home > Thématiques > Féminisme > Tous les 8 mars > À propos du 8 mars 2017
À propos du 8 mars 2017
Brève
publié le mercredi 8 mars 2017

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Ben Cash (mercredi 8 mars 2017)

JPEG - 164 ko

 


Mercredi 8 mars 2017

 

Petit récapitulatif

Le 8 mars 1917 : La révolution de Février en Russie, à Petrograd, ce sont les femmes qui l’ont commencée. Elles défilaient paisiblement pour réclamer du pain et la paix.

Comment ça, c’est toujours elles qui foutent la merde entre les mecs ? Ensuite, elles les ont plutôt épaulés que divisés, leurs hommes.

Sinon, l’idée d’une Journée internationale des femmes, située désormais chaque "8 mars", elle date de 1910 et elle vient de l’Allemande Clara Zetkin (1857-1933) avec ses amies, Alexandra Kollontai (1872-1952) et Rosa Luxembourg (1871-1919), au cours de la IIe Conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, pour favoriser leur droit de vote et leur droit au travail, bref leur intégration au monde réel en (état de) marche.

JPEG - 60.8 ko

 

Zetkin avait un journal, Die Gleichheit (L’Égalité) (1892-1923), qui a quand duré trente et un ans.

JPEG - 414.5 ko

 

Remarque : en Allemagne, les femmes ont obtenu le droit de vote en 1918, à la fin de la WWI.
En France, les mâles au pouvoir ont eu besoin d’une nouvelle guerre mondiale pour être plus sûrs, donc elle n’ont eu le droit de voter qu’en 1945.

Comment ça les suffragettes étaient ridicules (surtout sans homme) et il valait mieux ne pas leur donner le droit de vote, puisqu’elles auraient voté comme Mr le curé (et comme leurs époux) ?

JPEG - 136.5 ko

 

Ensuite, pour les femmes et leur voix au chapitre, comme dans la vie, il y a eu des hauts et des bas. "J’préfère les hauts", comme disait Arletty.

Et voyez, en France, y a encore du taff, en 2017.

Sans parler de l’énorme quantité de travail non-payé et non compté dans le PIB (par exemple celui de la reconstitution de la force de travail au foyer) sans lequel une société ne survivrait pas.
On a tous compris que c’était pas le moment de remettre sur le tapis la question du salaire plus ou moins maternel des épouses à la maison (ni même de la double journée de travai, même si ça s’éloigne légèrement du sujet).

JPEG - 582.2 ko

 

Et sans parler naturellement de tout le reste.

Alors pensez, dans les pays primitifs…

JPEG - 194.8 ko

 

À Paris, quelques rendez-vous, dehors et dedans :

* À 13h00 : Happening devant Beaubourg.

* À 14h00 : Rassemblement place de la République, avec ateliers, lectures, discours.

* À 17h30 : Marche de République à Opéra.

* À 19h00 : Arrivée place de l’Opéra, avec interventions des associations et organisations.

* À partir de 19h30 : Marche de nuit de Belleville, inclusive et intersectionnelle, 4e édition.
Les femmes d’aujourd’hui (et d’hier) qui marchent aussi la nuit dans les rues, parce que les villes leur appartiennent autant qu’aux hommes, se retrouvent au métro Belleville.

JPEG - 165.9 ko

 

* Dans cinquante pays, un jour sans femme.

JPEG - 101.9 ko

 

* À Argelès-sur-Mer, les Amis de Cinémaginaire font leur fête annuelle Femmes et toiles (avant-premières, invités, exposition, buffets), et ça dure plus qu’une journée (8-12 mars 2017).

JPEG - 90.4 ko

 

* France Culture.

* La revue Hérodote qui aime les femmes du Moyen Âge.

Revue Jeune Cinéma - Contacts