home > Au fil du temps > Salut les câblés ! > Salut les câblés ! 2014 > Semaine du 1er au 7 novembre 2014
Semaine du 1er au 7 novembre 2014
publié le samedi 1er novembre 2014

Samedi 1er novembre 2014

20.40 : 1900 de Bernardo Bertolucci (1976), TCM
Les deux parties en une seule goulée. 305 minutes, mais ça vaut encore le détour.

20.45 : Le Petit Diable (1988) de Roberto Benigni, Ciné+Club
Le troisième film de Roberto, bien avant son succès cannois, très rare sur le câble (et ailleurs) - cf. Jeune Cinéma n° 197 et 251.

22.25 : Les Innocents de Jack Clayton (1961), Ciné+Classic
Un grand film, certainement la plus belle adaptation de Henry James jamais tournée. On peut relire Le Tour d’écrou en même temps.

Dimanche 2 novembre 2014

20.45 : La Piscine de Jacques Deray (1968), Ciné+Classic
Histoire de vérifier combien la réputation de Deray comme réalisateur académique est injustifiée.

22.40 : Beaumarchais l’insolent d’Edouard Molinaro (1996)
L’auteur a signé le meilleur et le pire. Ici, c’est du bon côté, si l’on aime les affrontements élégants - et si l’on supporte Luchini.

22.45 : La Cousine Angélique de Carlos Saura (1973), Ciné+Classic
Profitons jusqu’au bout sans modération du cycle Saura

23.40 : Tomboy de Céline Sciamma (2011), OCS City
Le plus intrigant des trois films de la cinéaste - beaucoup plus convaincant que son dernier film.

0.15 : La Marchande d’amour de Mario Soldati (1955), France 3
Mal connu, Soldati, et pourtant bien intéressant, tant comme réalisateur que comme romancier.

Lundi 3 novembre 2014

20.45 : 2 automnes, 3 hivers de Sébastien Betbeder (2013), Ciné+Club
Une des œuvres les plus remarquées (cf. JC n° 356) de la "nouvelle nouvelle" génération française - et Vincent Macaigne n’avait pas encore été trop vu.

22.15 : Le Survivant de Boris Sagal (1971), Ciné+Classic
Dans la catégorie "après-l’Apocalypse", un petit film tout à fait réussi, avec le Charlton Heston d’avant Soleil vert.

Mardi 4 novembre 2014

20.40 : Le Prestige de Christopher Nolan (2006), TCM
D’après Christopher Priest, ce qui est déjà une caution, et Nolan est toujours en grande forme.

20.45 : Borgman d’Alex van Warmerdam (2013), Ciné+Club
Superbe retour du réalisateur sur les terres des Habitants et de La Robe. L’humour est extrêmement noir, le malaise constant, la cruauté éclatante. Un très grand film.

22.15 : Buffalo Bill et les Indiens de Robert Altman (1976), Ciné+Classic
Après John McCabe, la deuxième démolition du genre par le Maître. Un film d’Altman ne se rate jamais.

22.50 : Memento de Christopher Nolan (2000), TCM
Le film qui nous a fait découvrir l’auteur. 15 ans plus tard, est-il aussi fascinant ?

Mercredi 5 novembre 2014

20.40 : Bronco Apache de Robert Aldrich (1954), TCM
1954 ou la grande année pour Aldrich qui enchaîna ce magnifique plaidoyer pro-Indien et Vera Cruz. Le sourire de Lancaster…

20.45 : The Long Night d’Anatole Litvak (1947), Ciné+Classic
Un remake du Jour se lève de Carné, avec Fonda à la place de Gabin. On n’en a pas un grand souvenir, mais il s’agit d’une rareté, interdite en France à l’époque.

20.45 : Moi et toi de Bernardo Bertolucci (2012), Ciné+Club
L’antithès de 1900 : trois personnages dans des intérieurs. Le film a été mal accueilli l’an dernier, mais il vaut d’être rattrapé.

Jeudi 6 novembre 2014

20.40 : Sœurs d’armes de Léon Poirier (1937), Histoire
On n’a pas vu le nanar hebdomadaire de la chaîne Histoire. Raison de plus pour y jeter un coup d’œil.

20.45 : Angélique, marquise des Anges de Bernard Borderie (1964), Ciné+Classic
Pourquoi pas un détour par Michèle Mercier et Robert Hossein ? On a connu pire depuis. Ce qui permet d’enchaîner avec le documentaire qui suit.

22.40 : Michèle Mercier, l’insoumise (doc, 2012), Ciné+Classic

22.45 : Filming Haneke de Yves Montmayeur (2013), Ciné+Club
Et si la rebellion de MM ne nous convainc pas, il est encore temps de voir zapper sur Ciné Club. Un tel cinéaste mérite qu’on aille y voir de plus près.

Vendredi 7 novembre 2014

20.40 : Les Vikings de Richard Fleischer (1958), TCM
Un chef-d’œuvre : les fjords, le Fort La Latte, Kirk Douglas et son œil crevé, Tony Curtis et son faucon, Janet Leigh et Ernest Borgnine. On n’a pas fait mieux.

20.45 : Carla’s Song de Ken Loach (1996), Ciné+Club
Jamais démodé, Ken Loach, qu’il traite du prolétariat à bout de souffle ou comme ici, de l’immigration nicaraguayenne.

22.10 : Une chambre en ville de Jacques Demy (1982), OCS Géants
L’échec le plus sanglant et le plus immérité de Demy : un grand mélodrame chanté, hors du temps.

22.30 : Knock de Guy Lefranc (1950), Ciné+Classic
Certes, la pièce de Jules Romains a pas mal vieilli, mais les occasions de savourer Jouvet deviennent rares.

Revue Jeune Cinéma - Contacts