home > Films > Coming Out (2018)
Coming Out (2018)
de Denis Parrot
publié le mercredi 1er mai 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 1er mai 2018

JPEG - 101.1 ko

 


Faire son coming out, c’est révéler son orientation sexuelle ou son identité de genre (1). Un moment extrêmement délicat où l’équilibre difficilement acquis de la personne peut basculer dans la plus totale perte de confiance.

JPEG - 283.8 ko

 

Denis Parrot réalise son film à partir d’extraits de vidéos capturés sur YouTube, d’adolescents se livrant au coming out devant la caméra, à destination de leurs parents, d’amis ou de proches. Le montage de ces vidéos se transforme, par le travail du réalisateur, en une narration singulière, dans laquelle se succèdent avec sincérité et désarroi, les mots d’adolescents jetés comme autant de fardeau à la tête de ceux qui les ont mis au monde.

JPEG - 84.1 ko

 

L’écueil de se perdre dans un enchaînement sans suite d’images hétéroclites est astucieusement évité par le choix de ces dernières. Denis Parrot a fort bien sélectionné les vidéos : même dispositif minimal, un(e) adolescent(e) se déclare, face à sa mère, son père, voire sa grand-mère. Ce face-à-face cadré serré sur deux personnages accentue l’intimité et la pudeur et renforce l’importance et parfois la gravité du moment.

JPEG - 77.6 ko

 

Moments déchirants où d’un côté se mêlent comme des cris sans voix, les mots les plus simples pour dire, de l’autre une écoute humaine, généreuse ou d’une rare violence. Ces adolescents expriment la souffrance de vivre "différents" sans avoir pu encore le dire ; les parents entendent ce qu’ils avaient déjà pressenti, sans avoir pu encore se l’avouer. Le duo parents-enfants, face à cette question contemporaine si sensible, est riche d’enseignements, notamment devant les erreurs à ne pas commettre à l’égard de ceux qui parviennent à se dévoiler en pleurant.
Un film sur l’acceptation de sa différence et son épanouissement possible auprès des siens. Parmi les aveux douloureux, certains ne manquent pas d’humour, sont même parfois très drôles.

JPEG - 298.7 ko

 

JPEG - 273.5 ko

 

Mais ce qui rassemble ces différentes paroles d’adolescents, c’est le refus d’évoquer le choix d’une vie sexuelle : pour eux, il ne s’agit pas d’un choix de vie, mais d’une vie différente, une vie LGBT assumée et vécue telle qu’elle doit l’être.
Coming out développe un enjeu philosophique sur l’être et le pas-être que ces jeunes traversent, parfois dans le drame.

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

1. IMDB recense 9 films portant le même titre, Coming Out de Heiner Carow (1989), de Jee-woon Kim (2001), de Olivier Ayache-Vidal (2004), de Jerry Carlsson (2011), de Dénes Orosz (2013), de Gina Wenzel (2014), de Alden Peters (2015), de Arjun Kamath (2016), de Danny Thompson (2017). Il y a même une série québécoise de Mathieu Blanchard (24 épisodes, 2013-2014).


Coming out. Réal, sc, mont : Denis Parrot ; son : Olivier Laurent (France, 2018, 63 mn). Documentaire.



Revue Jeune Cinéma - Contacts