L'actualité, ça ne se suit pas, ça se crée.
Il faut publier un texte sans se soucier de son rapport à l'actualité,
à la mode, au succès, à la notoriété.

Jean George Auriol

Journal de Ellis & Neck (mars 2019) II

 

JPEG - 107.6 ko

 

2019 : Journal de Ellis & Neck
 

* Ellis & Neck-édito 2019 ; * 1er-15 janvier 2019 ; * 16-31 janvier 2019 ; * 1er-15 février 2019 ; * 16-28 février 2019 * 1er-15 mars 2019 * 16-31 mars 2019
 

Voyage dans le temps.

 



 

MARS 2019

(16-31 mars 2019)
 



Samedi 23 mars 2019

 

À Paris, c’est le Rendez-vous du libraire, rue Victor-Cousin : Le cinéma de Henri Diamant-Berger.

* À 11h00, au cinéma Le Panthéon, deux films de Henri Diamant-Berger : Une soirée mondaine (1917).


 

Suivi de :

Rue de la paix (1926).

JPEG - 261.2 ko

 

* À 12h30, à la librairie Cinélittérature : Cocktail et rencontre avec Jérôme Diamant-Berger.

Bonne lecture et bonne vision :

* Jérôme Diamant-Berger, Le cinéma de Henri Diamant-Berger, digibook, Blacq Out, 2019.

JPEG - 207.9 ko

 

Cinéma du Panthéon & Librairie du Panthéon, 13 et 15 rue Victor-Cousin, 75005 Paris.


À Bruxelles, la Cinematek, présente une Rétrospective Claire Denis (23 mars-11 mai 2019).

Ce soir :

* À 21h00 : Chocolat de Claire Denis (1988).


 

Faites votre programme.

Cinematek, 9 rue Baron-Horta, 1000 Bruxelles.


À Paris, à la Librairie Quilombo, les Étoiles noires sont de retour avec un hommage à l’une des grandes figures de l’Association internationale des travailleurs, élu de la Commune de Paris en 1871, assassiné à la fin de la Semaine sanglante.

* À 19h00 : Hommage à Eugène Varlin (1839-1871).

* À 21h00 : Concert de Paul Exploit.

JPEG - 416.2 ko

 

Bonne lecture :

* Michèle Audin éd., Eugène Varlin, ouvrier relieur 1839-1871, Montreuil, Libertalia, 2019.

JPEG - 114.8 ko

 

Librairie Quilombo, 23 rue Voltaire, 75011 Paris.


Salut les câblés !

La semaine télé de Jeune Cinéma du 23 au 29 mars 2019.



Vendredi 22 mars 2019

 

À Créteil, s’ouvre le Festival international de films de femmes (FIFF), 41e édition (22-31 mars 2019).

Depuis 1979, ça fait 40 ans qu’il est toujours aussi nécessaire, héritier du féminisme (historique) et de l’action culturelle, comme il se définit.


 

Il y a la compétition, et la section parallèle, cette année : Vive le grand mixage.

L’invitée d’honneur 2019, c’est Euzhan Palcy, avec une rétrospective et une master class.
Sur France Culture.

Et on rend hommage à Hommage à Jocelyne Saab (1948-2019)

PNG - 426 ko

 

On note tout de suite :

* Samedi 23 mars 2019, à 19h00 : Delphine et Carole, insoumuses de Callisto Mc Nulty (2018).
En sa présence, avec Sophie de Hijes, Géronimo Roussopoulos, Alexandra Roussopoulos et Nicole Fernandez.


 

Et on retient son dimanche 24 mars 2019 :

* À 18h30 : Une carte blanche au Festival Brésil en mouvement avec La Tour des jeunes filles (Torre das Donzelas) de Susanna Lira (2018).
Débat Femmes en Résistance au Brésil, avec Érika Campelo, Bia Rodovalho et Leneide Duarte-Plon.

Trailer Torre das Donzelas from Paella Filmes on Vimeo.

 

* À 20h30 : Dunia de Jocelyne Saab (2005).
En présence de Jacques Bouquin, Mathilde Rouxel et Gaël Teicher.


 

Ce soir, c’est l’ouverture, la principale des soirées de gala du festival :

* À 20h30 : The Third Wife de Ash Mayfair (2018).
En sa présence.


 

Précédé de :

* Flow in the Wind de Lee Pei-yi (2018).


 

Faites votre programme.

Maison des arts, place Salvador-Allende, 94000 Créteil.


À Toulouse, et dans toute les régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine, commence Cinelatino, 31e édition (22-31 mars 2019).

JPEG - 340.8 ko

 

Cette année : Invitée d’honneur : Claudia Calviño et découverte de Mariano Llinás.

Au programme, outre les compétitions (documentaires, courts et longs), il y a la Muestra, avec notamment l’Otra Mirada, le renouveau du cinéma cubain, Émergences, Futur Caraïbes.


 

On note spécialement, lundi 25 mars 2019 :

* À 18h30, à l’Institut Cervantes, le passé Retirada 80 ans. avec En el balcón vacío de Jomí García Ascot (1961).

JPEG - 135.8 ko

 

* À 20h30, à l’ENSAV, le présent : Spécial Brésil. Résistances (courts métrages).

JPEG - 201.4 ko

 

Et puis des concerts, des bals, des apéros, des brunchs, des fiesta, quoi.
Et aussi des rencontres, notament à la librairie Ombres blanches et à la Médiathèque José-Cabanis.

Ce soir, pour sa soirée d’ouverture, on a le choix entre trois possibilités :

* À 20h30, au square Charles-de-Gaulle : Inauguration en plein air et en entrée libre, avec des courts métrages.

* À 20h30, à la Cinémathèque : Le voyage extraordinaire de Celeste García (El Viaje extraordinario de Celeste García) de Arturo Infante (2019).
En présence de Claudia Calviño.


 

* À 21h00, à l’ABC : Retour de flamme (El amor menos pensado) de Juan Vera (2018).


 

Faites votre programme.

Association Rencontres Cinémas d’Amérique latine de Toulouse (ARCALT), 11-13 grande rue Saint-Nicolas, 31300 Toulouse.


À New York, au Métrograph, on célèbre Harmony Korine mal connu, admirateur de Alan Clarke (1935-1990) et ami de Gus van Sant (22-29 mars 2019).

Ce soir :

* À 18h45 : Spring Breakers de Harmony Korine (2012).


 

* À 21h00 : Trash Humpers de Harmony Korine (2009).


 

Faites votre programme.

Metrograph, No.7 Ludlow Street, New York NY 10002.


À Lisbonne, au Museu nacional de arte contemporânea do chiado (MNAC) : Graça Morais. Metamorfoses da Humanidade (22 mars-2 juin 2019).

JPEG - 198.9 ko

 

Graça Morais, avec ses dessins, n’oublie rien des terreurs de l’humanité, guerre, exclusion, perte, faim, mort, rien non plus de ses turpitudes, avidité, domination, humiliation, violence.

JPEG - 452.5 ko

 

JPEG - 390 ko

 

JPEG - 604.4 ko

 

MNAC, rua Serpa Pinto, 4 / rua Capelo, 13, 1200-444 Lisboa.



Jeudi 21 mars 2019

 

* Bon anniversaire à Peter Brook, né en 1925, 94 ans aujourd’hui.

JPEG - 107.4 ko

 

Moderato Cantabile (1960) aura 60 ans l’an prochain.
Peter Brook raconte la gestation du film, en février 1960, après sa rencontre avec le roman de Marguerite Duras, paru en 1958.


 

* Bon anniversaire à André Delvaux (1926-2002), 93 ans aujourd’hui.

Un soir un train (1968) a eu 50 ans l’année dernière.


 

* Bon anniversaire à Raoul Vaneigem, né en 1934, 85 ans aujourd’hui, toujours frais.


 

Bonne lecture :

* Raoul Vaneigem, "Hommage à la ZAD", in Lundimatin n°147, 1er juin 2018.


À Paris, commence le Mashup Festival 2019 : Les contes puzzlés de la lune vague après la pluie (21-30 mars 2019).

JPEG - 227.4 ko

 

Il est soutenu par notamment par le CNC, la DRAC, l’Institut français.
Mais la plus chaude recommandation, c’est évidemment son parrain : cette année, Jean-Pierre Mocky.
D’ailleurs, on note tout de suite la soirée du dimanche 24 mars 2019, présentée par Bastien Rieu : Mocky sans Mocky + Mocky himself, avec ses potes : Dominique Lavanant Marianne Basler, Richard Bohringer, Rufus, etc. et d’ailleurs Mocky aussi.


 

Comme Eisenstein ne l’a pas dit, si on peut monter, on peut aussi démonter et remonter.
Comme Duchamp ne l’a pas vraiment dit, on peut récupérer, décaler légèrement, et, ainsi, surexposer.
Comme Debord l’a sans doute dit quelque part, si on peut détourner, on peut retourner, contourner, et en profiter pour dériver.
Et comme tout le monde peut le dire, non seulement le métissage est enrichissant, mais il faut tout le temps tout coller, recoller, décoller, encoller, pour donner du sens aux idées, aux choses, à la vie.

JPEG - 244.8 ko

 

Ce soir, ouverture :

* À partir de 19h00 : Sélection, vote, distribution des prix, bar, snack, bonne humeur.

* À 21h00 : Pellicular de Julien Lahmi (2019).


 

Faites votre programme, dans tous les lieux du festival.

Cinéma 7 Batignolles, 25 allée Colette-Heibronner, 75017 Paris.


À Paris, au Centre coréen, on se penche sur les droits des objets : Céline Minkyung Park. L’objet + astral – The Object Right (20 mars-20 mai 2019).

JPEG - 133 ko

 

Pourquoi pas eux aussi, hein ?
Pas sûr qu’ils souffrent - quoique.
Après tout, pour nous ils ont une âme, on le sait depuis longtemps, même si on s’étonne encore qu’ils aient du mana, pour d’autres. Marcel Mauss ne pourra jamais détrôner Lamartine dans l’inconscient collectif français.
Mais sûr qu’ils transmettent mille souffles et souvenirs, qu’ils font histoire et servent de doux ciment entre les monades errantes de Leibniz et les solitudes des corps humains de Musset.
Les autres mondes sont toujours là pour nous ouvrir l’esprit.


 

Centre culturel coréen, 2 avenue d’Iéna, 75016 Paris.


À Strasbourg, s’ouvrent les Rencontres de l’illustration, 4e édition (21-31 mars 2019).

JPEG - 320.7 ko

 

Dans ce cadre (et dépassant ce cadre) l’invité d’honneur est Blutch, avec 5 expositions.

* Blutch. Un autre paysage. Dessins 1994-2018 (Musée Tomi-Ungerer. Centre international de l’illustration).

JPEG - 409.5 ko

 

* Blutch. Art mineur de fonds (MAMCS).

JPEG - 546.6 ko

 

* Blutch. Pour en finir avec le cinéma... (Aubette 1928).

JPEG - 314.6 ko

 

* Hors-la-loi. Une exposition de Blutch (Médiathèque André-Malraux).

* Dialogue de dessins, Blutch + Anne-Margot Ramstein (Shadok).

Faites votre programme.

Musée d’art moderne et contemporain (MAMCS), 1 place Hans-Jean-Arp, 67000 Strasbourg.


À Londres, à la National Gallery, on découvre la lumière du peintre impressionniste espagnol : Sorolla. Spanish Master of Light (18 mars-7 jiuillet 2019).

JPEG - 335.5 ko

 

JPEG - 770.5 ko

 

Joaquín Sorolla y Bastida (1863-1923) eut du succès de son vivant, c’est un grand peintre reconnu. Mais il est surtout demeuré dans sa maison à Madrid et dans les collections privées.
C’est l’occcasion de faire plus ample connaissance.


 

National Gallery, Trafalgar Square, London WC2N 5DN.



Mercredi 20 mars 2019

 

C’est le printemps.
État du monde édifiant au 21e siècle : quand on googlise le mot, on commence par se fader toutes les infos sur le grand magasin parisien.

Un beau magasin, certes, avec de la patine.

JPEG - 240.5 ko

 

JPEG - 299.3 ko

 

Mais qu’il prime, dans les demandes des internautes, sur une des quatre saisons, en métamorphose et sans doute en voie de disparition, en dit long sur le court terme de leurs préoccupations, aux internautes.


À Paris, la Cinémathèque présente une Rétrospective Bruno Nuytten, en sa présence (20-31 mars 2019).

Ce soir, une très belle ouverture, à 20h00 :

* Nathalie Granger de Marguerite Duras (1972).


 

* La Poule de Luc Béraud (1970).

* La Quille, bon Dieu ! de Gérard Zingg (1971).

* La Mort de Janis Joplin de Pascal Kané (1972).

Faites votre programme.

Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris.


Le Bauhaus, on en parle depuis le début de l’année 2019, et le coup d’envoi a eu lieu à Berlin, à l’Akademie der Künste zu Berlin, au début de l’année (16-24 janvier 2019).


 

Mais c’est aujourd’hui qu’a lieu l’anniversaire officiel du Bauhaus (1919-1933), créé par Walter Gropius (1883-1969), le 20 mars 1919, à Weimar.

JPEG - 168.5 ko

 

C’était une vision, la possibilité d’une union des arts et des industries, au profit de tous les domaines de la vie quotidienne de tous, à travers un bâtiment, une école, des ateliers.

JPEG - 476 ko

 

Il s’y développa très vite un courant artistique rassemblant les jeunes artistes les plus modernes et les plus inventifs, parmi lesquels nombre de femmes.

JPEG - 89.1 ko

 

Par exemple Gunta Stölzl, Margarete Heymann, Marianne Brandt ou Anni Albers.

JPEG - 386.1 ko

 

JPEG - 131.6 ko

 

JPEG - 233.2 ko

 

JPEG - 114.7 ko

 

À Weimar, l’après-guerre était à la fois prometteuse et périlleuse.
L’année 2019 avait mal commencé avec l’assassinat de Rosa Luxembourg et de Karl Liebknecht le 15 janvier 1919. Le Bauhaus, né cette même année au printemps, ses humains (Klee, Kandinsky, Moholy-Nagy, Mies van der Rohe...), ses lieux (de Weimar à Berlin en passant par Dessau) eurent des destins cahotiques dans une période chaotique, où l’imagination ne pouvait qu’être "dégénérée".
On le sait, ce sont les périls qui ont triomphé, à partir de 1933.

JPEG - 309.8 ko

 

Les hommages se poursuivront tout au long de l’année, avec notamment l’ouverture d’un nouveau musée à Weimar et d’un autre à Dessau.

Dans le monde, entre les musées, les galeries, les références, les livres, les initiatives municipales, et même les expositions passées - on pense à l’exposition du MoMA (8 novembre 2009-25 janvier 2010) - on ne pourra pas tout voir, peut-être même pas tout inventorier. La vision de Gropius, qui ne vieillira jamais, a essaimé dans les imaginaires de tout l’Occident. Still undead, et avec une solide descendance historique.

JPEG - 131.6 ko

 

Sans aller forcément jusqu’à Hangzhou quelques rendez-vous, glanés au hasard, en Europe :

* À Rotterdam, au Museum Boijmans Van Beuningen : Bauhaus. Pioniers van een nieuwe wereld (9 février-26 mai 2019).

JPEG - 275.7 ko

 

* À Berlin, à la Haus der Kulturen der Welt : Bauhaus Imaginista (15 mars-10 juin 2019).

JPEG - 504.6 ko

 

* À Francfort, au Museum Angewandte Kunst : Moderne am Main 1919–1933 (19 janvier-14 avril 2019).

JPEG - 343.1 ko

 

* À Paris, au Musée des arts et métiers (CNAM) : Tiny (Bau)Haus (19 mars-7 avril 2019).

JPEG - 455.7 ko

 

* À Paris, à l’Institut hongrois : Hommage au Bauhaus (12 avril-24 mai 2019).

JPEG - 329.6 ko

 

Ou aux États-Unis.

* À Los Angeles, au LACMA : The Bauhaus at 100. Modern Legacies (16 février-5 mai 2019).

JPEG - 194.9 ko

 

* À Boston, au Museum of Fine Arts : Radical Geometries. Bauhaus Prints, 1919-1933 (9 février-23 juin 2019).

JPEG - 569.2 ko

 

Un film :

* Bauhaus spirit (Vom Bauen der Zukunft - 100 Jahre Bauhaus) de Niels Bolbrinker & Thomas Tielsch (2018).


 


À Londres, une exposition collective hors norme.

JPEG - 97.3 ko

 

À l’initiative de l’association Migrate Art, le projet Multicolour : Cinq lauréats du Prix Turner ont rassemblé des œuvres uniques, réalisées avec des crayons de couleur sauvés des ruines de la Jungle de Calais, qui fut rasée en 2016.

JPEG - 188.2 ko

 

JPEG - 378.8 ko

 

JPEG - 309.6 ko

 

Avant d’être vendues aux enchères au profit des associations d’aide aux migrants, les œuvres sont exposées (20-31 mars 2019).

Phillips "New Now", exposition des œuvres : Cork Street Galleries, 9 Cork Street, London, W1S 3LL.
Phillips "New Now", vente des œuvres : Phillips, 30 Berkeley Square, London, W1J 6EX.


Les sorties sur les grands écrans

* Résistantes de Fatima Sissani (2017).

* Sunset (Napszállta) de László Nemes (2018).

* Dernier amour de Benoît Jacquot (2018).

* M de Yolande Zauberman (2018).

* L’homme qui a surpris tout le monde (Chelovek, kotoryy udivil vsekh) de Natalya Merkulova & Aleksey Chupov (2018).

* Qui m’aime me suive ! de José Alcala (2018).

Les ressorties en versions restaurées

* Un Américain bien tranquille (The Quiet American) de Joseph L. Mankiewicz (1958).

* Travail au noir (Moonlighting) de Jerzy Skolimowski (1982).

* Signes particuliers : néant (Rysopis) de Jerzy Skolimowski (1964).
Cf. aussi, ce que Skolimowski en dit, à Jeune Cinéma, dans son n°1, en 1964.

* L’Arche russe (Rousski kovtcheg) de Alexandre Sokourov (2002).

* Ragtime de Milos Forman (1981).



Mardi 19 mars 2019

 

Service minimum.


À Montreuil, à l’Atelier de cinéma expérimental (ETNA), une soirée de découvertes, en entrée libre et auberge espagnole.

* À 20h00 : Cinéma expérimental mexicain.
En présence de Daniel Valdez Puertos.

Au programme :

* Magueyes de Rubén Gámez (1962).

JPEG - 141.1 ko

 

* Gafe de Edlyn Castellanos (2018).

JPEG - 188 ko

 

* A nuestro tiempo de Annalisa D. Quagliata (2018).

JPEG - 231.7 ko

 

* No hurgues en los archivos pues no consta en las actas de Daniel Valdez Puertos (2018).

JPEG - 190.9 ko

 

* Ouroboros de Antonio Arango (2018).

JPEG - 244.8 ko

 

* Destellos de Ernesto Baca (2015).

JPEG - 152.8 ko

 

* Sábado de mierda de Gregorio Rocha (1988).

JPEG - 142.7 ko

 

Atelier de cinéma expérimental (ETNA), 71 rue Robespierre, 93100 Montreuil.


À Paris, à la Fondation Seydoux, avec le National Film Archive of India et le British Film Institute, une rétrospective, inédite en France, des premiers films muets tournés en Inde : Mythique Cinéma Indien, 1910-1933 (19 mars-6 avril 2019).

Aujourd’hui, deux séances présentées par Jitka de Préval :

À 14h30 : trois films Épopées mythologiques inspirées du Mahabharata  :

* Raja Harishchandra de Dhundiraj Govind Phalke (1917).

JPEG - 218.6 ko

 

* Sati Savitri de Baburao Painter (1927).

JPEG - 140.5 ko

 

* Brick Laying de Dhundiraj Govind Phalke (1922).

JPEG - 108.7 ko

 

Et à 16h00, deux films :

* Delhi Durbar and Coronation (1911).


 

* Muraliwala de Baburao Painter (1927).

JPEG - 79.1 ko

 

On note tout de suite l’inauguration officielle du cycle en présence de Son Excellence M. Vinay Mohan Kwatra, Ambassadeur d’Inde et de M. Prakash Magdum, directeur de la National Film Archive of India, présentation de Amandine D’Azevedo et cocktail, le jeudi 21 mars 2019 à 18h00.
Entrée libre sur réservation.


 

Faites votre programme.

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 73 avenue des Gobelins, 75013 Paris.


À Paris, au ciné-club de l’ENS la séance hebdomadaire.

Ce soir :

* À 20h30 : L’Aventure de Madame Muir (The Ghost and Mrs. Muir) de Joseph L. Mankiewicz (1947).


 

Ciné-club de l’ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.



Lundi 18 mars 2019

 

À Aubagne, commence le Festival international du film Music & Cinema (FIFA), 20e édition (18-23 mars 2019).

JPEG - 298.2 ko

 

C’est le seul festival (avec compétition longs et courts métrages) qui accorde toute son attention à la musique de film et aux compositeurs, accompagné, tout au long de l’année, d’actions permanentes (ateliers, bourses, formation, rencontres, soutien à la diffusion, rencontres professionnelles, etc.).

Les invités d’honneur 2019 : Catherine Corsini, Patrick Doyle, Felix van Groeningen, Trevor Jones.

Pour commencer cette nouvelle décennie, le festival ne lésine pas et innove.

* Un concert exceptionnel : Hommage à la musique de film, en présence de tous les compositeurs qui ont dirigé les douze Master Classes du FIFA.

Et deux nouveaux rendez-vous, pour les années à venir :

* Ostinato ("Ils repasseront par là").
Les longs métrages dont la musique originale est signée par des compositeurs qui ont bénéficié des différents dispositifs d’aide à la création.

* Accords en duo ("Herrmann’s syndrome").
Des films mettant en lumière des duos formés entre réalisateurs et compositeurs.

Cette année, le Festival accueille 4 festivals amis et leur donne carte blanche :

* Encounters de Bristol (25e édition en septembre 2019).

* NexT International Film Festival de Bucarest (13e édition en décembre 2019).

* Leuven International Short Film Festival de Louvain (25e édition en décembre 2019).

* Meeting of Young European Cinema de Sofia (2e édition en juin 2019).

Ce soir, cérémonie d’ouverture, avec un même film dans toutes les salles du cinéma Pagnol, suivi d’un concert à l’Espace des libertés :

* À 20h00 : Girl de Lukas Dhont (2018).


 

* À 23h30 : Concert avec le groupe George-San, lauréat de la Pépinière d’artistes 2019, et son "rock tribal, progressif et technoïde, teinté de transe" en entrée libre.

Faites votre programme.

Espace des Libertés, avenue Antide Boyer, 13400 Aubagne.
Cinémas le Pagnol, et Théâtre Comœdia, cours Maréchal-Foch, 13400 Aubagne.


À Paris, au Centre Wallonie-Bruxelles, une soirée Spécial Réel, dans le cadre de Fabriquer le cinéma avec un hommage à Henri Storck (1907-1999) :

Ce soir, à 19h00 :

* Misère au Borinage de Joris Ivens & Henri Storck (1933).

JPEG - 142.7 ko

 

* Les Enfants du Borinage. Lettre à Henri Storck de Patric Jean (1999).


 

CWB, salle de cinéma, 46 rue Quincampoix, 75004 Paris.


À New York, au MoMA : New Order Art and Technology in the Twenty-First Century (17 mars-15 juin 20919).

JPEG - 140.4 ko

 

Dans les collections du musée, et tout spécialement dans les acquisitions récentes des deux dernières décennies, les œuvres font appel de plus en plus à la technologie, outils, substances, machines...

JPEG - 91.9 ko

 

JPEG - 201.7 ko

 

Le matériau utilisé le plus courant, c’est le bon vieux plastique, et ses nouvelles formes, les nouvelles résines utilisées par l’impression 3D, le vinyle, le PVC, tous ces trucs à base de pétrole, que les artistes utilisent et qui polluent.

JPEG - 118.8 ko

 

L’exposition explore les relations complexes et paradoxales entre art et technologie.

JPEG - 192.5 ko

 

JPEG - 185.8 ko

 

* Entretien avec la commissaire d’exposition Michelle Kuo.

JPEG - 85 ko

 

* Les artistes exposés.

The Museum of Modern Art, 11 West 53 Street, New York, NY 10019.



Samedi 16 mars 2019

 

CLIMAT, CLIMATS, partout sur la planète.
Il est grand temps de paniquer, titre le Courrier international.
Les jeunes paniquent dans la rue tous les vendredis.

JPEG - 243.7 ko

 

En Algérie, chaque vendredi aussi, une génération entière se réveille, pacifique et humoristique, exemplaire pour l’instant, contre les fantoches, après tant d’années de silence.

JPEG - 179 ko

 

En France, c’est le 18e samedi des Gilets jaunes, toujours polymorphe, et toujours résolu. Après un "grand débat", qui, en soi, aurait pu être une bonne idée, si les dés n’étaient pas pipés.

Hamlet : Words words words.
Polonius : What is the matter, my lord ? I mean, the matter that you read, my lord ?
Hamlet : Slanders, sir.

Sous les autres latitudes, as usual  : Tout s’achète, l’honneur et même la sainteté. Les États ne muent en cachette en anonymes sociétés. les grands s’arrachent les dollars. L’Europe répète L’Avare, dans un décor de mil neuf cent, ça fait des morts d’inanition, et l’inanition des nations. On traite les braves de fous et les poètes de nigauds, et dans les journaux de partout, tous les salauds ont leur photo.

On jette les livres (et les machines ?, faut voir), et on sort dans la rue.

PNG - 618.5 ko

 

PNG - 580 ko

 

En s’obstinant à regarder aussi - le plus longtemps possible - du côté de ce qu’il y a encore de beau.


À Paris, au Musée de l’histoire de l’immigration : Le Grand Festival, 4e édition (16-24 mars 2019).

JPEG - 178.3 ko

 

Une semaine contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. Un programme contre la haine, qu’est pas bonne du tout à la santé, ni celle du haineux (ça donne des ulcères) ni celle du haï (ça donne des angoisses) : des concerts, de la musique, des perfomances, des projections, du théâtre, des cafés littéraires, des ateliers, des conférences, des visites guidées, des tas d’occasions de s’aimer, avec Shirley Souagnon comme "parraine".

PNG - 692.2 ko

 

Aujourd’hui, à 15h00, il y a du cinéma :

Débat avec Manuel Braun, Romain Cieutat, Gabrielle Culand, Tarek Lakrissi, Kendall Mugler, Véronique Rieffel, animation par Dolorès Bakela.

* Paris is voguing de Gabrielle Culand (2016).

PARIS IS VOGUING BANDE ANNONCE from Gabrielle Culand on Vimeo.

 

* Diaspora / Situations de Tarek Lakhrissi (2017).


 

* Realness with a twist de Romain Cieutat (2015).


 

* T-Girls, portfolio de Manuel Braun (2018).

T-Girls // Manuel Braun - 2018 from Braun Manuel on Vimeo.

 

La soirée d’ouverture, c’est :

* À 20h00 : Ballroom.
Organisée par Mother Lasseindra Ninja.

Faites votre programme.

Palais de la Porte Dorée, Musée national de l’histoire de l’immigration, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris.


À Paris toujours, au Musée d’art moderne (MAM) : Thomas Houseago. Almost Human (15 mars-14 juillet 2019).

JPEG - 340.3 ko

 

C’est la première rétrospective institutionnelle de cet artiste qui singe le Créateur, en engendrant des monstres, hybrides et métissés, mutants, puissants et vulnérables à la fois, des créatures qui ressemblent tant aux humains, avec leurs corps maladroits se croyant monumentaux.

JPEG - 337.5 ko

 

JPEG - 97 ko

 

On se souvient de son Homme pressé, à Venise, en 2011.

JPEG - 192.2 ko

 

MAM, 11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris.


À Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI), après le
Aargauer Kunsthaus à Aargau (alias Argovie) l’année dernière, présente une belle exposition : Le Surréalisme suisse (10 février-16 juin 2019).

On y découvre les principaux représentants du surréalisme suisse, avec leurs deux précurseurs principaux : Hans Arp (1886-1966) qui cofonda Dada à Zurich en 1916 et Paul Klee (1879-1940) qui fascinait André Breton.

JPEG - 260.2 ko

 

JPEG - 237.8 ko

 

JPEG - 226.3 ko

 

Museo d’arte della Svizzera italiana, Piazza Bernardino Luini 6, 6900 Lugano.


Et puis demain, c’est le Patrick Day.
Alors on se met en vert, et, à Paris, on va la fêter avec les Irlandais pendant 3 jours (16-18 mars 2019).

JPEG - 252.1 ko

 

Excellent prétexte pour aller voir célébrer Tomi Ungerer (1931-2019) qui avait élu domicile à Cork pendant 40 ans, tout en restant fidèle à Strasbourg (où il a son musée), en visitant l’exposition En attendant (16 mars-5 juillet 2019). Entrée libre.

JPEG - 174.2 ko

 

Centre culturel irlandais, 5 rue des Irlandais, 75005 Paris.


Salut les câblés !

La semaine télé de Jeune Cinéma du 16 au 22 mars 2019.




Gilets jaunes 19e édition, à Denfert

Pour le plaisir des amateurs en ligne 47
publié le samedi 23 mars 2019

Jours tranquilles à Denfert
Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 456.3 ko

 

M (2018)

de Yolande Zauberman
publié le mercredi 20 mars 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection du Festival du film de Locarno 2018.
Prix spécial du Jury

Sortie le mercredi 19 mars 2019

JPEG - 126.3 ko

 

Travail au noir (1982)

de Jerzy Skolimowski
publié le mercredi 20 mars 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 150, avril 1983

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 1982.
Prix du meilleur scénario.

Sorties les mercredi 12 janvier 1983 et 13 juillet 2011.

JPEG - 232.6 ko

 

Skolimowski, Jerzy (né en 1938)

Les débuts
publié le dimanche 17 mars 2019

Skolimowski par Skolimowski

Jeune Cinéma n°1, septembre-octobre 1964
&
Jeune Cinéma n°8, juin-juillet 1965

JPEG - 42.7 ko

 

Meltem (2018)

de Basile Doganis
publié le mercredi 13 mars 2019

par Claudine Castel
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 13 mars 2019

JPEG - 155.1 ko

 

Lune de miel (2018)

de Ioana Uricaru
publié le mercredi 13 mars 2019

par Laetitia Kulyk
Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sélection officielle au Panorama de la Berlinale 2018

Sortie le mercredi 13 mars 2019

JPEG - 143.5 ko

 

Teret (2018)

de Tatjana Krstevski
publié le mercredi 13 mars 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 13 mars 2019

JPEG - 206.5 ko

 

Étendues imaginaires (les) (2018)

de Yeo Siew Hua
publié le mercredi 6 mars 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sélection du Festival international de Locarno 2018. Léopard d’or.

Sortie le mercredi 6 mars 2019

JPEG - 220.9 ko

 

Nos vies formidables (2018)

de Fabienne Godet
publié le mercredi 6 mars 2019

par Laetitia Kulyk

Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sortie le mercredi 6 mars 2019

JPEG - 73.1 ko

 

Maguy Marin, l’urgence d’agir (2018)

de David Mambouch
publié le mercredi 6 mars 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 6 mars 2019

JPEG - 123.7 ko

 

Meilleure Façon de marcher (la) (1976)

de Claude Miller
publié le mercredi 6 mars 2019

par Françoise Audé
Jeune Cinéma n° 93, mars 1976

Sélection officielle Perspectives du cinéma français du Festival de Cannes 1976

Sorties les mercredis 3 mars 1976, 27 août 2008 et 6 mars 2019

JPEG - 152.5 ko

 

Sibel (2018)

de Çagla Zencirci & Guillaume Giovanetti
publié le mercredi 6 mars 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle au Festival de Locarno 2018

Sortie le mercredi 6 mars 2019

JPEG - 84 ko

 

On ment toujours à ceux qu’on aime (2018)

de Sandrine Dumas
publié le mercredi 6 mars 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 6 mars 2019

JPEG - 145.4 ko

 

Soleil Ô (1967)

de Med Hondo
publié le dimanche 3 mars 2019

par Jean Delmas
Jeune Cinéma n° 67, décembre 1972

Sélection de la Semaine de la critique au Festival de Cannes 1970
Léopard d’or au Festival de Locarno 1970

Sortie le jeudi 4 janvier 1973

JPEG - 332.1 ko

 

Éternels (les) (2018)

de Jia Zhang-ke
publié le mercredi 27 février 2019

par Anne Vignaux-Laurent
Jeune Cinéma n°388-389, été 2018

Sélection officielle en compétition du Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 26 décembre 2018

JPEG - 273.8 ko

 

Casting (2017)

de Nicolas Wackerbarth
publié le mercredi 27 février 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle au Forum de la Berlinale 2017

Sortie le mercredi 27 février 2019

JPEG - 162.1 ko

 

Wardi (2017)

de Mats Gorud
publié le mercredi 27 février 2019

par Claudine Castel
Jeune Cinéma n° 292-393, février 2019

Sortie le mercredi 27 février 2019

JPEG - 102.7 ko

 

Donen, Stanley (1924-2019)

Une œuvre I - les débuts
publié le dimanche 24 février 2019

Stanley Donen, les comédies musicales des débuts

par René Prédal
Jeune Cinéma n°302, avril-mai 2006

PNG - 367.3 ko

 

Invitation (l’) (1973)

de Claude Goretta
publié le samedi 23 février 2019

par Jean Delmas
Jeune Cinéma n°73, septembre-octobre 1973

Sélection officielle en compétition du Festival de Cannes 1973, Prix du jury.

Sortie le jeudi 13 septembre 1973*

JPEG - 324.5 ko

 

Cf. aussi la conférence de presse post-projection à Cannes, en 1973.

Goretta, Claude (1929-2019) (e)

Conférence de presse, Cannes 1973
publié le samedi 23 février 2019

Jeune Cinéma n° 73, septembre-octobre 1973

Claude Goretta au travail, à propos de L’Invitation

JPEG - 380.3 ko

 

Rencontrer mon père (2018)

de Alassane Diago
publié le mercredi 20 février 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sortie le mercredi 20 février 2019

JPEG - 235.8 ko

 

Moissonneurs (les) (2018)

de Étienne Kallos
publié le mercredi 20 février 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 20 février 2019

JPEG - 160.3 ko

 

Liberté (la) (2018)

de Guillaume Massart
publié le mercredi 20 février 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sortie le mercredi 20 février 2019

JPEG - 113.7 ko

 

Storck, Henri (1907-1999) (e) I

Entretien avec Andrée Tournès
publié le dimanche 17 février 2019

Rencontre avec Henri Storck (1907-1999)
Jeune Cinéma n°188, mai-juin 1988

I. Henri Storck, témoin émerveillé ou narquois

JPEG - 173.3 ko

 

Cf. aussi II. Henri Storck, témoin fraternel.

Drapeaux de papier (les) (2018)

de Nathan Ambrosioni
publié le mercredi 13 février 2019

par Laetitia Kulyk
Jeune Cinéma n° 392-393, février 2019

Sortie le mercredi 13 février 2019

JPEG - 141.6 ko

 

Tout ce qu’il me reste de la révolution (2018)

de Judith Davis
publié le mercredi 6 février 2019

par Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 6 février 2018

JPEG - 285.7 ko

 

Arctic (2018)

de Joe Penna
publié le mercredi 6 février 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection officielle Séances de minuit du Festival de Cannes 2018

Sortie le mercredi 6 février 2019

JPEG - 301.4 ko

 

Ulysse et Mona (2018)

de Sébastien Betbeder
publié le mercredi 30 janvier 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 391, décembre 2018

Sélection officielle du Festival de Toronto 2018

Sortie le mercredi 30 janvier 2019

JPEG - 206.9 ko

 

Haute Pègre (1932)

de Ernst Lubitsch
publié le lundi 28 janvier 2019

par Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe

Sorties le vendredi 2 juin 1933 et les mercredis 13 juillet 2005 et 23 janvier 2019

JPEG - 189 ko

 

Mekas, Jonas (1922-2019)

Qui eut 70 ans en 1992
publié le mercredi 23 janvier 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma hors série "Jonas Mekas", décembre 1992.*

Pour saluer Jonas, qui aura toujours 25 ans même en l’an 2000

JPEG - 70.9 ko

 

Revue Jeune Cinéma - Contacts