à cause de l’émotion et de Romy la très populaire.


 

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (dimanche 10 juillet 2016)

Revue Jeune Cinéma - Contacts