home > Films > Prince oublié (le) (2019)
Prince oublié (le) (2019)
de Michel Hazanavicius
publié le mercredi 12 février 2020

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 12 février 2020

JPEG - 103.6 ko

 


Après The Artist, The Search et Le Redoutable, trois films aux sujets et à la manière totalement différents, Michel Hazanavicius nous surprend de nouveau. Le Prince oublié est un conte où réalité et merveilleux se croisent autour d’un père (Omar Sy) et de sa fille Sofia (Sarah Gaye) ; tous deux vivent ensemble le mieux possible, après le décès de la mère. Mais comme toutes les petites filles, Sofia grandit et cherche à prendre son envol.

JPEG - 123.1 ko

 

Finies les belles histoires que lui raconte son père le soir pour s’endormir. Et pourtant, à l’heure du coucher, une fenêtre s’ouvre sur un monde inattendu, un monde rêvé dans lequel princes et princesses, vêtus de leurs plus beaux costumes, côtoient les animaux enchantés, réalisent des miracles. Le père est là, dans son déguisement excentrique et flamboyant, c’est lui le Prince qui réalise des prouesses insensées, se bat aussi contre Pritprout (François Damiens), le Méchant hypocrite.

JPEG - 207.5 ko

 

Mais un beau jour, un nouveau prince, plus jeune, surgit dans le conte, chassant l’ancien. Dans la vie réelle, ce petit prince s’appelle Max (Neotis Ronzon). Au collège, il se rapproche de Sofia, lui porte une tendre affection, d’où l’inquiétude grandissante du père qui ne comprend plus sa fille. Heureusement, une aimable voisine, Clotilde (Bérénice Bejo), le conseille avec gentillesse et amour.

JPEG - 117.6 ko

 

JPEG - 103.1 ko

 

Deux itinéraires narratifs se mêlent, créant, à côté de la réalité vécue par les personnages, un autre espace totalement irréel, espace de l’inconscient où les rêves et les craintes se développent dans des lieux imaginaires, mais aussi où les fantômes de leur vie passent au pays des oubliettes. Métaphore de la dureté du monde, lieu des abandonnés, des égarés, des placés au rebut après avoir servi une vie entière le grand cirque de l’humanité.

JPEG - 125.7 ko

 

À grand renfort d’effets spéciaux, l’effet est suffisamment explicite et saisissant pour fantasmer sur cet autre monde. Dans le vrai, Sofia retrouve son père, le premier prince, à la stature si imposante qu’il semble vivre dans une maquette d’appartement, avec son charisme toujours aussi radieux, avivé par la lumière de Clotilde, désormais à ses côtés.

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe


Le Prince oublié. Réal, sc : Michel Hazanavicius ; sc : Bruno Merle, Noé Debré ; ph : Guillaume Schiffman ; mont : Anne-Sophie Bion ; mu : Howard Shore. Int : Omar Sy, Bérénice Bejo, Sarah Gaye, François Damiens, Neotis Ronzon (France, 2019, 101 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts