home > Films > Juste la fin du monde (2016)
Juste la fin du monde (2016)
de Xavier Dolan
publié le mardi 20 septembre 2016

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Sélection officielle en compétition festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 21 septembre 2016

JPEG - 73.9 ko

 


Film manqué, et néanmoins attachant, Juste la fin du monde se signale, comme le meilleur de Xavier Dolan, par un art tout musical.
Passé un temps d’adaptation, où domine la cacophonie d’acteurs jouant chacun dans son registre, le cinéaste alterne contrepoints, fusions et dissonances, sans oublier ce prélude de Bach (adapté par Gabriel Yared), sur lequel il parvient à faire "monter la mayonnaise" d’un affrontement familial de haute volée.

JPEG - 98.4 ko

 

Le problème est que la pièce de Jean-Luc Lagarce, dont le film est adapté, se prêtait sans doute assez mal à un tel traitement anti-naturaliste, composé avant tout d’une suite de morceaux de bravoure (la dispute entre les deux frères filmés de dos - cf. Vivre sa vie ? - dans une voiture...) qui, par contraste, font apparaître les dialogues (réécrits par Dolan) comme du mauvais théâtre (ce que l’œuvre d’origine n’est évidemment pas).

Contrairement à ce qu’on a pu lire ici ou là, il n’est pas sûr que Xavier Dolan se soucie comme d’une guigne de ses glorieux aînés.

La "distanciation" de certains échanges renverrait bien plutôt à Bertrand Blier, tandis que cette manière de prendre ses acteurs-vedettes pour ce qu’ils sont (Vincent Cassel, fort en gueule, Nathalie Baye, dans un registre excessif échappé de Laurence Anyways, mais aussi bien de Absolutely Fabulous, Gaspard Ulliel, figé dans un masque doloriste...), davantage que destinés à incarner des personnages, se souvient sans doute du traitement infligé par Jean-Luc Godard à certains de ses acteurs (Delon...).

JPEG - 63 ko

 

JPEG - 69.5 ko

 

Bref, Dolan se cherche encore et, à l’heure où l’on lira ces lignes, il sera sans doute déjà en train d’œuvrer à son prochain projet, étatsuniens, celui-là.

Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Juste la fin du monde. Réal : Xavier Dolan ; sc : Xavier Dolan, d’après la pièce de Jean-Luc Lagarce ; ph : André Turpin ; mont : Xavier Dolan ; mu : Gabriel Yared. Int : Nathalie Baye, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Gaspard Ulliel (Canada-France, 2016, 97 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts