home > Films > Marguerite et Julien (2015)
Marguerite et Julien (2015)
de Valérie Donzelli
publié le mercredi 2 décembre 2015

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 366-67, été 2015

Sélection compétition officielle du festival de Cannes 2015

Sortie le mercredi 2 décembre 2015

JPEG - 165.3 ko

 

"Le caractère universel de la prohibition [de l’inceste]" (Bataille, après d’autres) explique probablement l’aspect insituable (dans le temps) du dernier film de Valérie Donzelli, consacré à un amour "impossible" entre un frère (Jérémie Elkaïm) et une sœur (Anaïs Demoustier).

Dans les divers commentaires (peu élogieux) entendus après la projection, on se plaira à citer tel spectateur se plaignant des "anachronismes" du film, ce qui ne manquait pas de saveur...

JPEG - 122.1 ko

 

Une tonalité de conte (cruel) pour enfants contribue pareillement à cette universalité, et le film débute d’ailleurs aux temps de l’enfance, pour laquelle le "tabou" nous est sans doute mieux sensible qu’à l’âge adulte (c’est peut-être une limite du film), puisque, alors, il en vient à croiser un autre tabou, bien plus redoutable celui-là.

L’ouvrage repose sur un scénario déjà ancien, dû à Jean Gruault (1) qui donne probablement à l’ensemble ce parfum truffaldien, fatalité de l’amour passion comme brûlure de l’écriture épistolaire entre les deux amants.

JPEG - 156.7 ko

 

JPEG - 189.3 ko

 

Dans ce registre, Donzelli frôle souvent le ridicule (tableaux vivants, ralentis, compositions organico-abstraites) sans vraiment y sombrer, et, même si l’on est loin des cimes romanesques de Hurlevent, l’on sait grâce, du moins, à ce film de faire souffler un vent frais (quoique parfois méphitique) sur un cinéma français par trop confiné dans les impasses du nouveau "nouveau naturel".

Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 366-67, été 2015

1. Le scénario a été écrit par Jean Gruault pour François Truffaut, en 1973, d’après l’histoire vraie de Julien et Marguerite de Ravalet, exécutés le 2 décembre 1603 en place de Grève à Paris pour adultère et inceste. Barbey d’Aurevilly s’en est inspiré pour écrire Une Page d’histoire (1887).

Marguerite et Julien. Réal : Valérie Donzelli ; sc : Jérémie Elkaïm, Valérie Donzelli d’après Jean Gruault ; ph : Céline Bozon ; mont : Pauline Gaillard ; mu : Yuksek. Int : Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Frédéric Pierrot, Aurélia Petit, Raoul Fernandez, Sami Frey, Catherine Mouchet, Géraldine Chaplin (France-Belgique, 2015, 103 min).

Revue Jeune Cinéma - Contacts