I’m Sorry
Pour le plaisir des amateurs en ligne 23
publié le samedi 25 avril 2015

Parce que, cette année, on fête les 60 ans de Only You (1955), et c’est pas rien !

JPEG - 64.4 ko

 


Message personnel


 

Aparté : On pourrait ajouter la chouette version de Brenda Lee, même titre, même époque, autre manière, contentieux différent.

Bientôt, ici même, l’image introuvable sur Internet, de nos vinyles 33 tours des Platters.

Évidemment nous parlons des Platters 1ère époque, avec Tony Williams (1928-1992), Alex Hodge (1935-1982), Herb Reed (1928-2012) et Zola Taylor (1938-2007).

Et, tenez-vous bien, dans cette première période, il y avait un certain David Lynch, ténor (1929-1981).

Et puis, en bonus, notre chouchou, un Platters moins connu que les tubes, My Prayer, Smoke Gets in Your Eyes, Twilight Time ou My Serenade, tous un peu usés quand même.
Il n’est jamais trop tard pour découvrir un slow inconnu.
Image bizarre, mais version originale de la chanson.

At Your Beck And Call

Parce que, quand on vous offre ses heart, soul and everything, ça ne se refuse pas.

Pas comme ce radin de Dylan, qui fout le camp, parce qu’il avait donné son cœur mais qu’elle voulait son âme.

I offer you everything that I own
If I were king I would give you my thrown
My heart my soul and my everything
At your beck and call

JPEG - 28 ko

 

Revue Jeune Cinéma - Contacts