Semaine du 14 au 20 mars 2015
publié le lundi 9 mars 2015

Samedi 14 mars 2015

20.40 : La Balade sauvage de Terrence Malick (1974), OCS Géants
Ah, l’heureuse époque où Malick ne se prenait pas encore pour un philosophe, mais se contentait d’être un cinéaste - excellent, comme ici.

20.40 : Témoin à charge de Billy Wilder (1957), TCM
Ce n’est pas le Wilder que l’on préfère, mais c’est tout de même très fort, avec un des derniers vrais rôles de Marlene Dietrich.

20.45 : Big Easy de Jim McBride (1987), Ciné+Club
Bonne idée que de sortir de l’oubli ce bon polar. La Nouvelle-Orléans est toujours aussi cinégénique et le couple Ellen Barkin-Dennis Quaid fonctionne bien.

20.45 : "Retour de flamme", Ciné+Classic
Soirée Méliès, pour saluer le 150e anniversaire de sa naissance. Comment résister ?

00.20 : Pygmalion d’Anthony Asquith (1938), TCM
Pas question d’interrompre la visite chez lord Asquith, d’autant qu’il s’agit de son meilleur film d’avant-guerre, d’après G.B. Shaw.

Dimanche 15 mars 2015

20.45 : Loin du Paradis de Todd Haynes (2002), Numéro 23
Un remake inspiré de Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk, en attendant son prochain Carol. Julianne Moore est, comme d’habitude, magnifique.

20.45 : Easy Rider de Dennis Hopper (1968), Ciné+Classic
On ferme les yeux, et on se laisse aller en écoutant la bande-son, qui, elle, n’a pas vieilli.

20.45 : Le Dernier Rempart de Kim Jee-woon (2013), Ciné+Premier
Schwarzenegger revient ! Ce pourrait être pitoyable, mais c’est réalisé par un Coréen capable de tout, cf. A Bittersweet Life et Le Bon, la Brute et le Cinglé. Alors…

00.05 : Ten Tiny Love Stories de Rodrigo Garcia (2001), Sundance Channel
Continuons à promouvoir les trop rares films du fils de Garcia Marquez, dont celui-ci, joli exercice tout en subtilité.

01.00 : Winslow contre le roi d’Anthony Asquith (1948), TCM
Du costaud : une bonne pièce de Terence Rattigan, des scènes de procès haletantes, un Robert Donat sur le retour mais toujours bon.

Lundi 16 mars 2015

20.45 : Filles uniques de Pierre Jolivet (2003), Numéro 23
Un petit-maître du cinéma français qui, depuis trente ans, n’a pas tourné un seul film qui n’en vaille pas la peine. Le duo Testud-Kiberlain est remarquable.

20.45 : Un caïd de Bryan Forbes (1965), Ciné+Classic
On a vu ça il y a bien longtemps, mais le souvenir est encore puissant, grâce aux trois grands, Tom Courtenay, James Fox et George Segal.

20.50 : Quai des Orfèvres d’Henri-Georges CLouzot (1947), Arte
Patrimonial, certes, mais quelle efficacité !

21.00 : Les Mécréants de Mohcine Besri (2011), TV5
Pas vu, mais le sujet est d’actualité : des islamistes kidnappent un groupe de comédiens. À découvrir.

22.35 : Le Dahlia bleu de George Marshall (1946), Arte
Le seul scénario de Raymond Chandler directement écrit pour l’écran. On a longtemps regretté que le film soit réalisé par un tâcheron. En réalité, Marshall a signé pas mal de films intéressants, et celui-ci en est un bon exemple. Pour Veronica Lake, mais surtout pour William Bendix !

00.15 : Il importe d’être constant d’Anthony Asquith (1952), TCM
Oscar Wilde fidèlement adapté. Un petit régal, intelligent et vif.

Mardi 17 mars 2015

20.45 : 30 jours de nuit de David Slade (2007), Ciné+Frisson
Un rêve pour les vampires : une nuit d’un mois dans une ville du nord de l’Alaska. Réussi, alors même que le genre "films de zombie" est délicat à manier.

20.45 : Maurice de James Ivory (1987), Ciné+Club
Les promenades d’Ivory dans l’Angleterre victorienne étaient très appréciées au siècle dernier. Peut-être pas le plus enchanteur des Ivory, mais le plus audacieux, et Hugh Grant y est convaincant.

20.50 : V pour Vendetta de James McTeigue (2006), HD1
Le masque du justicier est désormais une icône. Mais le film est une excellente adaptation de la BD. Avec Natalie Portman.

22.10 : Bleeder de Nicolas Winding Refn (1999), OCS City
Sauf erreur, ce deuxième film de NWR est inédit. Une visite s’impose.

00.25 : L’Ombre d’un homme d’Anthony Asquith (1951), TCM
Le meilleur film d’AA après guerre. Pour les amateurs d’Eschyle, de Robert Browning, de Michael Redgrave et du cinéma haut de gamme.

Mercredi 18 mars 2015

20.40 : We Need to Talk About Kevin de Lynne Ramsay (2011), OCS City
Un des plus étonnants portraits d’adolescent pervers que l’on connaisse. Grâce à Tilda Swinton, on supporte, mais ça secoue fortement.

20.40 : Femme de feu d’André De Toth (1947), TCM
Une curiosité. Premier western de l’auteur qui fit mieux ensuite. Mais Veronica Lake dans l’Ouest, ça vaut le détour.

20.45 : Pelo malo de Mariana Rondon (2013), Ciné+Club
Pas vu, bien que le film soit sorti en avril 2014. Mais un film vénézuélien signé par une inconnue ne demande qu’à être vu.

00.10 : Plongée à l’aube d’Anthony Asquith (1943), TCM
Mais si, les films de sous-marin peuvent être passionnants ! Bel exemple de l’effort de guerre britannique.

Jeudi 19 mars 2015

20.50 : Angoisse de Jacques Tourneur (1944), Ciné FX
Une VO sur Ciné FX ! Inratable. En outre, c’est un des films les moins fréquentés de Tourneur, avec Heddy Lamarr. Ahhh.

22.45 : Brazil de Terry Gilliam (1984), TCM
S’il n’y avait qu’un titre à garder de Gilliam, ce serait celui-ci, pour son inventivité, sa drôlerie, l’inquiétude qu’il dispense - et pour le Messerschmitt de Jonathan Pryce.

22.25 : Les Jours et les nuits de China Blue de Ken Russell (1984), Ciné+Club
Le film est arrivé tard, alors que la fièvre autour de son auteur s’éteignait. Il vaut d’être rattrapé, ne serait-ce que pour Kathleen Turner.

Vendredi 20 mars 2015

20.45 : La Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix (1983), Ciné+Club
Le film nous avait fait hurler en son temps, tant l’adaptation chantournée de David Goodis sonnait faux, avec ses chichis et ses paillettes. Trente ans et des poussières plus tard, on est prêt à jeter un œil neuf sur cet objet d’époque.

20.45 : L’Auberge rouge de Claude Autant-Lara (1951), Ciné+Classic
Dépassé l’anticléricalisme ? Que non pas ! Le plaisir pris à cet Autant-Lara de derrière les fagots demeure intact.

21.00 : Sherlock Holmes et l’arme secrète de Roy William Neill (1942), Polar
Dans la série des Holmes tournés pendant la guerre, celui-ci est un des meilleurs. Le tandem Basil Rathbone-Nigel Bruce est un des plus réussis parmi la kyrielle de Holmes-Watson de l’histoire.

22.05 : Sherlock Holmes et la femme en vert de Roy William Neill (1945), Polar
Autant de raisons de le voir que le précédent. Et ils sont tous les deux annoncés en VO !

23.00 : The Lebanese Rock Society de Joana Hadjithomas & Khalil Joreige (2012), Ciné+Club
Pas vu, mais tout ce qu’ont fait les réalisateurs associés est intéressant.

00.35 : Radio-Libre d’Anthony Asquith (1941), TCM
Inédit, donc on se réjouit de découvrir ce premier film d’AA des années 40.

Revue Jeune Cinéma - Contacts