home > Films > Casting (2017)
Casting (2017)
de Nicolas Wackerbarth
publié le mercredi 27 février 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle au Forum de la Berlinale 2017

Sortie le mercredi 27 février 2019

JPEG - 162.1 ko

 


Film berlinois d’un corédacteur du magazine Revolver, cette sixième réalisation confirme le talent d’un réalisateur, Nicolas Wackerbarth, passé par diverses écoles et troupes de théâtre et maintenant professeur à la German Film and TV Academy (DFFB) de Berlin. Casting nous offre une belle réflexion sur le petit monde de la télévision, sur le travail du comédien et sur les interactions qui mènent cet univers à la fois restreint et ouvert et qui se pense bien supérieur à ce qu’il n’est en réalité.

JPEG - 167.2 ko

 

Le film est une savoureuse et intelligente mise en abyme du cinéma de Fassbinder. Les préparatifs du tournage d’un remake pour la télévision des Larmes amères de Petra von Kant, à l’occasion de son 75e anniversaire, entrent dans leur dernière ligne droite et la réalisatrice de ce téléfilm ne parvient pas à se décider entre quatre actrices pour le choix du rôle principal, celui de Petra von Kant.

JPEG - 160 ko

 

JPEG - 151.1 ko

 

S’agissant de son propre film, Nicolas Wackerbarth a fait les bons choix et ses actrices et acteurs sont parfaits dans leur rôle. En utilisant une image volontairement télévisuelle, celle de Jürgen Carle, et des décors de Klaus-Peter Platten, sobres et très réalistes, il parvient à recréer totalement l’ambiance d’un travail quelquefois inutile, et parfaitement tyrannique. Travail qui joue à la fois sur le monde social et sur la psychologie des acteurs dans une totale confrontation entre vie personnelle et vie professionnelle. Réflexion sur l’art fassbindérien, Casting nous met parfois mal à l’aise car il convoque un monde de création, mais aussi d’exploitation.

JPEG - 140.7 ko

 

En effet, dans cette sorte de valse-hésitation de Vera, la réalisatrice, incarnée par Judith Engel, très brillante, un acteur non-professionnel de second ordre, Gerwin (Andreas Lust, lui aussi excellent) y verra l’occasion de se mettre en avant et de tenter de trouver une nouvelle chance. Puisque Kostja, l’acteur principal pressenti, n’a pu se libérer de son engagement précédent, Gerwin le remplacera et donnera la réplique aux actrices. La fin du film le remettra durement à sa place, montrant la cruauté de l’univers de la télévision - mais aussi du cinéma - à l’égard des seconds rôles et sa soumission à l’audience et au star-system.

JPEG - 148.8 ko

 

Casting est un film très intelligent qui, outre son analyse très fine de l’univers de Fassbinder, propose une sorte de portrait du monde du spectacle, avec ses rivalités, ses désirs, ses jalousies et, pourquoi pas, son talent, à la manière d’un Billy Wilder ou d’un Sacha Guitry. Et c’est aussi la description de notre monde pour qui l’art n’est finalement qu’accessoire pour gagner sa vie à tout prix.

Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe


Casting. Réal, sc : Nicolas Wackerbarth ; sc : Hannes Held ; ph : Jürgen Carle ; mont : Saskia Metten. Int : Andreas Lust, Jufith Engel, Milena Dreisting, Nicole Marischka (Alemagne, 2017, 88 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts