home > Livres & revues > Livres > Sabourdin, Mathias, éd. (livre)
Sabourdin, Mathias, éd. (livre)
Dictionnaire du cinéma italien
publié le vendredi 24 juin 2016

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n°361-362, automne 2014

Mathias Sabourdin, éd., Dictionnaire du cinéma italien de 1943 à nos jours. Ses créateurs de 1943 à nos jours, Nouveau Monde Éditions, 2014.

JPEG - 166.4 ko

 


Vite, vite, vite : le livre ne nous étant parvenu qu’il y a quelques instants, nous n’avons simplement eu le temps que de le soupeser (mazette ! un bon kilo), d’en lire la préface (toujours pertinente) de J.A.G., de parcourir à grandes brides les cinquante pages qui retracent l’histoire du cinéma italien, de 1895 aux années Berlusconi, et de jeter un œil transversal sur les notices.

Mais ce n’est pas en quelques heures que nous viendrons à bout des mille deux cents pages et quelque bien tassées, d’autant que nous gardons la mauvaise habitude de lire les dictionnaires dans l’ordre alphabétique et que le chemin entre Age (& Scarpelli) et Valerio Zurlini est long. Mais ce sera fait et nous ne manquerons pas de revenir, lecture échue, sur cet impressionnant pavé.

Jean Gili rappelle avec raison que le projet d’un dictionnaire du cinéma italien ne date pas d’hier - plus précisément d’il y aura bientôt quarante-cinq ans, au moment de l’édition des Trente ans de cinéma américain de Tavernier-Coursodon (qu’il serait bon de remettre à jour), prévu pour être le premier d’une série. (1)

À notre connaissance, seul Trente ans de cinéma britannique (Roland Lacourbe-Raymond Lefèvre) sortit, en 1976, (2) et le cinéma italien demeura virtuel.
Il était donc plus que temps de remettre le projet sur le métier. Edilig a disparu, mais Nouveaumonde Éditions a repris le flambeau. Avant toute chose, il convient de l’en remercier.
L’idée de ne pas se contenter des seuls cinéastes, mais d’autres collaborateurs de création, scénaristes, chef-opérateurs, costumiers, décorateurs et artisans d’habitude négligés, est excellente. Celle de revoir avec un œil neuf, celui de la vingtaine de rédacteurs mobilisés, universitaires ou journalistes, les grandes figures légendaires, également. Celle de fournir une filmographie exhaustive de chacun des noms répertoriés, encore plus - même si, comme toutes les filmographies papier, elles seront rapidement dépassées, exigeant le recours aux sites spécialisés, constamment à jour. Au moins a-t-on sous la main, à la date de 2014, des listes complètes. À chacun de s’organiser pour les entretenir.
Des index, les chiffres du box-office depuis 1945 - près de 4 millions d’entrées pour Rome ville ouverte  -, trente pages de bibliographie, tout semble parfait. Mais on s’étonne tout de même un peu de ne jamais voir apparaître Jeune Cinéma, entre Cinéma 65, Positif, Trafic et autres. Notre suivi attentif du cinéma italien, depuis le n° spécial 27-28 de février 1968 jusqu’à l’étude (avec entretien) de Giorgio Diritti du n° 358 de mars 2014 ? Notre numéro spécial Taviani de septembre 2004 ? Et le spécial Scola d’octobre 2002, seul de son espèce parmi les revues françaises –-merci, Andrée Tournès ? Holà !

Si l’on feuillette les entrées des cinéastes, on s’étonne encore plus : où sont passés tous les auteurs défendus par Jeune Cinéma (souvent avec des entretiens) ?
Les chers amis de la maison, Gianfranco Mingozzi et Maurizio Nichetti ?
Et Carlo Mazzacurati, Mimmo Calopresti ?
Mario Brenta, Carlo Verdone ?
Giorgio Diritti, Paolo Virzi ?
Et Massimo Troisi  ?
Et Aldo Vergano, parmi les vénérables ?
Leur œuvre ne serait pas assez conséquente ?

Le Dictionnaire des cinéastes italiens 1975-1999. Les Années Moretti, dû à Alain Bichon (par ailleurs collaborateur de ce nouvel ouvrage), autrement plus averti, demeure indispensable, même si une actualisation s’impose. (3)
Le dictionnaire de Mathias Sabourdin (assisté de Marie-Pierre Lafargue et Olivier Maillart) s’inscrit dans la collection "Opus magnum".
Nous allons vérifier de près s’il s’agit vraiment d’un "grand œuvre". À suivre.

Lucien Logette
Jeune Cinéma n°361-362 automne 2014

1. Jean-Pierre Coursodon & Bertrand Tavernier Trente ans de cinéma américain édition revue et augmentée de 20 ans de cinéma américain, Paris, Editions C.I.B., 1970. Le livre revu, augmenté et corrigé est devenu 50 ans de cinéma américain, Paris, Éditions Nathan, 1991 (Prix du livre Art et Essai 1991 décerné par le Centre national de la cinématographie et Prix Simone-Genevois du meilleur ouvrage littéraire sur le cinéma.)

2. Roland Lacourbe & Raymond Lefèvre, Trente ans de cinéma britannique, Paris, Éditions Cinéma 76, 1976.

3. Alain Bichon, Dictionnaire des cinéastes italiens 1975-1999. Les Années Moretti, Chatellerault, Acadra / Annecy Cinéma italien, 1999.


Mathias Sabourdin, éd., Dictionnaire du cinéma italien de 1943 à nos jours. Ses créateurs de 1943 à nos jours, directeurs éditoriaux, Marie-Pierre Lafargue et Olivier Maillart, préface de Jean A. Gili, Paris Nouveau Monde Éditions, 2014, 1248 p.



Revue Jeune Cinéma - Contacts