home > Au fil du temps > Salut les câblés ! > Salut les câblés ! 2015 > Grosse semaine du 27 juin au 10 juillet 2015
Grosse semaine du 27 juin au 10 juillet 2015
publié le vendredi 26 juin 2015

Salut les câblés !

Du 27 juin au 7 juillet 2015, jetez vos télés, et sortez dans la rue !

JPEG - 47.6 ko

 

Et du 8 au 10 juillet 2015, retour aux addictions TV :

Mercredi 8 juillet 2015

20.40 : Killer Joe de William Friedkin (2011), OCS Choc
Comme pour Fleischer ou Siegel, la règle est formelle : ne jamais rater un film signé Friedkin. C’est parfois chaotique, mais toujours passionnant.

20.50 : Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman (2002), Arte
Le premier film de l’auteur, un des premiers à aborder la maladie d’Alzheimer. L’intérêt ne tient pas à son antériorité, mais à la force de son approche. Isabelle Carré y est, pour une fois, parfaitement convaincante.

22.25 : Un poison violent de Katell Quillévéré (2010), OCS City
La bonne surprise de la vague des nouveaux cinéastes des années 10. Choisir Lio et Michel Galabru pour débuter mérite l’attention.

22.40 : Elefante blanco de Pablo Trapero (2012), Arte
Le dernier film en date de Trapero, toujours aussi costaud, avec Ricardo Darin et Jérémie Renier en curés, pourquoi pas, mais avec aussi Martina Gusman, heureusement.

00.10 : That’s Right - You’re Wrong de David Butler (1939), TCM
Le film RKO du soir, un musical inconnu, avec Adolphe Menjou, Lucille Ball, et, pour le plaisir des amateurs, Edawrd Everett Horton.

Jeudi 9 juillet 2015

20.40 : Règlements de comptes à OK Corral de John Sturges (1957), Paramount Channel
Ce n’est sans doute pas le film le plus historiquement exact sur la fusillade de Tombstone, mais quels numéros de Lancaster et Douglas (le père) et quelle mise en espace (le duel final est un modèle).

20.45 : Bellissima de Luchino Visconti (1951), Classic
Soirée italienne ce soir sur la chaîne.
* Deux Visconti : Bellissima (1951) et La terra trema (1948) (01.20)
* Deux Rossellini : Voyage en Italie (1954) et La Peur (1954).
On peut faire l’impasse sur les deux derniers.

22.25 : Hotel Reserve de Lance Comfort, Max Greene et Victor Hanbury (1944), TCM
La surprise du jour. Mais le cinéma anglais des années de guerre renferme encore pour nous quelques secrets, malgré les efforts des éditions DVD Elephant Films.

22.30 : Ma part du gâteau de Cédric Klapisch (2011), Émotion
C’est un peu convenu, cette rencontre entre une femme de ménage et un trader, et les Américains des années 30 l’auraient traité de façon plus enlevée, mais Karin Viard parvient encore à nous surprendre.

00.10 : Le Retour de Peter Grimm de George Nichols Jr (1935), TCM
Encore une énigme - décidément, quelle soirée de découvertes. Un film fantastique avec Lionel Barrymore, par un cinéaste inconnu, que demander de plus ?

00.15 : La Fin du silence de Roland Edzard (2011), Club
Très curieux film, passé inaperçu lors de sa sortie furtive. Austère, mais une atmosphère singulière.

Vendredi 10 juillet 2015

20.40 : L’enfer est pour les héros de Don Siegel (1962), Paramount Channel
Un film anti-héroïque, malgré son titre, avec Steve McQueen, mais également James Coburn et Bobby Darin (il ne chante pas).

20.45 : Adaptation de Spike Jonze (2002), Club
Si on arrive à pénétrer dans l’univers de Jonze, c’est passionnant. Sinon, s’abstenir.

20.45 : Lucky Jo de Michel Deville (1964), Classic
Un Deville des débuts, avec un Eddie Constantine flemmard et drôle et Brasseur père et fils jouant les rôles d’un père et de son fils. Décontracté et plaisant.

21.00 : Lonesome Jim de Steve Buscemi (2005), Sundance Channel
Pour une fois que la chaîne programme un film connu - le reste du temps, ce ne sont que des inédits, à suivre par curiosité -, profitons-en, d’autant que Buscemi, en plus d’être un acteur remarquable, est un réalisateur sympathique.

00.15 : Vigil in the Night de George Stevens (1940), TCM
Jamais vu, comme la plupart des films RKO de l’été. Plus pour Carole Lombard que pour George Stevens, mais sait-on jamais.

Revue Jeune Cinéma - Contacts