home > Livres & revues > Revues et articles de revues > Revue CinémAction n°104 (2002)
Revue CinémAction n°104 (2002)
Flash-back sur la Nouvelle Vague
publié le mercredi 5 août 2015

par Jacques Chevallier
Jeune Cinéma n° 277, septembre 2002

Guy Gauthier éd., "Flash-back sur la Nouvelle Vague", CinémAction n°104, 3e trimestre 2002.

JPEG - 298 ko

 


La Nouvelle Vague … et avant ?
Le premier chapitre du dernier CinémAction qui lui est consacré a pour titre "Années 50, paysage avant la bataille". Coordonnateur de ce dossier, Guy Gauthier souligne là que ces années, "loin d’être improductives, préparaient une mutation du paysage culturel".
La perspective historique ainsi tracée (Marcel Martin se charge d’un bilan dominé par l’œuvre de Bresson, et Roger Odin rappelle le rôle du Groupe des Trente, créé en décembre 1953), les auteurs de CinémAction traitent de la Nouvelle Vague et de ses courants, des polémiques autour d’elle, de ses aspects économiques, de ses "retombées" à l’étranger, de sa postérité enfin. Un bilan nécessairement subjectif, souligne Guy Gauthier.

À preuve, Raymond Lefèvre qui dénonce l’académisme et "l’œuvre surfaite" de François Truffaut pour mieux célébrer Jean-Luc Godard, lequel "continue à être une vague à lui tout seul, jamais la même et toujours recommencée".

Polémiques… : On rappelle longuement celle qui opposa Positif et les Cahiers (Michel Ciment) ; on cite brièvement la critique radicale de Raymond Borde, en 1962, dans le Premier Plan de Bernard Chardère ; on commente Henri Jeanson qui dès Les 400 coups ("le film d’un enfant de chœur ") s’acharna sur Truffaut ("un très bon élève de Jean Delannoy").

Citer ces articles, c’est indiquer que ce CinémAction n’embaume pas la Nouvelle Vague, à la différence de Jean Douchet (1) auquel Michel Marie reproche non sans raison d’en développer une "version évangélique ". Le même Michel Marie préfère s’intéresser aux "seconds couteaux" (Marcel Moussy, Jean Valère, Edmond Séchan, Pierre Kast, Jacques Doniol-Valcroze…) dans un texte qu’on aurait aimé plus développé.

Sur des aspects de la Nouvelle Vague rarement étudiés, CinémAction est fertile : ainsi de l’analyse du rayonnement de Truffaut aux USA, lié à sa stratégie artistique et économique (Laurence Alfonsi), ou encore de l’examen de la "réception de la Nouvelle Vague par les critiques communistes" (Laurent Marie).

Le dossier s’achève par des études-bilan de René Prédal, de Pierre Maillot qui souligne le "silence politique de la Nouvelle Vague" et de Yves Laberge qui s’interroge : "Conflit de générations ou choc interculturel ?".

Jacques Chevallier
Jeune Cinéma n° 277, septembre 2002

1. Jean Douchet, Nouvelle Vague, Paris, Cinémathèque française-Hazan, 1999.

Guy Gauthier éd., "Flash-back sur la Nouvelle Vague", CinémAction n°104, 3e trimestre 2002.



Revue Jeune Cinéma - Contacts