home > Au fil du temps > Salut les câblés ! > Salut les câblés ! (2015) > Semaine télé du 30 mai au 5 juin 2015
Semaine télé du 30 mai au 5 juin 2015
Salut les câblés !
publié le samedi 30 mai 2015

Samedi 30 mai 2015

20.40 : Gosford Park de Robert Altman (2001), OCS Max
Peut-être le plus fort des Altman de la dernière décennie. Avec au scénario Julian Fellowes, qui signera plus tard la série Downton Abbey.

20.40 : Northwest de Michael Noer (2013), OCS Choc
Dernier samedi des polars inédits scandinaves. Ce soir un Danois, inconnu, mais on fait confiance aux programmateurs.

20.40 : Retour de manivelle de Denys de La Patellière (1957), OCS Géants
Le bon vieux temps de la Série Noire à la française, ici, d’après un bon roman de J.H. Chase. Bon, Michèle Morgan n’est pas l’héroïne idéale de la Noire, mais on peut faire avec.

20.45 : Mort clandestine de Toby Haynes (2012), 13e Rue
Premier épisode de la saison 3 des enquêtes de l’inspecteur Wallander, version britannique - pas de raison d’abandonner la série, toujours excellente.

Dimanche 31 mai 2015

20.45 : Peggy Sue Got Married de Francis Ford Coppola (1986), Ciné+Club
Le scénario - un voyage à rebours du temps pour modifier l’amour perdu - a souvent été copié depuis, mais rarement égalé.

20.50 : Dikkenek d’Olivier Van Hoofstadt (2006), NT1
Un road movie belge, comme seuls les cinéastes du plat pays osent les faire. Savoureux, et Marion Cotillard égarée par là.

20.55 : Un prophète de Jacques Audiard (2009), France 2
Un film d’Audiard qui aurait mérité une Palme en son temps. La découverte de Tahar Rahim.

21.00 : The Chosen de Jeremy Kagan (1981), Sundance Channel
Curieux film, d’après Chaïm Potok (qui apparaît dans le film). Rod Steiger ne fait pas dans la légèreté, mais Maximilian Schell sauve l’affaire.

22.20 : Un frisson dans la nuit de Clint Eastwood (1971), Arte
La première réalisation d’Eastwood. Remarquable, plus que bien des films réalisés ensuite.

00.15 : Son Excellence est restée dîner de Mario Mattoli (1961), France 3
Mais où Patrick Brion va-t-il chercher ses perles ? Encore un Toto inconnu, avec Tognazzi et Virna Lisi.

Lundi 1er juin 2015

20.40 : La Grande Muraille de Frank Capra (1933), OCS Géants
Superbe, comme son titre original, The Bitter Tea of General Yen. Barbara Stanwyck saisie par l’amour, au fin fond de la Chine. On ne s’en lasse pas.

20.50 : Le Tigre du Bengale de Fritz Lang (1959), Arte
On a beaucoup déliré sur cette avant-dernière œuvre de Lang, reprise d’un ancien projet. Entre nous, on aime beaucoup la version de Richard Eichberg de 1938…

20.50 : Meurtre sans faire-part de Michael Gordon (1960), Polar
Pour une fois qu’il y a une VO sur cette chaîne, profitons-en. Et d’ailleurs ce "petit" film est tout à fait réussi.

21.05 : La Faute à Fidel de Julie Gavras (2006), TV5
Pour se replonger dans l’ambiance des années 70, des engagements, tout ça - ce n’était pas si ridicule, après tout.

22.30 : Le Tombeau hindou de Fritz Lang (1959), Arte
Seconde partie de l’œuvre. On peut regarder sur Youtube la danse du cobra, interprétée par Debra Paget.

00.25 : Faucon gentleman détective d’Irving Reis (1941), TCM
La chaîne programme en juin l’intégrale du Faucon, les treize films tournés par la RKO jusqu’en 1946. Les trois premiers ont George Sanders pour interprète, les suivants son frère, Tom Conway. Pour les amateurs qui n’ont pas les DVD sortis par les éditions Montparnasse, c’est l’occasion de découvrir un personnage mal connu.

Mardi 2 juin 2015

20.40 : Motel de NImrod Antal (2007), OCS Choc
Le scénario a un air de déjà-vu - un couple en panne s’arrête dans un motel dans une chambre diabolique, etc. -, mais ce réalisateur hongrois (Kontrol, 2004) connaît son affaire.

20.50 : The Full Monty de Peter Cattaneo (1997), W9
Le film nous avait bien fait rire à l’époque. Le strip-tease masculin comme solution au chômage, c’était une bonne idée. A-t-elle fonctionné ?

22.00 : Constantin le Grand de Lionello De Felice (1960), OCS Géants
Pas vu, mais un péplum avec Cornel Wilde et Belinda Lee, ça demande à être regardé.

22.40 : Valse pour Monica de Per Fly (2013), OCS City
Pas vu non plus, quelle soirée ! Fly a fait quelques films, il y a une dizaine d’années (Le Banc, Héritage) qui donnent envie de savoir où il en est maintenant.

00.05 : Le Faucon mène l’enquête d’Irving Reis (1942), TCM
Sur les Faucon voir supra.

Mercredi 3 juin 2015

20.40 : Le Grand Silence de Sergio Corbucci (1968), OCS Géants
Nous n’avions pas encore conseillé ce film, le meilleur du grand Sergio, dans lequel Trintignant, en tueur muet (c’est lui le "Silence" du titre), est parfait - et Klaus Kinski pas mal non plus.

20.45 : Harry Brown de Daniel Barber (2009), Ciné+Frisson
Michael Caine sur les traces de Charles Bronson, en mieux évidemment. Aussi violent que Get Carter, les deux versions. On attend avec impatience le second film de Barber, The Keeping Room (2014).

20.45 : Voyages d’Emmanuel Finkiel (1999), Ciné+Club
Le premier film d’un réalisateur trop rare - mais son dernier film, Je ne suis pas un salaud est remarquable (sortie inconnue).

22.55 : Barbara de Christian Petzold (2012), OCS City
Nina Hoss est magnifique, comme elle l’était dans Yella (2007) et certainemant dans Phœnix (2014) du même Petzold.

00.55 : Le Retour du Faucon d’Irving Reis (1942), TCM
Voir supra.

Jeudi 4 juin 2015

20.40 : Indiscrétions de George Cukor (1940), OCS Géants
L’archétype de la comédie américaine. Une pièce solide, un scénario en béton mais tout en finesse, un numéro d’acteurs (Cary Grant, James Stewart, Katharine Hepburn) extraordinaire.

20.45 : Paméla de Pierre de Hérain (1945), Histoire
La chaîne renoue avec les nanars français d’hier et d’avant-hier. Rare film d’un auteur rare (cinq titres), dont le fait d’être le beau-fils de Pétain n’a pas favorisé la carrière après la guerre…

20.45 : Blue Valentine de Derek Cianfrance (2010), Ciné+Émotion
Un peu statique (on s’en souvient comme d’une longue dispute ininterrompue), mais Ryan Gosling et Michelle Williams sont très crédibles dans leur étripage mental.

20.45 : Le Maître du logis de Carl Dreyer (1925), Ciné+Classic
Un muet en prime time sur la chaîne. On n’est pas souvent à telle fête. D’autant qu’il s’agit d’un Dreyer de la grande espèce.

22.40 : The Deep Blue Sea de Terence Davies (2011), OCS Max
Très beau mélodrame, d’après une pièce assez ancienne (1952) de Terence Rattigan. À voir et revoir, car le dernier Davies, Sunset Song (encore inédit), est bien décevant

23.25 : New York-Miami de Frank Capra (1934), OCS Géants
Un autre archétype de la screwball comedy, couvert d’Oscars à l’époque. Et Clark Gable et Claudette Colbert sont aussi éblouissants que les protagonistes de Indiscrétions.

23.35 : Le Retour des tomates tueuses de John de Bello (1988), Arte
Tout est dans le titre. Arte s’encanaille dans la série Z - mais c’est parce que Clooney interprète là son premier rôle important.

01.00 : La Relève du Faucon de Stanley Logan (1942), TCM
Cf. supra.

Vendredi 5 juin 2015

20.40 : Fanfan-la-Tulipe de Christian-Jaque (1951), OCS Géants
Dans le genre "cape et épée", le cinéma français n’a jamais fait mieux. À la même heure, Ciné+Émotion passe la version de Gérard Krawczyk (2003), ce qui permet de comparer, en sautant d’une chaîne à l’autre. Gérard Philipe interprète ici un des rôles de sa vie. Et Gina, serrée dans ses corsages à lacets, Ach !

20.45 : Van Gogh de Maurice Pialat (1991), Ciné+Club
Soirée consacrée au peintre : après le film de Pialat, le court métrage de Resnais (1948) et un documentaire de Paul Cox (1987), inconnu. Dans la foulée, on aurait bien revu "La Vie passionnée de Van Gogh" de Minnelli, pour finir en beauté.

20.45 : Une nuit à Casablance d’Archie Mayo (1946), Ciné+Classic
Le retour des frères Marx après la guerre. Le film n’est vraiment appréciable que si l’on connaît dans les coins Casablanca, car c’est une parodie constante du film de Curtiz.

00.00 : Le Faucon pris au piège d’Edward Dmytryk (1943), TCM
Cf. supra.



Revue Jeune Cinéma - Contacts