home > Thématiques > Féminisme > Histoire des femmes > Radical Women : Latin American Art (1960–1985)
Radical Women : Latin American Art (1960–1985)
Brève
publié le vendredi 13 avril 2018

Jeune Cinéma en ligne directe

Journal de Louise Wimmer 2018 (vendredi 13 avril 2018)

JPEG - 315.5 ko

 


Vendredi 13 avril 2018

 

À Brooklyn, au Brooklyn Museum, organisé par le Hammer Museum de Los Angeles avec le Getty : Radical Women : Latin American Art, 1960–1985 (13 avril–22 juillet 2018).


 

Avec 120 artistes de 15 pays, à travers peintures, sculptures, photographie, vidéos, performances et nouveaux médias, l’exposition se concentre sur la période 1960-1985 dans l’art latino-américain féministe.

JPEG - 132.6 ko

 

JPEG - 273.6 ko

 

JPEG - 341.8 ko

 

On y trouve des figures emblématiques telles que Lygia Pape, Ana Mendieta et Marta Minujín.
Mais aussi des noms moins connus : la peintre abstraite cubaine Zilia Sánchez, la sculptrice colombienne Feliza Bursztyn, la chorégraphe péruvienne Victoria Santa Cruz, l’artiste mulitmédias Margarita Paksa, la photographe Sophie Rivera, la pionnières des arts graphiques Chicana Ester Hernández, la cinéaste cubaine Sara Gómez et l’activiste afro-latino Marta Moreno Vega.

N.B. : Le Brooklyn Museum abrite au 4e étage, depuis 2007, The Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art.

On peut y voir, de façon permanente, l’installation de Judy Chicago, The Dinner Party.

JPEG - 351.4 ko

 

Brooklyn Museum, 200 Eastern Pkwy, Brooklyn, NY 11238.



Revue Jeune Cinéma - Contacts