home > Films > Mimosas, la voie de l’Atlas (2016)
Mimosas, la voie de l’Atlas (2016)
de Oliver Laxe
publié le mercredi 24 août 2016

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Grand Prix de la Semaine de la critique au festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 24 août 2016

JPEG - 159 ko

 


Récompensé par le Grand Prix de la Semaine de la Critique, le film du Franco-Galicien, Oliver Laxe ne laisse pas d’interroger le spectateur.

Mimosas nous convie à un voyage initiatique à travers le Haut-Atlas marocain.
Le film aurait pu se contenter de n’être qu’un énième road-movie dans des décors sublimes, avec belle photographie (signée Moro Herce) et interprétation impeccable.
Ce serait sans compter sans un parti pris narratif qui tente d’apporter une dimension mystique à un scénario particulièrement nébuleux, sans en livrer aucune clé.

JPEG - 195.1 ko

 

JPEG - 192.8 ko

 

Cette histoire de cavaliers qui veulent parvenir jusqu’à un village de l’Atlas bloqué par les neiges, pour y faire reposer leur cheikh mourant, est certainement très belle sur le papier, mais elle se complique de méandres métaphysiques abscons.

JPEG - 271.2 ko

 

La fable pouvait se vouloir originale, mais le mélange du contemporain et de l’intemporel brouille les pistes, pas d’une façon poétique, mais d’une façon incompréhensible, à moins de faire partie des spectateurs que plus rien n’étonne, comme de voir réapparaître des personnages morts dans un film qui se veut réaliste.

À moins qu’il ne s’agisse d’une description du paradis d’Allah, décrit dans le Coran comme parfumé de mille fleurs, telle celles du mimosa, en opposition avec l’arbre zaqqoum qui pousse en enfer et dont les fruits ressemblent à des diables.

JPEG - 199.7 ko

 

Comme on ne sait jamais si nos personnages sont en enfer, au paradis ou sur Terre, l’image des hommes se nourrissant sur un arbre requiert différentes interprétations.

Comme aurait pu écrire le grand poète persan Rûmî : "Homme, tu aurais mérité les effluves du mimosa, mais ta lâcheté te forcera à manger les fruits diaboliques du zaqqoum."

Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Mimosas. Réal : Oliver Laxe ; sc : O.L. & Santiago Fillol ; ph : Mauro Herce ; mont : Cristobal Fernandez. Int : Ahmed Hammoud, 
Shakib Ben Omar, 
Said Aagli, 
Ikram Anzouli, 
Ahmed El Othemani, 
Hamid Fardjad, 
Margarita Albores, 
Hwidar (Espagne-Maroc-France-Qatar, 2016, 93 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts