Semaine du 2 au 8 mai 2015
publié le vendredi 1er mai 2015

Samedi 2 mai 2015

20.40 : L’Homme de Berlin de Carol Reed (1953), OCS Géants
Non, Carol Reed, ce n’est pas seulement Le Troisième Homme. C’est également, parmi bien d’autres, ce film remarquable, avec un James Mason, comme toujours au top.

20.40 : Le Reptile de Joseph L. Mankiewicz (1970), TCM
Mal accueilli jadis, comme tous les films de Mankiewicz lorsqu’il s’attaquait à un genre (Cf. Guys and Dolls ou Cléopâtre, tous fustigés à leur sortie). À voir, ne serait-ce que pour le numéro de Hume Cronyn, méchant d’anthologie.

20.45 : Le Chemin de la vie de Nicolas Ekk (1931), Ciné+Classic
Classique parmi les classiques, sonore mais pas parlant, si l’on se souvient bien. Un peu trop moralement irréprochable, mais quelle beauté visuelle !

20.45 : Chungking Express de Wong Kar-wai (1994), Ciné+Club
Du temps où Wong ne se prenait pas encore pour Wong et où chacun de ses films était une réussite.

20.45 : Natty Gann de Jeremy Kagan (1985), Ciné+Famiz
Une production Disney, et alors ? Le film est magnifique, et la jeune Natty digne de prendre sa place sur le rayon des grands héros enfantins, Tom Sawyer et Huck Finn. Kagan n’a plus jamais fait aussi bien.

20.45 : Les Morts de la Saint-Jean de Philip Martin (2008), 13e Rue
La suite des aventures de Wallander, version Branagh.

Dimanche 3 mai 2015

20.45 : Jardins de pierre de Francis Ford Coppola (1987), Ciné+Club
Pour mémoire, et parce que la soirée est particulièrement pauvre.

00.15 : L’Invincible Armada de William K. Howard (1937), France 3
Jamais vu, ce qui est une raison pour suivre les chemins de Patrick Brion. Et puis, Laurence Olivier et Vivien Leigh, comment résister ?

Lundi 4 mai 2015

20.45 : La Panthère rose de Blake Edwards (1963), Ciné+Famiz
Vu et revu, mais inusable.

20.50 : Pacific Express de Cecil B. DeMille (1939), Arte
Dans ses westerns, CBDM avait la patte moins lourde que dans ses péplums. Et l’histoire des chemins de fer de l’Ouest est toujours captivante.

21.00 : La Chatte d’Henri Decoin (1958), TV5
Sans doute les derniers feux de Decoin. Et Françoise Arnoul prouve qu’elle fut une des meilleures actrices française des années 50.

23.00 : Pieta de Kim Ki-duk (2012), Arte
Le cinéaste est moins prisé que ses collègues coréens plus récents. Mais on lui doit quelques films de grande classe, et celui-ci n’en est pas loin.

00.40 : L’Inhumaine de Marcel L’Herbier (1924), Arte
Une pièce de musée. On tente de réhabiliter son auteur, avec raison pour L’Homme du large ou L’Argent. Mais même un Dyson dernier modèle ne parviendrait pas à dépoussiérer la pauvre Georgette Leblanc.

Mardi 5 mai 2015

20.40 : Les Trois Crimes de West Memphis d’Atom Egoyan (2013), OCS City
Pour compléter notre connaissance de l’auteur, car The Devil’s Knot n’est jamais sorti en France dans les salles.

20.45 : L’Enlèvement de Michel Houellebecq de Guillaume Nicloux (2014), Ciné+Club
Le projet est curieux, pas totalement abouti, mais il s’y passe quelque chose. En attendant, son Valley of Love qui va éveiller quelques murmures à Cannes.

20.50 : Traffic de Steven Soderbergh (2000), HD1
Un des scénarios les plus tordus et les plus limpides d’un de nos francs-tireurs favoris - et dont on espère que son abandon du cinéma pour la télé n’est que provisoire.

22.25 : Gare du Nord de Claire Simon (2013), Ciné+Club
La filmographie de Claire Simon est étrange, alternant vrais documentaires et fictions hybrides. Mais ses films sont toujours intéressants - en attendant Le Bois dont les rêves sont faits, passionnant doc sur les usagers du bois de Vincennes.

22.30 : Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan (2011), OCS City
Superbe, mais à la limite du formalisme et de la mise en scène qui se regarde faire. Heureusement, depuis, il a fait Sommeil d’hiver

22.45 : Essential Killing de Jerzy Skolimowski (2010), OCS Choc
L’argument est banal - un soldat tente d’échapper à ses poursuivants -, mais la leçon de mise en scène est magistrale.

Mercredi 6 mai 2015

20.40 : Tournée de Mathieu Amalric (2009), OCS City
Pour tout connaître de Mimi Le Meaux et Dirty Martini. Amalric nous avait surpris sur le moment. Il faut vérifier comment le film a tenu.

20.40 : Les Revenants de Robin Campillo (2004), OCS Choc
C’était avant la série et fort réussi pour un film français sur ce thème.

20.40 : La Fille du désert de Raoul Walsh (1949), TCM
Ou comment réaliser son propre remake et parvenir à faire mieux que l’original (High Sierra).

00.00 : L’Étrange Incident de William A. Wellman (1943), TCM
Peut-être le plus beau western de Wellman - et pourtant, La Ville abandonnée ou Track of the Cat, c’était déjà quelque chose ! À voir et revoir.

Jeudi 7 mai 2015

19.40 : Autour du monde avec Orson Welles (1955), TCM
Lancement de la soirée spéciale Welles avec ce documentaire pas souvent montré. On enchaînera avec profit La Dame de Shangai (1946), à 20.40, Le Procès (1963), à 22.10 et Le Criminel (1945) à 00.05.

20.40 : Tant qu’il y aura des hommes de Fred Zinnemann (1953), OCS Géants
Oui, c’est du lourd. Mais le torse de Burt Lancaster, les shorts de Deborah Kerr, la trompette de Montgomery Clift, le regard de Frank Sinatra avant d’affronter Ernest Borgnine, quel plaisir !

20.45 : La Passion de Jeanne d’Arc de Carl T. Dreyer (1928), Ciné+Classic
Chef-d’œuvre certifié. Brunius a écrit à l’époque un article fort réjouissant, lançant le concept de "torticolis de la caméra". Pour ceux qui ne tiendraient pas jusqu’au bout : l’héroïne meurt à la fin.

20.50 : Là-haut de Pete Docter & Bob Peterson (2009), M6
Un des plus beaux films d’ouverture de Cannes, en 2009 (en version 3-D). Mais Vice-versa, des mêmes auteurs, également à Cannes, dans deux semaines, est encore plus beau et plus inventif.

20.50 : Une petite zone de turbulences d’Alfred Lot (2010), D17
Certes, c’est une comédie à la française, mais tout à fait agréable - est-ce souvent le cas ?

22.35 : Escale à Hollywood de George Sidney (1945), OCS Géants
Un régal, qui préfigure Un jour à New-York, même si Kathryn Grayson n’est pas notre préférée parmi les partenaires de Gene Kelly - et d’ailleurs il danse très bien avec Jerry la souris.

Vendredi 8 mai 2015

20.40 : Bravados d’Henry King (1958), TCM
Ce n’est pas parce que notre cher Old Gringo en est le héros, mais parce qu’il s’agit d’un très bon western, d’un cinéaste pas suffisamment considéré comme un auteur et qui vaut pourtant bien des "grands".

20.45 : 40 ans, mode d’emploi de Judd Apatow (2012), Ciné+Émotion
Honte à nous, mais on connaît mal les films d’Apatow. Quelques bons esprits les aiment, faisons-leur confiance.

20.50 : Alias Caracalla, au cœur de la Résistance d’Alain Tasma (2013), Arte
Le téléfilm, signé par un des meilleurs réalisateurs du genre, est en deux parties (la suite à 22.25). Dans le rôle de Jean Moulin, Éric Caravaca est excellent.

22.15 : La Rumeur de William Wyler (1962), TCM
La pièce de Lillian Hellman était audacieuse à une époque où l’homosexualité féminine était un sujet tabou. Le film a peut-être vieilli (à vérifier), mais certainement pas l’interprétation d’Audrey Hepburn et de Shirley McLaine

22.20 : Hiroshima, mon amour d’Alain Resnais (1959), Ciné+Classic
Pour mémoire, car on sait que chacun l’a vu au moins cinq fois.

Revue Jeune Cinéma - Contacts