home > Films > Coup de chaud (2015)
Coup de chaud (2015)
de Raphaël Jacoulot
publié le jeudi 13 août 2015

par Lucien Logette
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 12 août 2015

JPEG - 236.1 ko

 

On aime bien ce que fait l’auteur depuis une dizaine d’années - Barrage (2005), qui nous avait fait découvrir Nade Dieu, et Avant l’aube (2011), bon polar psychologique montagnard à la Simenon, avec une brouette de comédiens de qualité, Bacri, Vincent Rottiers et Ludmila Mikaël, sans oublier Sylvie Testud et Céline Sallette.

On attendait donc Coup de chaud avec sympathie. Un fait divers réel, scénarisé avec Lise Machebœuf, comme le film précédent.
Une troupe d’acteurs a priori impeccables.
Un ancrage provincial, villageois même, précis - Jacoulot ne fait pas dans le parisianisme. Une réalisation sans bavures.

JPEG - 172.5 ko

 

Pourquoi cette insatisfaction vague qui nous a saisis ?

Jean-Pierre Darroussin, en maire de bonne volonté, est tout à fait crédible, Carole Franck (toujours excellente), en paysanne bornée, nous fait comprendre comment Marine Le Pen peut trouver des soutiens n’importe où.

Si Grégory Gadebois en fait un peu beaucoup dans le naturel, Karim Leklou, bouc émissaire insupportable, explose totalement, au point qu’un spectateur qui ne l’aurait pas repéré depuis quelques années dans des seconds rôles de mieux en mieux assurés (Un prophète, Suzanne, Bébé Tigre), pourrait le prendre pour un véritable débile léger borderline.

Alors ?

Serait-ce la trop bonne finition, sans véritables surprises, qui nous empêche de participer pleinement ?
Cette impression d’être devant un film de France 3, ces grands morceaux de terroir que la chaîne distille encore de temps en temps ?

JPEG - 245.4 ko

 

Rien là pourtant de déshonorant, ça se regarde aisément, tout est crédible, le conseil municipal, la récolte du maïs, les relations avec les gitans sédentarisés, la sueur, la chaleur, tout sent le vrai.
Est-ce de n’avoir justement rien à lui reprocher, à ce film bien carré, qui nous a freinés ?
Mais Jacoulot garde toute notre confiance.

Il fait partie des quelques jeunes réalisateurs dont on peut attendre beaucoup.

Ils ne sont pas si nombreux - Hélier Cisterne, Philippe Ramos, Ounie Lecomte, Samuel Collardey, Léa Fehner, Cyprien Vial.

Patientons.

Lucien Logette
Jeune Cinéma en ligne directe (août 2015)

Coup de chaud. Réal : Raphaël Jacoulot ; sc : Raphaël jacoulot & Lise Machebœuf ; ph : Benoît Chamaillard : mont : François Quiquéré. Int : Jean-Pierre Darroussin, Grégory Gadebois, Carole Franck, Karim Leklou, Isabelle Sadoyan, Agathe Dronne (France, 2015, 102 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts