home > Films > Dancers (2014)
Dancers (2014)
de Kenneth Elvebakk
publié le lundi 25 mai 2015

par Maja Brick
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 27 mai 2015

JPEG - 91.1 ko

 

Voir aussi l’article de Sylvie Strobel dans Jeune Cinéma papier n°365, mai 2015.

Dancers raconte l’histoire d’une amitié entre trois adolescents qui vivent à Oslo.
S’il n’y avait la passion de ces personnages pour la danse, ce documentaire ne serait qu’un récit ordinaire.

Pendant quatre ans, le réalisateur a suivi le quotidien de ces trois élèves à l’Académie de danse, chacun avec son talent singulier, ses ambitions, ses hésitations. Bien évidemment, se lancer pour de longues années dans une carrière d’excellence n’est un choix ni facile ni banal.

Or, à part leurs rêves de gloire, ils doivent affronter la rude réalité des entraînements et des compétitions, le stress, la lassitude, le découragement.

Cependant, l’un d’eux se fait rapidement remarquer par ses dons exceptionnels et il est invité à rejoindre la célèbre Royal School de Londres ; moment d’euphorie autant que de déchirement de devoir quitter ses amis, sa famille, sa ville.

Les garçons semblent alors assez mûrs pour engager leur vie et pour se séparer, malgré leurs sentiments d’amitié partagée. Vaincre la fatigue et les douleurs du corps se révèle être aussi éprouvant que maîtriser son esprit et ses affects. Rivalité, déception et fierté font partie de leurs liens, qui se transforment progressivement en des phases tumultueuses, pour arriver à l’âge adulte où les choix se définissent, où le destin se dessine de plus en plus clairement.

Le film transcrit les mots des protagonistes, les conversations entre les élèves, comme dans les familles, et les entretiens avec les professeurs. À la barre dans la salle de répétition, sur scène, dans un vestiaire ou en face d’un jury, devant l’ordinateur ou au téléphone ; de nombreuses situations où s’exprime une trame pleine de vitalité, parfois dramatique. Le film fait le portrait de la jeune génération, tout en suivant les chemins particuliers des trois personnages.

Rythmé par une forte musique électro et par des tubes rock plus que par une musique de ballet classique, il fait sentir la tension intérieure de jeunes aspirants à une voie brillante en même temps qu’à la dynamique de leur corps.

Ce moyen métrage s’apparente plus à une fiction tenant le spectateur en haleine qu’à la poétique conventionnelle du documentaire.
Sa force émotive et son énergie entraînent dans un cheminement hors pair, au milieu de l’architecture moderne de l’élégante capitale norvégienne sous la neige.
L’histoire n’est pas sans évoquer le destin du garçon passionné par la danse, qui réalise ses rêves malgré d’innombrables obstacles, Billy Elliot (1999) de Stephen Daldry, adapté avec succès dans une comédie musicale qui se joue actuellement à Londres.

Maja Brick
Jeune Cinéma en ligne directe (mai 2015)

Ballet Boys (Dancers). Réal. Kenneth Elvebakk ; ph : Torstein Nodland, Kenneth Elvebakk ; son : Georgi Hristovski ; mont : Christopher Heie ; mu : Henri Skram, Onde Day de Asaf Avidan (Norvège, 2014, 113 mn). Documentaire.

Revue Jeune Cinéma - Contacts