L'actualité, ça ne se suit pas, ça se crée.
Il faut publier un texte sans se soucier de son rapport à l'actualité,
à la mode, au succès, à la notoriété.

Jean George Auriol

Journal de Ben Cash (janvier 2017)

 

JPEG - 946.7 ko

 

* Ben Cash-édito * Janvier 2017
 



JANVIER 2017

 



Mardi 17 janvier 2017

 

À la BNF Bercy, un mardi par mois, il y a le Cinéma de midi, à l’heure du déjeuner, une séance gratuite de documentaires issus de sa collection.

Pour janvier 2017, c’est aujourd’hui, à 12h30.

* Le Musée : la vieille dame et le sociologue de Paul Seban & Bernard Rothstein (alias Bernard Sobel au théâtre) (1973).

JPEG - 143.9 ko
JPEG - 192.8 ko
JPEG - 202.5 ko

 

* Pierre Bonnard de Alain Cavalier (2005).
En présence de Fanny Cardin.

JPEG - 106.7 ko

 

Bonne lecture :
* Pierre Bourdieu, Alain Darbel avec Dominique Schnapper, L’Amour de l’art. Les musées d’art contemporain et leur public, Éd. de Minuit, 1966.

JPEG - 16.5 ko

 

Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand, Petit auditorium, 75013 Paris.


Ciné-club du mardi à l’ENS.

* À 20h30 : 2046 de Wong Kar-Wai (2004).


 

ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.


Pour revenir à la cruelle réalité et la regarder bien en face, le Goethe-Institut nous invite à une avant-première au Cinéma des cinéastes :

* À 20h00 : Fukushima mon amour de Doris Dörrie (2015).
En présence de la réalisatrice.


 

Le Cinéma des cinéastes 7 avenue de Clichy, 75017 Paris.


La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) accueille le Séminaire Violence et sortie de la violence.

Dans ce cadre se tient une série de rencontres (17- 20 janvier 2017).

Aujourd’hui, c’est :

* À 14h00 : Colombie, de guerre lasse.
Avec Eduardo Pizarro, Gonzalo Sánchez, Ricardo Peñaranda et Mauricio García qui débattront autour du processus de paix en Colombie.

JPEG - 59.8 ko

 

Il faut s’inscrire.

Maison de l’Amérique latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris.



Lundi 16 janvier 2017

 

À l’École normale supérieure (ENS), dans le cadre du Séminaire 2016-2017 Lectures de Marx, coordonné par Vincent Berthelier et Paul Guerpillon (tous les lundis de 18h00 à 20h00), ce soir un film en avant-première (1ère diffusion sur Arte le 18 janvier 2017 à 22h40) :

* À 20h00 : L’Aventure Althusser de Bruno Oliviero (2016).

Puis débat avec Étienne Balibar, Yves Duroux, Jacques Rancière, Lucien Sève et Yann Moulier-Boutang.

JPEG - 304 ko

 

Il faut réserver.

ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.


À Toulouse, au Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, se tient une exposition, Levés avant le jour. Les Brigades Internationales, de l’Espagne à la Résistance (11 décembre 2016-20 janvier 2017).

JPEG - 41 ko

 

Pour les petits jeunes : les Brigades Internationales étaient composées de volontaires de toutes les nationalités venus combattre, en Espagne, pour défendre la République contre la rébellion des généraux, et lutter contre le fascisme à la fin des années 1930.

Ce soir, la Cinémathèque se fait l’écho de l’exposition avec deux films :

JPEG - 41.2 ko

 

* À 18h00 : Levés avant le jour de Bertrand Dunoyer (1948).

JPEG - 73.8 ko

 

* À 20h00 : L’Armée du crime de Robert Guédiguian (2008).

Avec un cocktail entre les deux films, pour se réchauffer de cette histoire glacée, toujours aussi déchirante 80 ans après.

Musée départemental de la Résistance et de la déportation, 52 allée des Demoiselles, 31400 Toulouse.
Cinémathèque, 69 rue du Taur, 31000 Toulouse.



Dimanche 15 janvier 2017

 

Le théâtre l’après-midi, c’est comme "l’amour l’après-midi", ça a un délicieux goût de transgression.
Aujourd’hui, on irait bien à la Cartoucherie, avant que n’arrive la vague de froid promise, dans cette "ville à la campagne" dont on rêvait.

JPEG - 561.5 ko

 

On irait au Théâtre de la Tempête, écouter le jeune Goethe (10 janvier-5 février 2017).

JPEG - 372.5 ko

 

* À 16h30 : Urfaust de Goethe (1775).

Première version de Faust, œuvre de jeunesse de Goethe (1749-1832), "un chef-d’œuvre jeté sous la forme d’une esquisse admirable" selon Brecht.
Traduction Jean Lacoste avec Jacques Le Rider, Éd. Bartillat (2012).

JPEG - 24.6 ko

 

Mise en scène ; Gilles Bouillon ; dramaturgie : Bernard Pico ; scénographie : Nathalie Holt avec Frédéric Cherboeuf, Vincent Berger, Marie Kauffmann, Juliette Poissonnier, Étienne Durot, Baptiste Chabauty.

Pour en savoir plus :

* Un dossier.

* Une vidéo.

Cartoucherie, Théâtre de la Tempête, salle Copi, Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris.


Ou alors, rester au chaud dès maintenant, après tout c’est dimanche, avec quelques carrés de chocolat, et lire ce qui nous ancre dans le monde : le passé.
Car pour préparer ce futur inquiétant de sage façon, il faut se nourrir du passé, croiser les récits de l’histoire, et ne pas trop compter sur les super prothèses que nous avons au bout des doigts, qui éventent et stérilisent nos mémoires.

JPEG - 144.5 ko

 

* David Rousset, La Fraternité de nos ruines. Écrits sur la violence concentrationnaire (1945-1970), édition établie et présentée par Grégory Cingal, Éd. Fayard (2016).

JPEG - 24.1 ko

 

La préface. !4/4/2/1:0)]

C’est un mourant que son ami Maurice Nadeau vient saluer à son retour des camps. Dans la débandade générale, David Rousset eut la chance d’être rapatrié d’urgence par avion militaire alors que, ayant contracté le typhus, il n’était pas transportable. [...]



Samedi 14 janvier 2017

 

À Paris, depuis le 11 janvier 2017, Pierre Delavie et le Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants (BAAM) nous rappellent quelques idées à ne jamais refouler, surtout pas l’hiver, avec une œuvre : Le Radeau de Lampéduse, qui s’est échoué sur l’Île de la Cité.

JPEG - 302.9 ko

 

Il fait froid, certes, comme en 1956, en 1985 et 1986, comme en 2012… Ce n’est pas en contradition avec le "réchauffement climatique", concept désormais figé.
En fait, l’hiver existe encore, qui arrive, mais il a quitté les "variations saisonnières’ et appartient désormais au registre du "dérèglement climatique".

Paris n’est pas si loin de Lampedusa qu’on le croit.
Les trompe-l’œil du street art en disent long.
Nous sommes tous dans le même bateau, même si, pour les exilés et les SDF, ça se voit plus.
Autant s’exercer dès maintenant à la solidarité.


À New York, où justement il ne fait pas trop froid en ce moment, au MoMA, jusqu’au 12 mars 2017, on peut se faire un flash back dans The Russian Avant-Garde Rising in ‘A Revolutionary Impulse’

JPEG - 132.9 ko

 

Mais il y a du cinéma aussi.
Hier a commencé le cycle Cruel and Unsusual Comedy : Astonishing Shorts from the Slapstick Era en est à sa 5e édition (13-26 janvier 2017).

JPEG - 331.3 ko

 

À partir de 13h30 : Sports Injuries : Fits in Fitness

* Mabel’s New Hero de Mack Sennett (1913).

* A Bath House Beauty de Roscoe Arbuckle (1914).

* The Surf Girl de Harry Edwards (1916).

* Losing Weight de Larry Semon (1916).

* PDQ. 1921 de William Watson (1921).

* Mickey’s Battle de Al Herman (1927).

Faites votre programme.

Museum of Modern Art, 11 W 53rd St, New York, NY 10019.


Retour à Paris.

Au Moulin à café, on a rendez-vous tous les premiers jeudis du mois. Mais ce samedi, on fête l’anniversaire, 11 ans d’âge, avec tout ce qu’il faut.

JPEG - 237.3 ko

 

Au programme :


* À partir de 16h00 : 16h : Chorale et gâteau d’anniversaire à partager
 ; 19h : Repas spécial
 ; 20h30 : Concert dansant avec Vincent Duhazé.

Le Moulin à café, 9 place de la Garenne - 8 rue Sainte-Léonie, 75014 Paris.


Salut les câblés !

La semaine télé de Jeune Cinéma du 14 au 20 janvier 2017.



Vendredi 13 janvier 2017

 

La BNF, site de Richelieu, nous invite à un week-end Porte ouvertes (13-15 janvier 2017).

JPEG - 58.1 ko

 

La vieille BNF, ce lieu mythique, où on a usé ses yeux de perpétuels étudiants à faire des recherches (Ah les belles lampes !), où on a flirté avec l’Enfer et rêvé de salles interdites, se rénove depuis 2010, et a achevé la première partie des travaux (tout ne sera fini qu’en 2020).

JPEG - 247.8 ko

 

Des espaces tout beaux tout nouveaux sont réouverts depuis le 15 décembre 2016, il faut aller les voir : la cour d’honneur, la Galerie de verre, le vestibule Labrouste, la salle Labrouste et le magasin central, les nouvelles salles du département des Arts du spectacle, la salle de lecture du département des Manuscrits.

Avec rebond sur France culture.

Et avec aujourd’hui, une table ronde inaugurale, salle Labrouste

* À 19h00 : Le projet architectural de rénovation du site Richelieu.
Avec Jean-Philippe Garric, Bruno Gaudin, Marc Le Cœur, Jean-François Lagneau.

BNF Richelieu, 58 rue de Richelieu, 75002 Paris.


Au Louvre, commencent les Journées internationales du film sur l’art, 10e édition (13-22 janvier 2017).

JPEG - 162.1 ko

 

Elles donnent carte blanche à Agnès Varda, et focalisent sur :

* La danse sur scène et à l’écran.

* Les représentations de Guernica (Picasso, 1937) au cinéma, en présence de Carlos Saura.

* Une rencontre avec Jean-Michel Meurice.

Soirée d’ouverture à 20h00, avec trois films d’Agnès Varda et en sa présence :

* 7 p., cuis., s. de b., ... à saisir (1984).

* L’Opéra-mouffe (1958).

* Ulysse (1982).

Faites votre programme.

Musée du Louvre, auditorium, 99, rue de Rivoli, 75001 Paris.


Au musée Guimet, pendant le mois de janvier 2017, cycle Regard sur la Birmanie.

Ça commence aujourd’hui.

* À 14h30 : Jade Miners de Midi Z (2015).

C’est toujours à 14h30, faites votre programme.

Occasion de se souvenir de Pagan.

JPEG - 109 ko

 

JPEG - 326.1 ko

 


Musée national des arts asiatiques-Guimet, 6 place d’Iéna, 75016 Paris.



Jeudi 12 janvier 2017

 

Beaubourg, conçu par les architectes Renzo Piano et Richard Rogers, va avoir 40 ans en cette année 2017.

JPEG - 364.1 ko

 

JPEG - 149.3 ko

 

L’idée date de 1969, les travaux commencent en 1973, l’inauguration a lieu le 31 janvier 1977.

JPEG - 389 ko

 

JPEG - 191.3 ko

 

À la BPI, on fête ça avec le cycle Inoubliables, inoubliés.

Ce soir à 20h00 :

* Premiers mètres de Pierre Oscar Lévy (1984).

* Histoires d’Amérique : food, family and philosophy de Chantal Akerman (1988).

On vous rappelle que Gaston Lagaffe squatte la BPI jusqu’au 19 avril 2017.

JPEG - 89.8 ko

 

Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, place Georges-Pompidou, 75004 Paris.


À la librairie du Panthéon, on se souvient de Patrice Chéreau (1944-2013).
À dire vrai, on ne l’a jamais oublié.

* À partir de 18h30 : Patrice Chéreau à l’œuvre.

Avec Marie-Françoise Lévy & Myriam Tsikounas à l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif paru sous leur direction aux Presses Universitaires de Rennes (2016).

Les auteurs de cet ouvrage forment comme un long cortège d’amis, une "liste" de noms, qui, à la manière des "pétitions" d’aujourd’hui, rappelle à tous les beaux jours d’un monde disparu, la Décentralisation, et d’un monde lointain, l’Opéra.

On les égrène : Michel Bataillon, Anne-Françoise Benhamou, Alain Berland, Yves Bernard, Roland Bertin, Christian Biet, Dominique Blanc, Jacques-Olivier Boudon, Laurence Bourdil, Dominique Bruguière, Philippe Calvario, Éric Caravaca, Pénélope Chauvelot, Bertrand Couderc, Philippe Coutant, Gérard Desarthe, André Diot, François Dunoyer, Gabriel Garran, Pascale Goetschel, André Helbo, Clément Hervieu-Léger, Béatrice Houplain, Vincent Huguet, François Jost, Hermine Karagueuz, Jean-Marie Le Gall, Mathieu Lericq, Marie-Françoise Lévy, Alain Libolt, Serge Linarès, Antoine Marès, Valérie Nègre, Wajdi Mouawad, Jérôme Deschamps, Mariame Clément, Vincent Boussard, Frédéric Bélier-Garcia, Jacques Osinski, Clément Hervieu-Léger, Éric Genovese, Michel Deutsch, Zabou Breitman, Sandrine Dumas, Alexander Lang, Gildas Bourdet, Éric Neveux, Jean-Sébastien Noël, Rajak Ohanian, Serge Pauthe Richard Peduzzi, Aurore Renaut, Josep Ros Ribas, Guillaume Scaillet, André Serré, Marie-Noële Sicard, Marielle Silhouette, Valérie Six, Bernard Sobel, Bernard Steffenino, Carlotta Sorba, Catherine Tasca, Thierry Thieu Niang, Bertrand Tillier, Nicolas Treatt, Anne-Louise Trividic, Pierre Trividic, Myriam Tsikounas, Marguerite Vappereau, Pascal Victor, Jean-Pierre Vincent, Hélène Vincent, Ana Vinuela, Jean-Claude Yon.

JPEG - 289.9 ko

 

Librairie du Panthéon, 15 rue Victor-Cousin, 75005 Paris.


À propos de théâtre, de bon vieux temps et d’oubli, les vieux de la vieille n’oublieront jamais un spectacle : Elvire Jouvet 40, conception et mise en scène de Brigitte Jaques, d’après les leçons de Louis Jouvet données au Conservatoire en 1940, avec Philippe Clévenot, Maria de Medeiros, Éric Vigner et Vincent Vallier.

Créé le 8 janvier 1986 au TNS, puis joué à Paris à l’Athénée en février, il fut très admiré à l’époque, il y a 30 ans, en France et à l’étranger.
Benoît Jacquot en réalisa ce qu’on appelait alors une "captation", qui passa à la télé, et qui nous est très précieuse aujourd’hui.

Mais le spectacle ne fit pas tant de bruit qu’on peut en faire aujourd’hui. Il faut dire qu’il était d’une telle délicatesse que, par nature, il était réservé aux happy few attentifs à la lenteur, à la douceur, et aux mots.

Aujourd’hui, toujours à L’Athénée, c’est Toni Servillo qui s’empare de ce matériau, et on se dit qu’il pouvait difficilement y avoir meilleur choix pour succéder à Philippe Clévenot.
Avec Petra Valentini, Francesco Marino et Davide Cirri, il prolonge la grande histoire du théâtre, si volatile qu’il ne faudrait jamais en rater une étape. Comme la vie quoi (12-21 janvier 2017).

* À 20h00 : Elvira (Elvire Jouvet 40).

JPEG - 35.8 ko

 

Athénée Théâtre Louis-Jouvet, 7 rue Boudreau, 75009 Paris.


La Société Louise-Michel nous invite à examiner les convulsions du monde arabe, avec Jean-Pierre Filiu, à l’occasion de la parution de son livre Les Arabes, leur destin et le nôtre, Éditions La Découverte (2015).

* À 19h00 : Pour une histoire des lumières arabes.
avec Jean-Pierre Filiu.

JPEG - 54.1 ko

 

Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 Paris.


À l’ENS, on a le plaisir de retrouver Oreste Scalzone, qui n’est pas toujours à Paris, mais souvent aussi à Bologne, pour une leçon d’histoire récente.

* À 19h30 : L’autonomie, inventions et limites.

On pourra, par exemple, lui demander comment se tenir à une juste distance de l’État.

JPEG - 12.6 ko

 

ENS, salle Paul-Celan, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.



Mercredi 11 janvier 2017

 

Scoop : La banquise Antarctique est en train de se fissurer et va libérer un énorme iceberg.

JPEG - 134.9 ko

 

Nos étrennes de 2017 :

* Plein de documentaires en streaming, pour rester alerté sur la question climatique.

Et des liens utiles :

* Pour suivre la météo et le climat.

* Pour lutter contre le réchauffement.
C’est trop tard, mais il ne faut jamais abandonner.

* Avec une bibliographie.

* Et les dernières actualités brûlantes d’aujourd’hui.


À Paris, à Bercy, la Cinémathèque nous invite à une rétrospective : Nouvelles voix du cinéma chinois, i.e. la Sixième Génération (11 janvier-20 février 2017).

Un hommage à Jiang Wen, une carte blanche à Jia Zhangke, un panorama général, une conférence de Bérénice Reynaud.

Ce soir

* À 20h00 : Des jours éblouissants (Yang guang can lan de ri zi) de Jiang Wen (1994).

JPEG - 43.7 ko

 

Faites votre programme.

Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris.


À Londres, s’ouvre une expo Valerio Adami né à Bologne en 1935 (11 janvier-10 février 2017).

JPEG - 129.8 ko

 

The Mayor Gallery, 21 Cork Street, First Floor, London, W1S 3LZ.


Les sorties sur les grands écrans

* Harmonium (Fuchi ni tatsu) de Kôji Fukada (2016).

* Power To Change : la rébellion énergétique de Carl-A. Fechner (2016).

* La Grande Muraille de Zhang Yimou (2016).

* Ouvert la nuit de Edouard Baer (2016).

* Jamais contente de Émilie Deleuze (2016).

* Entre les frontières (Bein gderot) de Avi Mograbi (2016).

* La Reine garçon (Tyttökuningas) de Mika Kaurismäki (2015).

Les ressorties en versions restaurées

* Le Grondement de la montagne (Yama no oto) de Mikio Naruse (1954).

* Le Milliardaire (Let’s Make Love) de George Cukor (1960).



Mardi 10 janvier 2017

 

On se souvient de William Fréderick Cody (1846-1917), qui aimait les bisons et le spectacle.

JPEG - 166.3 ko

 

L’année dernière, en 2016, il a fêté ses 170 ans, le 26 février.
Cette année, on commémore aujourd’hui le petit accident qui l’a fait passer dans un autre monde, il y a cent ans.


 

Tout le monde se souvient de lui, et tout spécialement William Wellman (1896-1975) et Maureen O’Hara (1920-2015). Ou bien Lucky Luke (1946-2001). Et même Calamity Jane (1850-1903) qui a eu le culot de refuser de participer à son show en 1882. Il faut dire qu’elle était amoureuse d’un autre Bill, plus sauvage, Wild Bill Hickok, au regard triste.

JPEG - 125.5 ko

 

JPEG - 217.2 ko

 

Dans le Wild West, les Bill sont innombrables, mais pas tous aussi attachants.

Quand on regarde les footages de l’époque, on doute de Cody.

Mais il ne faut jamais se méfier des légendes. Ce sont elles qui nous tiennent ensemble, nous empêchent de nous délabrer. Les obscurités qui les ont engendrées et les vérités qu’elles ont masquées ne sont que des jeux de la même famille, toutes complices.

JPEG - 251.1 ko

 

Et c’est au ciné qu’on les trouve, les légendes, les obscurités, les vérités.
Et au théâtre.


À la Cinémathèque de Toulouse, on se fait coacher par Bertrand Bonello qui a carte blanche (10 janvier-1er février 2017).

Ce soir ouverture avec :

* À 19h00 : Quelque chose d’organique de Bertrand Bonello (1998).


 

* À 21h00 : Chromosome 3 (The Brood) de David Cronenberg (1979).


 

Cf. La rencontre d’un sujet et d’une forme.

Faites votre programme.

Cinémathèque de Toulouse, 69 rue du Taur, 31000 Toulouse


À Paris, au ciné-club de l’ENS, ce mardi, c’est

* À 20h30 : Baisers volés de François Truffaut (1968).

JPEG - 184.9 ko

 

Ciné-club de l’ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.


À Paris, la Soirée Bref, "rendez-vous mensuel autour du court métrage d’un auteur-phare", a lieu ce soir, autour de Laurent Cantet, à 20h00 :

* Jeux de plage de Laurent Cantet (1995).
(Qu’on aime bien en doublage approximatif russe).

* Tombés du nid de Loïc Espuche (2015).

* Bêlons de El Mehdi Azzam (2016).

* Enfant chéri de Valérie Mréjen & Bertrand Schefer (2016).

MK2 Quai de Seine, 14 quai de la Seine, 75019 Paris.


À Marseille, chez Vidéodrome, le Miracle du cinéma tchèque des années 60 reprend (10-14 janvier 2017).

* À 20h00 : Les Diamants de la nuit de Jan Nemec (1964).

JPEG - 217.4 ko

 

Videodrome 2, 49 cours Julien, 13006 Marseille.


Au Nouveau Théâtre de Montreuil

* À 20h00 : Shock Corridor de Samuel Fuller (10 janvier 2017-4 février 2017).
Adaptation et mise en scène de Mathieu Bauer du film de Samuel Fuller, Shock Corridor (1963), avec la promotion des comédiens sortie du TNS en juin 2016.


 

Nouveau Théâtre de Montreuil, 10 place Jean-Jaurès, 93100 Montreuil.



Lundi 9 janvier 2017

 

À la Maison de la culture du Japon, commence demain Kinotayo 2017, festival du cinéma japonais contemporain, 11e édition (10-21 janvier 2017).

Depuis 2006, Kinotayo, nous fait découvrir la richesse de la production nipponne, avec des films 100 % japonais inédits en France. Cette année neuf films sont en compétition parmi plus de 170 films visionnés. Comme à l’habitude cinq réalisateurs et producteurs viendront spécialement du Japon pour présenter leurs films et dialoguer avec le public.

Le festival a commencé en douceur depuis le 8 décembre 2016.

Mais ça commence vraiment ce soir à l’Utopia de Saint-Ouen-l’Aumône, avec, en avant-première :

* À 20h30 : Harmonium de Kôji Fukada (2016).
Prix du jury Un certain regard de Cannes 2016, en présence du réalisateur.


 

Et puis, demain, dans la capitale, à la MCJP :

* À 16h30 : Artist of Fasting de Masao Adachi (2016).

* À 19h30 : Sayônara de Kôji Fukada (2016).
En présence du réalisateur et de Bryerly Long.

Faites votre programme.

Utopia Stella, 1 place Pierre Mendès-France, 95310 Saint-Ouen-l’Aumône.
Maison de la culture du Japon à Paris, 101bis quai Branly, 75015 Paris.
Club de l’Étoile, 14 rue Troyon, 75017 Paris.



Dimanche 8 janvier 2017

 

Jean-Louis Touchant (1929-2017) nous a quittés brutalement hier dans l’après-midi, ce samedi 7 janvier 2017.
Il était en train de lire, évidemment.

Le choc est frontal, d’un extrême violence. La détresse aussi.
Nous avions encore tant de rendez-vous, à Paris, à Lyon, à Bologne, et même, peut-être, à Venise.


 
Fondation Seydoux, janvier 2016 ©Jeune Cinéma
 

JPEG - 242.5 ko

 
Bologne, juin 2016 ©Jeune Cinéma
 

JPEG - 318.3 ko

 

JPEG - 316.6 ko

 
Paris, août 2016 ©Jeune Cinéma
 

L’association 813 est en deuil.


Bon anniversaire à Elvis (1935-1977), 82 ans aujourd’hui.

Elle a tort Diane, trop allumée peut-être, tu vieillis bien Elvis.

What a Man !


 
Fun In Acapulco de Richard Thorpe (1963).
 

Et allez, on s’en remet une autre, plus classique :


 

Jailhouse de Richard Thorpe (1957).
 



Samedi 7 janvier 2017

 

C’est "l’anniversaire" des attentats, inaugurés par les assassinats perpétrés à Charlie Hebdo, en 2015, deux ans déjà.

Charlie Hebdo continue, en tout cas.

JPEG - 224 ko

 

Mais on se souvient que c’était ahurissant, ce coup de tonnerre, dans nos vies à la fois dures mais planplan. Autant que celui des Twins, à New York en 2001.

On se souvient du chagrin, on avait compris que la fin de Charlie, c’était la fin d’une époque. On se souvient aussi de tout ce qui avait circulé alors comme analyses, prises de positions et envolées lyriques, comme postures, comme bavures et comme récup.

C’est peut-être là qu’on a commencé à prendre la vraie mesure de ce que c’était la démocratie et le peuple qui allait avec.

Et ça ne ressemblait pas du tout à nos chants d’autrefois, qui nous exaltaient et nous motivaient, vous savez, El pueblo, unido, etc.

La démocratie marque déposée (sans les femmes et sans les esclaves), elle met Socrate à mort.

La démocratie moderne, fille aînée et préférée du capitalisme, elle porte les tyrans aux pleins pouvoirs. Elle "fabrique elle-même son terrorisme", comme le célibataire broie son chocolat lui-même. Elle n’engendre pas des interlocuteurs qui dialoguent, mais des spectateurs qui chassent en meute. Elle n’est pas automatiquement le meilleure garantie des droits de l’homme.

Il y a deux ans, on a tout compris sur le principe - la fin d’une époque -, mais pas forcément sur le contenu de l’avenir radieux qui va suivre, et qui demeure obscur.

Chaque fois que c’est un peu calme, on oublie, on remercie ceux qui nous font croire à la fin du tunnel, et on continue comme avant.

Pendant ce temps, la réification gagne nos corps et nos âmes.

JPEG - 300.6 ko

 

Tiens, c’est l’occasion de voir Democracy de David Bernet (2017).


Il y a des refuges qui ne sont pas ni des dénis ni des dérobades.
On les trouve sur les champs de l’expérimental.

JPEG - 80.3 ko

 

Alors, comme chaque mois, on se rend à l’invitation de l’ETNA pour assister à l’Assemblée Visuelle,

C’est à 20h30 : un programme solide, avec les classiques et les imprévus du mois.

* Maddox III de l’atelier spécial de l’ETNA (2016).

* Éléments 1, 2, 3 (trilogie en trois périphrases) de Tomaž Burlin (2017).

* Burûq de Camille Degeye (2016).

* Affums de Astrid de la Chapelle (2016).

* Images de Nouvelle-Zélande de Guillaume Anglard (2015).

* Extraits de documents sonores : Prélude au sommeil de Jean-Jacques Perrey (1957) & Main Title de la bande originale du film Cléopâtre composée par Alex North (1963).


JPEG - 59.4 ko

 

Entrée libre avec participation libre.
Et/ou on apporte de quoi partager à boire et à manger.

ETNA, 71 rue Robespierre, 93100 Montreuil


Salut les câblés !

La semaine télé de Jeune Cinéma du 7 au 13 janvier 2017.



Vendredi 6 janvier 2017

 

L’année 1916 a été une malédiction, 1917 sera sûrement meilleure !
Nicolas II

JPEG - 98.9 ko

 

Bonne année et bon anniversaire, Patrice A. !

JPEG - 137.1 ko

Joel Peter Witkin, Anna Akhmatova, 1998.
 


Le Théâtre de la Bastille, accueille la Compagnie 8 avril, et le théâtre s’empare du cinéma.

Depuis 121 ans, le cinéma (travail mort mais si jeune) et le théâtre ( travail vivant mais si vieux) ont beaucoup flirté, inventant mille formes de figures amoureuses.

Pour les scénarios de films, adaptés au théâtre, et joués par des comédiens sur des scènes (donc de façon différente chaque soir), c’est une promotion, et peut-être, que malgré leur importance, ils seront moins dédaignés, eux et leurs auteurs.
En tout cas, l’attention qui leur est portée, c’est désormais très tendance.

* À 20h00 : Où les cœurs s’éprennent (6-19 janvier 2017).
D’après les scénarios des films Les Nuits de la pleine lune (1984) et Le Rayon vert de Éric Rohmer (1986) (série Comédie et proverbes).

JPEG - 72.8 ko

 

JPEG - 58 ko

 

Mise en scène Thomas Quillardet ; adaptation Marie Rémond.
Avec Adrien Béal, Benoît Carré, Florent Cheippe, Guillaume Laloux, Malvina Plégat, Marie Rémond, Anne-Laure Tondu et Jean-Baptiste Tur.

JPEG - 155.1 ko

 

Avec un seul miroir référent - le film réalisé et figé pour l’éternité dont il se souvient, que le scénario ait été respecté à la lettre ou qu’il ait été déjoué au tournage -, le spectateur idéal de la scène de la Bastlle (qui assisterait à chaque représentation) se trouverait enrichi d’innombrables reflets, soudain dans la position étourdissante de Rita-Elsa et de Orson-Michael dans le manège.

JPEG - 113.4 ko

 

Un tel "spectateur idéal" existe rarement.
Tout voir et s’en souvenir, c’est le privilège magnifique de tous ceux qui s’adonnent au travail théâtral à plein temps, comme producteurs, et pas seulement comme consommateurs. Mais on peut en parler avec les artistes. Voir les horaires.

Programme de la saison du théâtre de la Bastille.

Théâtre de la Bastille, 76 rue de la Roquette 75011 Paris.



Jeudi 5 janvier 2017

 

Normalement, l’année de la Corée est terminée depuis un moment, le 30 août 2016.

Maintenant qu’on a fait connaissance, aucune raison de s’arrêter là.

Ce soir vernissage de l’exposition Travaux publics
de Yeojin Kim & Woojung Hoh (3-14 janvier 2017).

JPEG - 139.6 ko

 

Galerie du Crous de Paris, 11 rue des Beaux-Arts, 75006.


À l’ENS (tendance cinéma), il se passe toujours quelque chose.

* À 19h00 ET à 21h00 : 50 nuances de cadres

Quatre très courts métrages :

* Classic Night de Renata Charikiopoulos.
* Les Barbares de Jean-Gabriel Périot.
* Berlin (classified) de Julien Patry.
* #Cloud de David Kajman.

En présence de Renata Charikiopoulos et David Kajman.

Les projections sont gratuites, et suivies d’un verre.
Donc il faut réserver.

ENS, 45 rue d’Ulm, salle Dussane, 75005 Paris.


Connaissez-vous La Demeure du Chaos, un ancien relais de poste, devenu musée, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, à 10 km au nord de Lyon ?

JPEG - 132.4 ko

 

Ce "musée" abrite tous les imaginaires les plus sauvages, vraiment "rebelles" et "décalés".
Loin des chaos de mort qui nous assiègent, il abrite les chaos fertiles, porteurs de liberté et d’avenirs, qui ouvrent à de nouveaux rangements.
Eux-même ouverts à tous les nouveaux désordres puis toutes les nouvelles mises en ordre. Ça s’appelle la vie.

JPEG - 205.4 ko

 

C’est ouvert à tout le monde, tous les après-midis, le week-end et les jours fériés, c’est gratuit.

JPEG - 165.4 ko

 

Le propriétaire, Thierry Ehrmann tient un blog, et on n’est pas obligé de s’inscrire sur FB pour faire connaissance.

La Demeure du chaos, 17 rue de la République, 69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or.



Mercredi 4 janvier 2017

 

Bon anniversaire, Jacques G. !

JPEG - 200.7 ko

 


Que faire après la fin du monde ?
Le monde, mais aussi l’idée de monde, la possibilité d’un monde.

JPEG - 134.5 ko

 

Jean-Luc Nancy fait son diagnostic du chaos, dans les Discusssions du soir avec Frédéric Worms, sur France Culture.

JPEG - 238.6 ko

 


À la Cinémathèque de Bercy, Rétrospective Frank Capra (4 janvier-27 février 2017).

Ouverture ce soir avec

* À 20h00 : La Grande Muraille (The Bitter Tea of General Yen) (1932).

JPEG - 139.1 ko

 

Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris.


Les sorties sur les grands écrans

* Neruda de Pablo Larraín (2016).

* Mountain de Yaelle Kayam (2015).

* Le Parc de Damien Manivel (2016).

* Beyond Flamenco de Carlos Saura (2016).

Les ressorties en versions restaurées

* Le Dernier des hommes (Der letzte Mann) de Friedrich Wilhelm Murnau (1924).
Cf. aussi le DVD.

* Tiempo de morir de Arturo Ripstein (1966).

* Police Fédérale, Los Angeles (To Live and Die in L.A.) de William Friedkin (1985).



Mardi 3 janvier 2016

 

John Berger (1926-2017) est mort hier, lundi 2 janvier 2017.

Le commun des mortels se souvient de lui, surtout parce qu’il avait partagé son Booker Prize de 1972 avec les Black Panthers (1).

Il s’était engagé partout, en tous cas sur tous les fronts qui nous étaient nécessaires.
Il n’était intégré nulle part, libre et jamais compromis, politique à la bonne distance.
Il avait les amis que nous aimions : Susan Sontag, Mahmoud Darwich, le sous-commandant Marcos, Alain Tanner…
Il écrivait, il peignait, il critiquait, il faisait du cinéma.

Nous retiendrons ses "manières de voir" :

* Ways of seeing (1972).

Part 1 ; part 2 ; part 3.

JPEG - 90.5 ko

 

Il était à la fois le modèle et l’artiste, il était un grand vivant.
Nous sommes heureux de l’avoir connu.

1. Booker Prize obtenu pour G., Vintage Internationl, 1972 ; Maspero, 1978 ; Éditions de l’Olivier, 2015).

JPEG - 16.5 ko

 


Un petit bonus d’étrennes en ce début d’année 2017 : l’image d’un superbe Bacon rare, dont on discute la vente et le prix.

JPEG - 302.5 ko

 

Francis Bacon, Figure Study II (1945-46).
Courtesy Kirklees Museums and Galleries artuk.org.


Depuis la fin de 2015, Damien Truchot et Marc-Antoine Vaugeois nous invitent, tous les deux mois ,"À la rencontre" de cinéastes mal connus, avec des films à la distribution confidentielle ou inédits.

On vous en parlait longuement le 1er mars 2016, dans le Journal de Old Gringo.

Ce soir, pour bien commencer 2017, on rencontre Darielle Tillon et Soufiane Adel, avec, ce soir, à 20h00 :

* L’Amérique de Darielle Tillon (2016).

* Vincent V
 
 de Soufiane Adel 
(2015).

Cinéma L’Archipel, 17 boulevard de Strasbourg, 75010 Paris.


À l’ENS, notre ciné-club préféré :

* À 20h30 : Punishment Park de Peter Watkins (1971).
Du vrai et pur Watkins.


 

Ciné-club de l’ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.



Lundi 2 janvier 2017

 

Quel temps fait-il à Paris ?


 

En 2012, Elizabeth Patterson imaginait Paris sous la pluie (ou à travers ses larmes ?), à la Galerie Louis-Carré.

JPEG - 277.9 ko

 

JPEG - 413.8 ko

 

La galerie rouvre ses portes, ce 2 janvier 2017, avec Hervé di Rosa (8 décembre 2016-14 janvier 2017).
Avec lui, en 2017, on va essayer de rire plutôt.

JPEG - 262.2 ko

 

JPEG - 134.5 ko

 

Galerie Louis-Carré, 10 avenue de Messine, 75008 Paris.



Dimanche 1er janvier 2017

 

Les "étrennes", ces cadeaux qui fêtent le début de la nouvelle année civile, c’est louche : pratiques diaboliques et païennes pour Augustin et formes de corruption pour la Constituante de 1789. Le don occidental est squeezé de tous côtés. (1)

Quand "l’expropriation se déguise en partage", quand les millions d’amis des réseaux servent à "lubrifier les rapports marchands" (2), la tradition des étrennes peut se perpétuer, rénovée.

Des étrennes clean ?

* Un calendrier perpétuel, celui de Noël Arnaud d’après Onésime Boquillon.

* Un abonnement à Jeune Cinéma.

JPEG - 79.7 ko

 

1. Depuis que Dieu est mort, pour naviguer, plus que jamais, nous avons besoin des livres comme boussoles, de préférence ceux qui ont de la bouteille. En ces temps où on n’a jamais tant parlé d’échange, et où le verbe lui-même est devenu intransitif, voici des bonnes lectures basiques :
* Marcel Mauss, Essai sur le don (in Sociologie et anthropologie, PUF, 1968).
* Jean Baudrillard, L’Échange symbolique et la mort (Gallimard, 1976).

2. François Cusset, "Si chers amis", Monde Diplo de janvier 2017, p.28.

JPEG - 235.9 ko

 

Et sinon, qu’est-ce qu’on se souhaite, pour cette année très centenaire ?

Des copératives !

Comme dans Le Crime de Mr Lange de Jean Renoir (1936).


JEUNE CINÉMA VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNÉE 2017.


 

Thomas Barbèy, Very Sharp Left Turn
Courtesy Emanuel Fremin Gallery, NY-DR


Rétrospective de l’année 2016 : Journal de Hushpuppy.

* Hushpuppy-édito * Janvier 2016 * Février 2016 * Mars 2016 * Avril 2016 * Mai 2016 * Juin 2016 * Juillet 2016 * Août 2016 * Septembre 2016 * Octobre 2016 * Novembre 2016 * Décembre 2016
 

Rétrospective de l’année 2015 : Journal de Old Gringo.

* Old Gringo-édito * Janvier 2015 * Février 2015 * Mars 2015 * Avril 2015 * Mai 2015 * Juin 2015 * Juillet 2015 * Août 2015 * Septembre 2015 * Octobre 2015 * Novembre 2015 * Décembre 2015
 

Rétrospective de l’année 2014 : Journal de Ma’Joad.

* Ma’ Joad-édito * Janvier 2014 * Février 2014 * Mars 2014 * Avril 2014 * Mai 2014 * Juin 2014 * Juillet 2014 * Août 2014 * Septembre 2014 * Octobre 2014 * Novembre 2014 * Décembre 2014
 


Dunne, Irene (1898-1990)

Une vie, une œuvre
publié le dimanche 15 janvier 2017

Irene Dunne, The First Lady of Hollywood

par Jean-Louis Touchant
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

JPEG - 355.5 ko

 

Harmonium (2016)

de Kôji Fukada
publié le mercredi 11 janvier 2017

par Thomas Coster
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Prix du jury Un certain regard au festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 11 janvier 2017

JPEG - 231 ko

 

Ouvert la nuit (2016)

de Édouard Baer
publié le mercredi 11 janvier 2017

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 139.1 ko

 

Bonello, Bertrand (né en 1968)

Une œuvre
publié le mardi 10 janvier 2017

La rencontre d’un sujet et d’une forme

par René Prédal
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

JPEG - 150.2 ko

 

Neruda (2016)

de Pablo Larraín
publié le mercredi 4 janvier 2017

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n°374, été 2016

Sélection Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 4 janvier 2017

JPEG - 144.4 ko

 

Parc (le) (2016)

de Damien Manivel
publié le mardi 3 janvier 2017

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n°377, décembre 2016

Sélection ACID au festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 4 janvier 2017

JPEG - 317.8 ko

Mountain (2015)

de Yaelle Kayam
publié le mardi 3 janvier 2017

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 4 janvier 2017

JPEG - 172.7 ko

 

Almanach perpétuel

Pour le plaisir des amateurs en ligne 38
publié le samedi 31 décembre 2016

Le Petit Jésus, journal intime 1964, d’après un almanach de 1869

Jeune Cinéma en ligne directe (décembre 2016)

JPEG - 260.5 ko

 

Fais de beaux rêves (2016)

de Marco Bellocchio
publié le mercredi 28 décembre 2016

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Film d’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 28 décembre 2016

JPEG - 67.8 ko

 

Hedi, un vent de liberté (2016)

de Mohammed Ben Attia
publié le mercredi 28 décembre 2016

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Sortie le mercredi 28 décembre 2016

JPEG - 60.9 ko

 

Austerlitz-Blanqui-La Salute (2006)

par Pierre Strobel
publié le lundi 26 décembre 2016

Pierre Strobel
À la santé, Éditions de L’Escampette, 2006, pp. 85-92.

JPEG - 184.6 ko

 

Amour (Szerelem) (1970)

de Károly Makk
publié le jeudi 22 décembre 2016

par Jean et Ginette Delmas
Jeune Cinéma n° 56 de juin-juillet 1971
Jeune Cinéma n°61 de février 1972

Sélection du festival de Cannes 1971

Sorties les mercredis 26 juillet 1972 et 21 décembre 2016

JPEG - 163.6 ko

 

Paterson (2016)

de Jim Jarmusch
publié le mercredi 21 décembre 2016

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Sélection officielle en compétition du Festival de Cannes 2016

Sortie le mercredi 21 décembre 2016

JPEG - 169.4 ko

 

Sanders, George (livre)

Mémoires d’une fripouille (1960, trad. 2004)
publié le mardi 20 décembre 2016

par Bernard Chardère
Jeune Cinéma n°375-376, automne 2016

George Sanders, Mémoires d’une fripouille, Paris, PUF, 2004 ; traduction de Romain Slocombe de Memoirs of a Professional Cad : The Autobiography of George Sanders, London, G.P. Putnam’s Sons, 1960.

JPEG - 127.5 ko

 

À la poursuite de Protéa (1995)

par Francis Lacassin
publié le vendredi 16 décembre 2016

À Sylvie, l’Antiboise

Francis Lacassin
À la poursuite de Protéa, réalisation Belle Ville, 1995, p. 30. (1)

JPEG - 398.9 ko

 

Protéa disparut en mars 1919. (1)
Francis Lacassin n’était pas du genre à laisser les gens disparaître.
Il partit à sa recherche... et la retrouva à Antibes.

Cf. aussi Josette Andriot (1861-1942)

Une vie (2015)

de Stéphane Brizé
publié le mercredi 14 décembre 2016

par Lucien Logette
Jeune Cinéma ligne directe

Sélection officielle de la Mostra de Venise 2016
Prix louis-Delluc 2016

Sortie le mercredi 23 novembre 2016

JPEG - 505.9 ko

 

Personal Shopper (2016)

de Olivier Assayas
publié le mardi 13 décembre 2016

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Sélection officielle du Festival de Cannes 2016
Prix de la mise en scène

Sortie le mercredi 14 décembre 2016

JPEG - 270.8 ko

 

Passek, Jean Loup (1936-2016) II

Une vie, une œuvre
publié le jeudi 8 décembre 2016

par Daniel Sauvaget
Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 109.4 ko

 
©Daniel Sauvaget

Cf. aussi les brèves de Jeune Cinéma.

Baccalauréat (2016)

de Cristian Mungiu
publié le mercredi 7 décembre 2016

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma, n° 374, été 2016

Sélection officielle du festival de Cannes 2016
Prix de la mise en scène

Sortie le mercredi 7 décembre 2016

JPEG - 232.4 ko

 

À jamais (2016)

de Benoît Jacquot
publié le mercredi 7 décembre 2016

par Anne Vignaux-Laurent
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle de la Mostra de Venise 2016

Sortie le mercredi 7 décembre 2016

JPEG - 333.6 ko

 

Danse des accrochés (la) (2015)

de Thibault Dentel
publié le mercredi 7 décembre 2016

par Laurent Berger-Vachon
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Sortie le mercredi 7 décembre 2016

JPEG - 222.7 ko

 

Tikkoun (2015)

de Avishai Sivan
publié le mercredi 7 décembre 2016

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Sortie le mercredi 7 décembre 2016

JPEG - 201.1 ko

 

Go Home (2015)

de Jihane Chouaib
publié le mercredi 7 décembre 2016

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Sortie le mercredi 7 décembre 2016

JPEG - 220.6 ko

 

Algérie du possible - La Révolution d’Yves Mathieu (2015)

de Viviane Candas
publié le mardi 6 décembre 2016

par Lucien Logette
Jeune Cinéma ligne directe

Sortie le jeudi 15 octobre 2015 à la Cinémathèque d’Alger.

Cf. aussi l’entretien entre Viviane Candas et Olivier Hadouchi.

Photos©Daniel Leterrier (droits réservés)

JPEG - 398.9 ko

Manifestation du 5 juillet 1964 pour l’anniversaire de l’Indépendance
 

Candas, Viviane (née en 1954) (e)

Entretien avec Olivier Hadouchi (2015)
publié le mardi 6 décembre 2016

Rencontre avec Viviane Candas (née en 1954)

À propos de Algérie du possible - La Révolution d’Yves Mathieu (2015)

Sortie le jeudi 15 octobre 2015 à la Cinémathèque d’Alger.

Jeune Cinéma en ligne directe

Photo©Daniel Leterrier (droits réservés).

JPEG - 271.5 ko

Arbatach, campagne de reboisement.
 

Dylan. Les enjeux du Nobel 2016*

Bob Dylan revisité
publié le lundi 5 décembre 2016

par Charles Ficat
Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 644.7 ko

 

Enfin des bonnes nouvelles (2016)

de Vincent Glenn
publié le mardi 29 novembre 2016

par Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 30 novembre 2016

JPEG - 154.5 ko

 

Ma’ Rosa (2016)

de Brillante Mendoza
publié le mardi 29 novembre 2016

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 374, été 2016

Sélection officielle du festival de Cannes 2016.
Prix d’interprétation féminine pour Jaclyn Jose

Sortie le mercredi 30 novembre 2016

JPEG - 207.1 ko

 

Voyage au Groenland (le) (2016)

de Sébastien Betbeder
publié le mardi 29 novembre 2016

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 377, décembre 2016

Sortie le mercredi 30 novembre 2016

JPEG - 80 ko

 

Wolf and Sheep (2016)

de Shahrbanoo Sadat
publié le mardi 29 novembre 2016

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 30 novembre 2016

JPEG - 289.6 ko

 

Revue Jeune Cinéma - Contacts