home > Films > En liberté ! (2018)
En liberté ! (2018)
de Pierre Salvadori
publié le mercredi 31 octobre 2018

par Claudine Castel
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 31 octobre 2018

JPEG - 217.6 ko

 


Après le mélancolique Dans la cour (2014), dont l’humour noir a pu déplaire, Pierre Salvadori revient en faisant d’un sujet dramatique une comédie débridée, où il dynamite les codes du film policier et de ses avatars télévisés.

JPEG - 166.3 ko

 

Attaqué par surprise, le spectateur assiste à une fracassante descente de flics qui ne font pas dans la dentelle, avant de découvrir que c’est la mise en images d’une histoire pour endormir. Celle qu’Yvonne, inspecteur de police et veuve, raconte à son bambin, fier d’avoir eu un père "fort comme un lion".

JPEG - 99.9 ko

 

Elle déboulonnera vite fait la statue (kitsch) du superflic Santi, à peine inaugurée, quand le hasard d’une rafle lui révèle qu’elle a été flouée. Santi le ripou, lors du vol d’une bijouterie, a fait condamner Antoine, un orfèvre innocent, à huit ans de prison.

JPEG - 156.4 ko

 

JPEG - 127.6 ko

 

Sur un tempo effréné, Salvadori tresse les fils du récit autour d’un beau quatuor d’acteurs. Les histoires du soir dériveront en variations très édulcorées. Yvonne culpabilisée, en filant un Antoine forcené, est prise dans un élan centrifuge provoquant les quiproquos et le suit jusqu’à la transgression. À l’insu de son collègue Louis dont l’état de sidération amoureuse va s’aggravant.

JPEG - 157.1 ko

 

L’identité des personnages se cache ou vacille derrière toutes sortes de masques bouffons. Seule Agnès, qui voit son amour par terre, reste lucide, assénant à Antoine ses vérités dont elle ne perçoit pas le comique involontaire et décalé.
La mise à sac jubilatoire de la bijouterie est démultipliée sur des écrans de surveillance ; voir en miroir les vigiles se muer en spectateurs d’une série, c’est voir Salvadori abattre son jeu : le cinéma comme leurre. Et puis, les surprises de l’amour et les éclairs poétiques : la voie lactée vue d’une crique, un trésor brille au fond du jardin.

Claudine Castel
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

En liberté ! Réal, sc : Pierre Salvadori ; sc : Benjamin Charbit, Benoît Graffin ; ph : Julien Poupard ; mont : Isabelle Devinck, Julie Lena, Géraldine Mangenot ; mu : Camille Bazbaz. Int : Adèle Haenel, Pio Marmaï, Audrey Tautou, Damien Bonnard, Vincent Elbaz (France, 2018, 107 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts