home > Films > Volante (la) (2015)
Volante (la) (2015)
de Christophe Ali & Nicola Bonalauri
publié le mercredi 2 septembre 2015

par Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 2 septembre 2015

JPEG - 182.5 ko

 

C’est un thriller psychologique.
Il est assez réussi.
On pourrait le dire d’inspiration chabrolienne ou highsmithienne : une vengeance perpétrée après neuf ans de maturation qui ont mené l’héroïne à une folie très ordonnée.

Et, dans les conventions du genre, ça fonctionne.

Comme tout est prévisible dans le trajet de Nathalie Baye, sa lente méthode pour devenir indispensable, et la réalisation des meurtres prévus, on se contente de compter les coups, en espérant qu’il se passera quelque chose de plus intrigant.

Pourquoi ça n’arrive pas ?

Quelles pistes auraient-elles été négligées, qui auraient fait bondir le film hors du rang du standard de rez-de-chaussée ?

JPEG - 190.3 ko

 

Il faut dire que, dans les stéréotypes suspects autant qu’habituels, on peut préférer les vamps childfree aux mères (alias "mamans" de nos jours). Ou alors, les mauvaises - voire très mauvaises - mères, genre Médée à Corinthe. Et que dans ces catégories femelles labellisées, Nathalie Baye est une bonne mère, s’il en est. En ceci, d’ailleurs, dans ce film, elle est bien "castée".

Il y a aussi cette bonne vieille ficelle, la relation maître-esclave et vice-versa, qui a tant servi et dans d’autres écosystèmes autrement efficaces, qu’on est en droit d’être un peu exigeant et, sur ce terrain, de refuser le rabais. Là, point de renouveau, la ficelle est usée jusqu’à la corde.

Il y a, enfin, cet espoir fou et éternellement déçu, pour nous autres, enfants métis, et néanmoins naturels, de John Doe, Mad Men, Kafka, et Margin Call (*), que le monde du business puisse procurer - pour une fois - un vrai frisson.
Hélas, il demeure généralement pathétiquement cheap et stérile.
Et dans La Volante, le filon est même carrément totalement inexploité.

Cela dit, le produit est correctement emballé.
Conditionné, on dit.
Une soirée tranquille en prime-time sur une chaîne de service public.

Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe (septembre 2015)

* Belle partouze ! Pour ceux qui l’ignoreraient encore : Margin Call est un très grand film de J.C. Chandor (2011). Avec un site officiel.

La Volante. Réal : Christophe Ali & Nicola Bonalauri ; sc : C.A., N.B., Philippe Blasband et Jacques Sotty ; ph : Nicolas Massart ; mont : Ewin Ryckaert ; mu : Jérôme Lemonnier. Int : Nathalie Baye, Malik Zidi, Johan Leysen, Sabrina Seyvecou (France-Belgique-Luxembourg, 2015, 82 mn).

Revue Jeune Cinéma - Contacts