Semaine du 16 au 22 juin 2014
publié le lundi 16 juin 2014

Dimanche 22 juin 2014
20.40 : Tous en scène (The Band Wagon) de Vincente Minnelli (1953), sur TCM
Oui, on l’a déjà vu 52 fois. Mais Cyd ! Ah Cyd : She was bad, she was dangerous but she was my kind of girl.
21.00 : Memphis de Kim Sutton (2013), sur Sundance Channel
Une sélection de Sundance 2014
22.30 : Péché mortel de John M. Stahl (1945), sur TCM
Pour les beaux yeux de Gene Tierney et "la couleur du tragique" selon Brunius.

Samedi 21 juin 2014
20.45 : Filles uniques de Pierre Jolivet (2003), sur Ciné+Émotion
Pour le duo Testud-Kiberlain, deux filles uniques.
21.00 : 3 Backyards de Eric Mendelsohn (2010), sur Sundance Channel
Sélectionné à Sundance 2010, le film y a obtenu le Directing Prize, comme son précédent, Judy Berlin. Mendelsohn est le seul à avoir obtenu ce prix deux fois. Mendelsohn n’a réalisé que 3 films mais tous ont été remarqués : Deux sélections à Cannes (Un certain regard) pour Through an Open Window (1992) et Judy Berlin (Babylon, USA) (1999).

22.35 : Les Autres de Alandro Amenabar (2001), sur Ciné+Premier
Nicole Kidman et deux enfants de la lune, très beau film d’horreur.

Vendredi 20 juin 2014
20.40 : Les Guerriers de la nuit de Walter Hill (1979), sur Paramount Channel
Le premier - et peut-être le plus efficace - sur les gangs new yorkais.
20.45 : Retour à l’aube de Henri Decoin (1938), sur Ciné+Classic
Darrieu à Budapest, le dernier volet de la trilogie Decoin-Darrieu (après Abus de confiance et Battement de cœur).
20.50 : Habana Eva de Fina Torres (2011) sur Arte
Un film vénézuelo-cubain, donc à découvrir.
22.15 : Abus de confiance de Henri Decoin (1937), sur Ciné+Classic
Darrieu-Decoin : voir ci-dessus.
0.15 : Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin (2011), sur Ciné+Club
La jeune fille et la secte. Remarquable exemple de ce que peut faire le cinéma indépendant. Une découverte d’un Certain Regard, à Cannes 2011.

Jeudi 19 juin 2014
20.40 : Le Grand Couteau de Robert Aldrich (1955), sur TCM
Une pièce de théâtre sur Hollywood. Aldrich à sa grande époque et Ida Lupino en majesté.
20.45 : Opening Night de John Casavetes (1978), sur Ciné+Classic
Peut-être le meilleur Casavetes.
20.45 : Traffic de Steven Soderbergh (2000), sur Ciné+Premier
Scénario façon puzzle, thriller hors pair, on y découvre Benicio del Toro.
22. 20 : Le Chant des sirènes de Laurent Herbiet (2011), sur France 2.
Scénariste de Resnais pour Les Herbes folles (2009), Vous n’avez encore rien vu (2012), Aimer, Boire et Chanter (2013), Herbiet aussi un cinéaste politique. On se souvient de Mon colonel, avec Costa Gavras (2006). Le Chant des sirènes (d’après le polar de Christian Roux, La bannière était en noir (2009) : Meilleur film à La Rochelle 2011.

Mercredi 18 juin 2014
20.40 : La Piste de Santa Fé de Michael Curtiz (1940), sur TCM.
Axiome : Un Curtiz ne se rate jamais parce qu’il n’est jamais raté.
20.45 : Ma vie en l’air de Rémi Bezançon (2005), sur France 4
Premier film d’un réalisateur prometteur, et un second rôle formidable pour Didier Bezace.
22.30 : It’s a Free World de Ken Loach (2007), sur France 4
Sur la mondialisation galopante et les eaux glacées du calcul égoïste.
22.30 : Leo The Last de Jogn Boorman (1970), sur TCM.
D’aucuns le trouvent daté. Certains le considèrent comme le Boorman le plus mystérieux.

Mardi 17 juin 2014
20.40 : America, America de Elia Kazan (1963), sur TCM
D’aucuns ne l’ont jamais vu, ce film de renégat. Mais c’est un chef-d’œuvre. Comme quoi !
20.45 : Paranoid Park de Gus van Sant (2007), sur Ciné+Club.
Une histoire de skatteur. Un beau Gus van Sant méditatif.
22.10 : Elephant de Gus van Sant (2003), sur Ciné+Club
La palme d’or de Gus.
23.30 : La Lettre de William Wyler (1940), sur TCM.
Pour Somerset Maugham, Bette Davis et Wyler.

Lundi 16 juin 2014
20.40 : Dr Jerry and Mister Love de Jerry Lewis (1963), sur Paramount Channel.
La meilleure réalisation de Jerry Lewis, à l’important fan club. D’aucuns le dédaignent. Ils ont tort.
20.45 : Camarades de Marin Karmitz (1970), sur Ciné+Club
Car Karmitz, un jour, il y a longtemps, a été de gauche.
23.00 : Coup pour coup de Marin Karmitz (1971), sur Ciné+Club
Bis.

Revue Jeune Cinéma - Contacts