home > Personnalités > Rollin, Jean (1938-2010)
Rollin, Jean (1938-2010)
Brève
publié le jeudi 10 décembre 2015

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Old Gringo 2015 (jeudi 10 décembre 2015)

JPEG - 149.3 ko

 


Jeudi 10 décembre 2015

 

Ce soir, à la librairie Hors-circuit, à 18h30, Hommage à Jean Rollin (1938-2010).

JPEG - 176.4 ko

 

Jean Rollin, ses châteaux plus ou moins hantés, ses cimetières somptueux, ses bords de mer sauvages, ses dissections cireuses, ses cryptes et ses vanités, ses jeunes donzelles galopantes souvent par deux, ses vampires volant ou violant (c’est selon), Jean Rollin, cinéaste fantastique, a une place à part dans la grande famille du cinéma.

JPEG - 190 ko

 

Ni série B, ni chefs d’œuvre primés, ses films ne sont pas rares : ils passent obstinément toutes les nuits, sur les chaînes câblées Action ou FX.

Sans avoir à se réclamer de Georges Bataille, avec qui il a passé les cinq premières années de sa vie, avec son univers cohérent et immédiatement reconnaissable, avec ses obsessions, il est évidemment un "auteur", sans pour autant figurer dans la liste officielle desdits auteurs.

JPEG - 201.5 ko

 

Si sa direction d’acteurs, ses dialogues, ses scénarios, et même ses montages sont souvent faibles, il est un inventeur d’images hors pair, eflleurant ou frôlant souvent quelque "point sublime".
Qu’il n’atteint jamais, comme délibérément.

Son avant-dernier film, La Nuit des horloges (2007), sonne comme un film testament. Il y convoque les personnages de ses films et les incarnations de ses fantasmes, qui ne meurent jamais. Pour passer d’un monde à l’autre, du réel au rêve, le passage n’est pas celui de l’espace, le miroir, mais celui du temps. C’est dans ce film, à la fin, qu’est évoqué le mythique film perdu, avec un scénario écrit par Marguerite Duras, et Gérard Jarlot, L’Itinéraire marin (1962), dont il ne reste que des photos.

JPEG - 174.5 ko

 

Nous autres, grands amateurs de Jean Rollin, nous le soupçonnons d’avoir, une fois pour toutes, adopté une subtile stratégie d’échec, pour demeurer un auteur marginal de la marge, pour ne surtout jamais appartenir à la grande famille citée ci-dessus.

JPEG - 80.2 ko

 

Librairie Hors-circuit, 4 rue de Nemours, 75011 Paris.



Revue Jeune Cinéma - Contacts