home > Films > Client (le) (2016)
Client (le) (2016)
de Asghar Farhadi
publié le mercredi 9 novembre 2016

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Sélection officielle en compétition du Festival de Cannes 2016
Prix d’interprétation masculine pour Shahab Hosseini
Prix du scénario pour Asghar Farhadi

Sortie le mercredi 9 novembre 2016

JPEG - 60.8 ko

 


À partir de la menace d’effondrement d’un immeuble en plein Téhéran, signalé par une fissure dans une vitre, Asghar Farhadi enchaîne des évènements d’une manière implacable qui, de l’obligation de déménagement d’un couple issu de la classe moyenne, mènera vers un drame final d’autant plus glaçant et universel que les circonstances elles-mêmes n’ont aucun caractère de gravité apparente.

Tout du moins, c’est par une ruse scénaristique (que s’est-il passé à l’intérieur de la salle de bains où la femme a été agressée ?) que Farhadi conduit ce récit d’une culpabilité "à rebonds", qui s’intéresse au désir de vengeance du mari et à sa quête.
Elle échouera, non sans sadisme, sur un pauvre diable, innocent, comme il se doit.

JPEG - 209.3 ko

 

Ce n’est qu’en filigrane que le cinéaste dit ici quelque chose de la société iranienne, de la justice privée (à aucun moment on ne songe à mener une enquête officielle) aux non-dits à l’intérieur de la cellule familiale, en passant par le machisme de son protagoniste qui passe outre aux objurgations de sa femme. Quelque chose se fêle, là aussi.

Si l’on ajoute que le couple principal pratique le théâtre amateur, on devinera qu’un jeu d’échos se déploie également entre la vie et l’art - et Farhadi de tisser habilement quelques liens entre la situation des deux époux et celle offerte par la pièce d’Arthur Miller (Mort d’un commis-voyageur) qu’ils répètent en parallèle.

JPEG - 395.7 ko

 

Aux tous derniers plans du film, le mari et la femme, avant que d’entrer en scène, apparaissent figés par leur maquillage, parfaitement étrangers l’un à l’autre.
À en croire Diderot, ils deviendront d’excellents comédiens.

Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016


Le Client (Forushande.) Réal, sc : Asghar Farhadi ; ph : Hossein Jafarian ; mont : Hayedeh Safiyari ; mu : Sattar Oraki. Int : Shahab Hosseini, Taraneh Halidoosti, Babak Karimi, Farid Sajjadihosseini (Iran-France, 2016, 125 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts