home > Films > Microbe et Gasoil (2015)
Microbe et Gasoil (2015)
de Michel Gondry
publié le mercredi 8 juillet 2015

par Anne Vignaux-Laurent
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 8 juillet 2015

JPEG - 164.7 ko

Avec ce film, on sent que Gondry a voulu se reposer après L’Écume des jours et rompre avec le cinéma à budget géant : pas de vedettes (Tautou apparaît à peine), pas d’effets spéciaux, des extérieurs en liberté, un scénario qui tiendrait sur un Kleenex.

Tout le début, le collège, la vie de famille, la fête des collégiens, cela pourrait relever du "déja-vu" : l’androgynie sexuelle naturelle des ados et, surtout, les films de collège, même à la française, on a beaucoup donné.

Mais justement, dès le début, il règne une délicatesse rare et un ton différent qui tiennent sans doute d’abord au charme des deux jeunes acteurs, et, paradoxalement, à la grande discrétion des apparitions d’Audrey Tautou.

JPEG - 91.7 ko

 

On se trouve, d’emblée, sur un terrain d’aventures et on se régale par avance.
Et cela dure.

JPEG - 118.8 ko

 

Les deux amis s’évadent de leurs prisons scolaires et familiales, et l’on se retrouve avec deux descendants de Tom (Sawyer) et Huckleberry (Finn), lâchés dans la nature, pas de pétrole mais des idées à ne plus savoir qu’en faire.

Ils se construisent une automobile très personnelle, une cabane de jardin sur roues - qui pourrait venir de chez Vian. Ils sont à un âge où les possibilités offertes par les départementales du Morvan sont innombrables. Et les voilà embarqués dans un road movie inédit, dont nous aussi, on attend tout.

Dont on attend trop. Et c’est la limite du film.
Les aventures générées au long du chemin se révèlent n’être que des péripéties qui tournent court. Le voyage d’initiation s’avère être une simple révision de ce que les deux gamins, dans leur grande sagesses, savaient déjà.
Et même les déceptions (les leurs, les nôtres) ne peuvent être prises comme des éléments du récit d’apprentissage. Quelque chose a été bâclé.

Gondry est victime de ses succès.
On attend beaucoup de celui qui a signé Eternal Sunshine (2004) et The We and The I (2012).
Et, notamment, que, même - surtout ? - sur des sujets tenus et de courtes distances, il ne s’essoufle pas.

Anne Vignaux-Laurent
Jeune Cinéma en ligne directe (juillet 2015)

Microbe et Gasoil. Réal, sc : Michel Gondry ; mu : Jean-Claude Vannier ; ph : Laurent Brunet ; mont : Élise Fiévet ; décors : Stéphane Rozenbaum. Int : Ange Dargent, Théophile Baquet, Audrey Tautou, Fabio Zenoni, Laurent Poitrenaux, Étienne Charry, Sacha Bourdo (France, 2015, 103 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts