home > Films > Clara Sola (2021)
Clara Sola (2021)
de Nathalie Alvarez Mesen
publié le mercredi 1er juin 2022

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n°410-411, septembre 2021

Sélection de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2021

Sortie le mercerdi 1er juin 2022

JPEG - 425.9 ko

 


L’histoire se déroule au Costa-Rica, loin de la politique et des guérillas dans un village perdu où la religion est omniprésente et les mœurs archaïques.

JPEG - 401.6 ko

 

Nathalie Alvarez Mesen, réalisatrice suédoise d’origine costaricienne, dont c’est le premier long métrage, brosse le portrait de Clara (Wendy Chinchilla Araya) une femme de 40 ans, introvertie et sauvage. Parfois, elle exerce son talent de guérisseuse auprès des gens du village, mais elle reste le plus souvent en compagnie de Yuca, une jument blanche. Contrairement à sa petite nièce, qui se laisse charmer par le jeune palefrenier (Daniel Castaneda Rincon), Clara n’a pas de relations amoureuses.

JPEG - 211.4 ko

 

Dans un style naturaliste, onirique et baroque, la réalisatrice poursuit Clara sans cesse, elle la traque et l’oblige, comme contre sa volonté, à accepter le regard de la caméra. C’est un film qui lutte pour capter au plus près la rébellion intérieure, le bouillonnement, la force presque animale de Clara, qui ne demande qu’à s’exprimer et vivre enfin, hors des contraintes religieuses et sociales.

JPEG - 306.9 ko

 

Celle-ci se libère peu à peu, comme elle sort de la boue qui l’enfouissait et renoue avec son corps sans entraves. Revêtue de la robe bleue de sa nièce, une guirlande de fleurs sur la chevelure, elle évoque dans la beauté exubérante de la scène, l’univers de Emir Kusturica.

JPEG - 242.3 ko

 

Clara Sola est un conte magique, perméable aux atmosphères changeantes des êtres, à leurs croyances, leurs désirs, leurs violences. L’interprète de Clara est une chorégraphe reconnue dont la présence est remarquable d’intensité.

Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n°410-411, septembre 2021


Clara Sola. Réal, sc : Nathalie Alvarez Mesen ; sc : Maria Camila Arias ; ph : Sophie Winqvist ; mont : Marie-Hélène Dozo ; mu : Ruben De Gheselle. Int : Wendy Chinchilla Araya, Daniel Castañeda Rincon, Ana Julia Poeeas Espinoza, Flor Maria Vragas Chavez. (Suède-Costa Rica-Belgique-Allemagne-USA, 2021, 106 mn).



Revue Jeune Cinéma - Contacts