home > Films > Rêves de jeunesse (2019)
Rêves de jeunesse (2019)
de Alain Raoust
publié le mercredi 31 juillet 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection ACID au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 31 juillet 2019

JPEG - 153.3 ko

 


Film d’ouverture de l’Acid cette année, Rêves de jeunesse de Alain Raoust est un film d’art brut, comme on le dirait d’une œuvre d’un peintre ou d’un sculpteur.

Salomé, sous le soleil du mois d’août, travaille dans la déchetterie du village de son enfance. Seule et belle femme dans cet endroit du bout du monde, elle attire les visites singulières, parfois bouleversantes, dans cette grande étendue sauvage au milieu d’un paysage désert, semblable aux décors du Far West.

JPEG - 238.6 ko

 

JPEG - 193.3 ko

 

JPEG - 235.4 ko

 

Dans sa volonté de casser les codes, de passer du réalisme au conte, Raoust, à travers le vivre ensemble et le souvenir de Mathis, l’ami, le frère, militant disparu, tente de dire simplement et modestement la vie, comme l’ébauche d’une vision de la société fondée sur le partage et la conscience de classe.

JPEG - 212.5 ko

 

JPEG - 233.6 ko

 

Un monde fait de presque rien, d’éléments dénichés, réhabilités, un monde du peu et de l’imaginaire qui construit et invente des lieux de vie, archaïques, retrouvés ou défrichés, loin des villes et des clichés d’une vie sociale. Un monde brut où l’attention se focalise sur le présent et son improvisation quotidienne, dans la dégustation du temps.

JPEG - 140.2 ko

 

Rêves de jeunesse parle d’une vie en retrait du monde, éloignée de la consommation aveugle, une cabane dans la forêt gardée par le Roi joyeux et le lapin blanc de Salomé-Alice.

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 395, été 2019


Rêves de jeunesse. Réal, sc : Alain Raoust ; sc : Cécile Vargaftig ; ph : Lucie Baudinaud ; mont : Jean de Certeau ; mu : Dead Combo. Int : Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer, Jacques Bonnaffé, Christine Citti (France-Portugal, 2019, 92 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts