home > Films > Au cœur du monde (2019)
Au cœur du monde (2019)
de Gabriel Martins & Maurilio Martins
publié le mercredi 18 décembre 2019

par Claudine Castel
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 18 écembre 2019

JPEG - 208.4 ko

Gabriel Martins et Maurilio Martins ont puisé le matériau de leur fiction dans les quartiers populaires de Contagem, où ils vivent, depuis leur enfance. Sur les paroles de BH é o Texas (1) du rappeur MC Papo, défilent les scènes du quotidien, les portraits en regard caméra de femmes et d’hommes, d’enfants et de jeunes d’une vitalité joyeuse.

JPEG - 186.7 ko

Ce générique s’articule sur un autre versant de la réalité ancrée dans la fiction.
En ouverture, une présentatrice, tout droit sortie de la téléréalité, met en scène l’anniversaire de Marcos, elle exalte avec force artifices la vie et l’amour qui le lient à Ana. Un coup de feu, fin de partie. La séquence annonce, en dernière partie du film, le resserrement de l’action sur un thriller haletant, le cambriolage nocturne dans une résidence sous haute surveillance.

JPEG - 203.8 ko

Les histoires croisées racontent par fragments des existences soumises à la précarité, à la débrouille dans des habitats exigus, dont, seules, les terrasses dévoilent le charme d’un paysage urbain chaotique.
Rosa (Barbara Colen) a économisé pour racheter la voiture de Selma (Grace Passô), afin de s’enrôler chez Uber en plus des revenus de son salon (2). Selma cherche le cœur du monde dans un ailleurs. L’argent gagné dans l’activité des photos de classe n’y suffit pas, elle déploie son énergie et son intelligence à trouver un pactole. Ana, receveuse de bus, refuse de voir la vie défiler derrière la vitre sans en éprouver les plaisirs.

JPEG - 117.6 ko

Deux longues séquences dialoguées cernent davantage les personnages. Dans une voiture, Marcos fume des joints avec sa copine d’enfance Brenda Lee (3), une jeune noire à l’esprit vif, encombrée d’un corps obèse. Un moment de tendresse complice où elle recadre le velléitaire. Passée par la case prison, elle reste laconique sur ce passé dont elle a tiré la leçon.

Reflet de la société brésilienne des olvidados, les pères brillent par leur absence, suppléée par des mères courages de la vie minuscule. La ligne de démarcation est ténue entre ceux dont la boussole est orientée sur une vie sans embrouilles et ceux qui versent dans la délinquance, quand "les balles volent, les funérailles foisonnent".

JPEG - 246.7 ko

On sera d’accord avec Kleber Mendonça Filho qui juge Au cœur du monde "passionnant et vrai". Film du "Novíssimo cinema brasileiro" (4), c’est le premier long métrage des Martins (des homonymes, seulement frères en cinéma) produit par leur collectif Filmes de Plastico (5), fondé en 2009, paradigme du cinéma indépendant au cœur du Minas Gerais, situé hors de l’axe Rio-São Paulo.
Mais un cinéma dépendant des subventions de l’Institut national du cinéma, dont Bolsonaro, après avoir supprimé le ministère de la Culture, a destitué le directeur (6).

Claudine Castel
Jeune Cinéma en ligne directe

1. "BH é o Texas" : "Belo Horizonte, c’est le Texas". Belo Horizonte, capitale de l’État de Minas Gerais, en abrégé brésilien BH.

2. Barbara Colen est l’actrice de Bacurau de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (2019). Grace Passô, dramaturge et actrice de théâtre, a eu son premier rôle au cinéma dans Temporada de André Novais Oliveira (2018), présenté au Festival de Locarno 2018.

3. Brenda MC Carol de Niterói, chanteuse de funk des favelas. Noire activiste dans la contre-culture contemporaine.

4. Marcelo Ikeda analyse sous ce nom l’émergence d’un cinéma indépendant depuis 2010.

5. Filmes de Plastico est une société de production composée de trois réalisateurs : Gabriel Martins, Maurilio Martins et André Novais Oliveira ainsi que du producteur Thiago Macêdo Correia.

6. "Nous vivons une situation d’ironie tragique, le pire moment du cinéma brésilien depuis des décennies, qui n’a de comparaison peut-être que le début des années 1990, où le gouvernement de Fernando Collor de Mello dissolvait l’ancêtre d’ANCINE, Embrafilme". Maurilio Martins, propos recueillis par Claire Allouche.


Au cœur du monde (No Coração do Mundo). Réal, sc : Gabriel Martins & Maurilio Martins ; mont : Guto Parente & Irmãos Martins ; ph : Leonardo Feliciano ; mu : Heberte Almeida, Kim Gomes et Robert Frank. Int : Kelly Crifer, Grace Passô, Barbara Colen, Robert Frank, Renato Novaes (Brésil, 2019, 121mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts