home > Films > Peggy Guggenheim, la collectionneuse (2015)
Peggy Guggenheim, la collectionneuse (2015)
de Lisa Immordino Vreeland
publié le mercredi 26 juillet 2017


par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 26 juillet 2017

JPEG - 51.5 ko

 


Le documentaire de Lisa Immordino Vreeland trace le portrait d’une femme du monde de l’art dont l’œil et l’intuition furent exceptionnels.
Peggy Guggenheim fut une personnalité forte, à l’esprit libre et indépendant, qui sut discerner et défendre, bien avant tout le monde, des artistes comme Jackson Pollock, Robert Motherwell, Alexander Calder. Elle eut le courage, à travers les bouleversements de la Seconde Guerre mondiale, d’acheter des œuvres de qualité en les sauvegardant de la tourmente, pour les envoyer aux États-Unis.

À Paris, avant-guerre, elle fréquente le milieu artistique, se lie d’amitié avec Picasso, Dali, Léger, Kandinsky et, en 1938, ouvre sa première galerie à Londres, Guggenheim Jeune. Elle y expose Cocteau, Tanguy, Magritte, Miro, Brancusi. Commence alors une vie passionnante au service de l’art et des artistes. Elle débute une collection d’œuvres d’art modernes qui deviendra, avec le temps, une des plus belles jamais rassemblées par une seule personne, exposée depuis 1947 dans son palais vénitien.

JPEG - 141 ko

 

JPEG - 337.1 ko

 

JPEG - 274.1 ko

 

Lisa Immordino Vreeland utilise des enregistrements de sa voix comme fil narratif, et l’on peut suivre ainsi les événements de sa vie personnelle, souvent dramatique, et de sa vie professionnelle auprès des artistes, tumultueuse et belle. Le film révèle la drôlerie du personnage, comme sa profonde gravité. Bien qu’elle soit restée à Paris au début de l’Occupation, ses origines juives n’ont pas été pour elle une souffrance - le film, à ce propos, ne s’attarde pas.

Elle regagne New York où elle ouvrira, en 1942, The Art of This Century, la première galerie qui la fit véritablement connaître et apprécier, tant par l’audace de sa conception architecturale et de la mise en scène de ses expositions que par le choix des œuvres exposées. De nombreux documents, photos, archives sonores et écrites, ainsi que des interviews de personnalités témoignent de la foisonnante richesse de son travail et de son action.

JPEG - 163.3 ko

 

La réalisatrice utilise pour étoffer le propos de nombreux extraits de films d’artistes, comme ceux de Man Ray ou de Hans Richter, et celui de J.-B. Brunius, montrant Yves Tanguy peignant un fer à repasser alors qu’il est installé avec son chevalet sur le quai devant Notre-Dame !
Ce beau portrait d’une personnalité hors du commun mériterait d’être le premier d’une série consacrée au milieu de l’art.

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directeligne directe

Peggy Guggenheim, la collectionneuse (Peggy Guggenheim : Art Addict). Réal, sc : Lisa Immordino Vreeland ; sc : Bernadine Colish ; ph : Peter Trilling ; mont : Bernadine Colish & Jed Parker ; mu : Steve Argila (États-Unis-Italie, 2015, 96 mn). Documentaire.

Revue Jeune Cinéma - Contacts