Rops romantique
Pour le plaisir des amateurs en ligne 5
publié le jeudi 25 septembre 2014

Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 374.7 ko

 


On redécouvre Félicien Rops (1833-1898. *

JPEG - 265 ko

 

Ainsi que les œuvres de ses copains d’expo : Alfred Kubin (1877-1959), Max Klinger (1857-1920) et Armand Simon (1906-1981).

Et un film :

* Ce tant bizarre Monsieur Rops de Thierry Zéno (2000).


 

C’est facile, on ne peut pas le manquer, c’est juste à côté de la plus petite rue de Paris, la rue de Venise.

* À l’occasion de l’exposition au Centre Wallonie-Bruxelles, L’Ombilic du rêve (25 septembre 2014-4 janvier 2015).



Revue Jeune Cinéma - Contacts