home > Livres & revues > Livres > Serceau, Daniel (livre)
Serceau, Daniel (livre)
12 vertus pour l’analyse filmique (2013)
publié le dimanche 12 juillet 2015

Daniel Serceau, 12 vertus pour l’analyse filmique, Paris, L’Harmattan, 2013.

par Philippe Roger
Jeune Cinéma n°358, mars 2014

JPEG - 219.5 ko

 


Comment analyser un film ?
Tout critique digne de ce nom se le demande à chaque fois que l’occasion se présente d’une rencontre réelle avec une œuvre authentique.

Daniel Serceau ne propose pas un vrai traité, mais une réflexion continuée sur une thème qui l’intéresse depuis toujours. Son expérience nourrit ces pages intelligentes, parcourues de réflexions souvent pertinentes.
S’il égratigne quelques confrères, ce n’est jamais pour le simple plaisir de la polémique, mais pour la sûreté du raisonnement.
On appréciera qu’il insiste sur l’exactitude de la description, condition préalable à tout travail esthétique.
S’il lui arrive lui-même (personne n’est parfait) de commettre des erreurs - page 222, il confond Le crime était presque parfait et Fenêtre sur cour et décrit de façon approximative la scène finale du second -, on lui saura gré de mettre en cause la rente de situation de certains auteurs dominants ; ainsi Woody Allen (qui "pense mal ou pense peu") et sa trop encensée Rose pourpre du Caire.
Un peu de dissensus ne fait jamais de mal !

Philippe Roger
Jeune Cinéma n°358, mars 2014


Daniel Serceau, 12 vertus pour l’analyse filmique, Paris, L’Harmattan, 2013, 246 p.

Revue Jeune Cinéma - Contacts