home > Unes du site Jeune Cinéma > JC n°387 - mai 2018

JC n°387 - mai 2018

publié le samedi 5 mai 2018
JPEG - 103.2 ko
JPEG - 85.3 ko

JEUNE CINÉMA n°387, mai 2018.

Couverture :
Vincent Lindon, En guerre de Stéphane Brizé (2018)

Quatrième de couverture :
Hommage à Vittorio Taviani (1929-2018)

Abonnez-vous, réabonnez-vous !
La revue refuse la publicité et ne vit que grâce à ses abonnés.


ÉDITO JC n° 387, mai 2018

 

Il y a trop longtemps que nous n’avions pas commencé un numéro par une déploration. Déploration double, puisque, en quelques jours, nous avons appris la disparition de Milos Forman (1932-2018) et de Vittorio Taviani (1929-2018) deux cinéastes amis, que Jeune Cinéma a défendus et illustrés dès leurs débuts.

C’est dans notre n° 1, en septembre 1964, que fut publié le premier entretien paru en France avec Forman, alors inconnu (à propos de L’As de pique, encore inédit).
Un homme à brûler, premier film des Taviani (comment séparer Paolo et Vittorio ?), en 1962, figura très tôt au catalogue de la Fédération Jean-Vigo, et la revue suivit de bout en bout la carrière des deux frères, qui lui accordèrent douze entretiens, entre 1967 et 2004. Et notre numéro du quarantenaire (n°291 de septembre 2004) leur fut en partie consacré. La triste nouvelle nous est parvenue trop tard pour envisager autre chose qu’un coup de chapeau furtif.
Mais l’hommage viendra que l’un et l’autre disparu méritent.

Mai est là, et, comme d’habitude, la planète cinéma n’aura d’autre sujet que Cannes.
Le festival va mobiliser tous les esprits et tous les regards ; un festival qui s’annonce curieux, comme une charnière : non seulement à cause d’une sélection officielle "dégraissée" (la moitié des réalisateurs retenus n’est jamais venue en compétition), mais parce que les temps ont brutalement changé. Il y a un avant et un après l’affaire Weinstein, et le bouleversement de l’espace mental ne s’est pas encore traduit dans un grand festival (Berlin était situé trop tôt pour que les réactions soient autres que de surface). On découvrira sur le terrain ce qu’il en est désormais.

Et les films, qui vont déterminer la physionomie de l’actualité des huit prochains mois ?
Les quelques de la compétition que nous connaissons constitueront des confirmations ( Todos los saben de Ashgar Farhadi, Dogman de Matteo Garrone, En guerre de Stéphane Brizé) et des découvertes ( Les Filles du soleil de Eva Husson, L’Été de Kirill Serebrennikov, Yomeddine de A.B. Shawky).

Notons, dans la section Un Certain Regard, trois premiers films particulièrement remarquables ( Sofia de Meyem Benm’Barek, Girl de Lukas Dhont, Mon tissu préféré de Gaya Jiji) et un second ( Manto de Nandita Das) qui l’est tout autant - trois réalisatrices sur quatre, la parité n’est pas respectée, mais cela en valait la peine. Tous ces titres seront traités dans le n° 388, qui paraîtra dès la fin du mois de juin.

L’afflux de textes proposés et une activité précannoise trop importante nous contraignent à repousser à ce même n° 388 les comptes rendus détaillés des mémoires de Jean Charles Tacchella et de Jean-Claude Missiaen.
Nous y adjoindrons une approche également détaillée de Claude Autant-Lara, dont la minutieuse biographie, due à Jean-Pierre Bleys, vient de paraître (Actes Sud-Institut Lumière).

Lucien Logette

P.S. Pour le plaisir des amateurs : les éditions Doriane Films nous annoncent la parution le 30 avril 2018 de ce que nous attendions depuis belle lurette : un coffret de deux DVD regroupant l’œuvre cinématographique complète de Nicole Vedrès. Interdiction de s’en passer.



SOMMAIRE JC n°387, mai 2018

 

Cinéma français
 

* Les films français à Cannes 2018, par Lucien Logette.

Festivals
 

* Vilnius 2018, par Jean-Max Méjean.

Documentaires
 

* Festival Jean Rouch 2017, par Nicole Gabriel.

* Quelques films de mai 68, par Lucien Logette.

DVD
 

* Chronique du printemps tardif 2018, par Jérôme Fabre.

* Glanures, de Kinugasa à Enyedi, par Philippe Roger.

* La Môme Vert-de-gris, par Nicolas Villodre.

* Les Bernouzes, par Robert Grélier.

Patrimoine
 

* Michael Curtiz, par Alexandros Tsopotos.

* Inferno 13 : Boris Lehman, par Jean-Paul Combe & Vincent Heritschi.

* Grandes et petites énigmes de l’histoire du cinéma muet VI. L’Hirondelle et la Mésange, par Vincent Pinel.

* Clouzot avant Clouzot, par Robert Grélier.

* Le centenaire de La Victorine, par René Prédal.

* Piccadilly, par Nicole Gabriel.

Cinéma et Littérature
 

* Toute la mémoire du surréalisme (4), par Robert Grélier.

Actualités
 

* A Final Portrait, par Gisèle Breteau Skira.

* Takara (la nuit où j’ai nagé), par Thomas Coster.

* Daphne, par Gisèle Breteau Skira.

* Bienvenue en Sicile, par Jean-Max Méjean.

Livres
 

* Edgar Morin, Le Cinéma, un art de la complexité (articles et inédits, 1952-1962), par Nicole Gabriel.

* Élodie Lélu, Journal de bord d’un tournage inachevé. Le dernier film de Théo Angelopoulos, par Robert Grélier.

* Catherine Roudé, Le Cinéma militant de Slon et Iskra dans la France de l’après-68, par Robert Grélier.

Nécrologie
 

* Fernando Birri (1925-2017), par Robert Grélier.

Humeurs
 

* Retour laïc sur La Religieuse, par Bernard Chardère.

JEUNE CINÉMA n°387, mai 2018.



Revue Jeune Cinéma - Contacts