home > Personnalités > Lacombe, Gilles T. (né en 1949) II
Lacombe, Gilles T. (né en 1949) II
Brève
publié le samedi 23 janvier 2016

Un rien de commun (22 janvier-27 février 2016)

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (Jeudi 21 janvier 2016)

JPEG - 637.4 ko

 

 

À la Galerie Louis Gendre, ce soir, jeudi 21 janvier 2016, à 18h00, on vernit Gilles T. Lacombe.

L’exposition, Un rien de commun (22 janvier-27 février 2016), présente des œuvres encore inédites en France.

Scénographe de théâtre et de cinéma (1), réalisateur de films, concepteur et producteur de grandes expositions thématiques (2), ou simple architecte de ses nombreuses maisons, Gilles T. Lacombe a longtemps vagabondé, amateur éclairé, artiste "pluridisciplinaire", comme on dit.

Mais depuis 1994, Gilles T. Lacombe se consacre à la sculpture.

JPEG - 83.1 ko

 

Nul n’est prophète...
La galerie Louis Gendre fait un travail de précurseur en choisissant d’exposer quelques unes des œuvres de Lacombe, certaines déjà anciennes, présentées ailleurs en Europe, d’autres totalement inédites.
Car il est temps de découvrir en France cet artiste conceptuel à l’ample champ de conscience.

JPEG - 171.2 ko

 

Il continue à explorer, tous azimuts, les ressources de la matière et de l’esprit. Il ne manque aucun hasard objectif, aucune rencontre, et ne dédaigne aucune passerelle mentale entre son époque, ses mœurs et ses matériaux.

Mais le sillon qu’il creuse désormais se fait plus obsessionnel et plus engagé, à mesure que le nouveau siècle avance.
Quand il reconstitue une défense d’éléphant avec des touches de piano récupérées, ou des souches d’arbres détruits à partir de lambeaux de bois, au delà de la beauté ainsi révélée, sans doute fait-il aussi œuvre de justicier.

JPEG - 173.7 ko

 

JPEG - 78.5 ko

 

1. Il a travaillé par exemple avec Armand Gatti.

2. On se souvient, par exemple, de quelques-unes des grandes expositions réalisées à la Cité des sciences de la Villette, par lesProductions de l’Ordinaire qu’il animait : L’Or (1986), La Vigne et le vin (1988), Le Jardin planétaire (1999), Le Soleil (2005)… Mais on peut citer aussi d’autres partenaires : la Cité de la Musique, le Centre Georges Pompidou, l’Institut Lumière, etc. Et à l’étranger, le MACBA de Barcelone), au Palazzo delle Esposizioni de Rome, à la Kunsthalle Charlottenborg de Copenhague…

Galerie Louis Gendre, 7, rue Charles-Fournier, 63400 Chamalières.

Un rien de commun (22 janvier-27 février 2016)

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (Jeudi 21 janvier 2016)

Revue Jeune Cinéma - Contacts