L'actualité, ça ne se suit pas, ça se crée.
Il faut publier un texte sans se soucier de son rapport à l'actualité,
à la mode, au succès, à la notoriété.

Jean George Auriol

Journal de Ellis & Neck 2019 (septembre 2019) II

 

JPEG - 107.6 ko

 

2019 : Journal de Ellis & Neck
 

* Ellis & Neck-édito 2019 ; * 1er-15 janvier 2019 ; * 16-31 janvier 2019 ; * 1er-15 février 2019 ; * 16-28 février 2019 ; * 1er-15 mars 2019 ; * 16-30 mars 2019 ; * 6-15 avril 2019 ; * 16-30 avril 2019 ; * 1er-15 mai 2019 ; * 16-31 mai 2019 ; * 1er-15 juin 2019 ; * 17-29 juin 2019 ; * 2-15 juillet 2019 ; * 16-31 juillet 2019 * 1er-15 août 2019 * 16-31 août 2019 * 2-15 septembre 2019 * 16-30 septembre 2019
 

Voyage dans le temps.

 



 

SEPTEMBRE 2019

(16-30 septembre 2019)
 



Samedi 21 septembre 2019

 

Les expressions du peuple contre "le système", les désobéissances civiles sont diverses, dans le désordre, élections, bulletins blanc ou abstentions, manifs, émeutes, grèves, pétitions, épidémies sur réseaux sociaux, boycotts, révolutions...

Dans Arrêt sur images (datée du 19 septembre 2019), à propos de la Convention citoyenne sur le climat avec tirage au sort de 150 citoyens, dont peu de gens ont entendu parler même parmi les plus informés, la discussion politique sur les stratégies à adopter (ou non) entre Cyril Dion, réalisateur, avec Mélanie Laurent, de Demain (2011), et Hervé Kempf, (rédacteur en chef de Reporterre est révélatrice des passages et des impasses.

JPEG - 57.4 ko

 

JPEG - 197.2 ko

 

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, à Paris, ce sera manifs partout, ça converge pas encore vraiment, mais les idées font leur chemin, " Pour l’honneur de nos vieux et le futur de nos enfants".

Nous autres, patients et usagers, lassés de partout devenir des clients, nous tenterons la grève des consommateurs, cette prochaine semaine qui vient.
Sans illusions, historiquement les boycotts ont rarement été suffisants.

JPEG - 213 ko

 

Mais pas nécessaire d’espérer pour persévérer, et si il faut rêver.
Et 65 millions de consommateurs qui n’achèteraient rien du tout pendant ne serait-ce qu’une journée, ça devrait pouvoir être chiffré, de façon convaincante, par les autorités et ceux qui les manipulent.


À Saint-Sébastien, hier a commencé le Festival international du film 2019 (SSIFF) aka Donostia Zinemaldia, 67e édition avec des invités prestigieux, et Neil Jordan comme président du jury (20-28 septembre 2019).

JPEG - 136.3 ko

 

Hier, la cérémonie d’ouverture :

* À 21h00 : Blackbird de Roger Michell (2018).

JPEG - 178.8 ko

 

Aujourd’hui, soirée d’honneur pour Costa Gavras.

* À 20h00 : Adults in the Room de Costa Gavras (2019).
En sa présence.

JPEG - 162.6 ko

 

Faites votre programme.

Tabakalera. Centro internacional de cultura contemporánea, plaza de las Cigarreras, 1, 2ª planta, 20012 Donostia - San Sebastián.


Salut les câblés !

La semaine télé de Jeune Cinéma du 21 au 27 septembre 2019.



Vendredi 20 septembre 2019

 

En 2008 - c’était hier - Fred Vargas lue par Charlotte Gainsbourg :


 


À Paris, cet automne 2019, il n’a pas plu depuis 33 jours.
Bon, des saisons sèches, alternant avec des saisons des pluies, sur la Terre, on connaît.
Et à Paris, c’est déjà arrivé, par exemple 41 jours du 20 février 1953 au 1er avril 1953.
C’est la faute à ce foutu anti-cyclone, on est en pays connu, pas de panique.

JPEG - 451.9 ko

 

Le soir, les miss météo de la télé, avec leur ton apaisant, ont à cœur de ne pas contrarier les gens en phase de digestion, et parviennent magnifiquement à la jouer quotidienne et cool : clichés traditionnels ("L’été joue les prolongations, c’est le bonheur sur la plage de Palavas"). Puis, dans un coin du bulletin et, en mode mineur, sens de l’actualité (les agriculteurs manquent d’eau). Le tout inséré entre cinq pubs pour divers 4x4, SUV et autres crossovers.
Et allez, "avant de se quitter, regardez ces magnifiques images" (c’est une anacoluthe, non ?), un ciel jaune en Bretagne, un ciel rouge en Chine, une mini-tornade dans le Calvados... (comme on aimerait en voit plus souvent ?)
Bravo pour leur professionnalisme schizophrène.
Quant aux ouragans qui se multiplient, ou les îles qui disparaissent sous les eaux, ça n’arrive qu’aux autres et ailleurs, d’ailleurs les populations locales sont habituées, et ça fait plutôt le bonheur du cœur des JT.

JPEG - 127.4 ko

 

JPEG - 173.2 ko

 

JPEG - 265.2 ko

 

Il y a 40 ans que les chercheurs ont lancé les premières alertes climatiques sérieuses.
Depuis tout ce temps, les politiques n’ont cessé de freiner toutes les initiatives préventives, plus ou moins fort selon les gouvernements. Il y a longtemps que la politique, c’est du flux tendu, et que gouverner, c’est tout sauf prévoir.
Corruption évidente des esprits humains dirigeants.
Mais aussi, "cerveaux de primates avec des technologies de dieux", comme le dit Sébastien Bohler, dans son livre Le Bug humain, (Robert Laffont, 2019).

On ne saurait trop vous recommander, à nouveau, le livre de Nathaniel Rich, Perdre la Terre (Seuil, 2019), avec son épilogue implacable, qui raconte ce diabolique rendez-vous manqué dès l’élection de Reagan.


 

En 2019, tous ceux qui ont voix au chapitre savent et avouent savoir, mais rien ne change, au mieux, des discours et des modifications comme des rustines, à la marge, tout doucement.
Le "modèle économique et social", qui s’appuie toujours autant sur les énergies fossiles et sur les inégalités sociales - oui, bon, on sait que ça s’appelle le capitalisme depuis plus de 200 ans, on a compris ses mécanismes depuis plus de 160 ans, et ce n’est qu’après avoir fait un détour par le capitalisme d’État, au début du siècle dernier, qu’on s’est rendu compte de sa vraie nature polymorphe - le "système", donc, continue à ne pas changer d’un poil, régénéré sans cesse, semblant même s’emballer partout dans le monde, soutenu par qui ose encore parler, sans vergogne, d’espérance de "croissance".
À ce train-là, la hausse mondiale des températures devrait atteindre les 7 °C en 2100 par rapport à l’ère préindustrielle.
2100, c’est après-demain, nos enfants nés en 2010, pourraient être encore vivants.

JPEG - 213.6 ko

 

"Les 2 °C d’augmentation, qu’on envisageait en 2015, restent atteignables dans un seul scénario : celui d’un changement immédiat et radical," nous dit-on.
Sauf que 2% c’est déjà trop, et que, en l’état actuel des choses, on ne voit pas comment pourrait s’imposer ce "changement immédiat et radical", il y a longtemps qu’on ne croit plus à une "révolution rapide et joyeuse", comme en rêvait Maïakovski.

JPEG - 489.3 ko

 

L’alerte des scientifiques (GIEC 2019).

Le programme des politiques : des réunions.

* Un sommet exceptionnel Action Climat de l’ONU, le 23 septembre 2019.

* La 4e édition de la Semaine du climat organisée par le ministère français de l’Éducation nationale (8-13 octobre 2018), avec une semaine de débats et d’animations autour des "enjeux" du changement climatique.

* La COP24 à Katowice (2-14 décembre 2019).

JPEG - 181.1 ko

 

JPEG - 168 ko

 

Les gens, eux, systématiquement désinformés, comme le souligne Fred Vargas dans son livre L’Humanité en péril (Flammarion, 2019), commencent quand même à s’alarmer un peu, et à replacer, en perspective, leurs existences, leurs avenirs, leurs descendances, dans une vision plus générale. Ils n’en sont plus aux "enjeux" dont on discute sans fin depuis 40 ans.
Parfois même, plus informés, ils se souviennent de la COP21, et de l’Accord de Paris, à la fin de 2015. Ils voient bien que les engagements n’ont pas été tenus, et qu’ils sont roulés dans la farine par les tergiversations de tous les pays, avec comme argument-prétexte que les scientifiques ne sont jamais sûrs à 100%, alors que c’est justement leur honneur.

Aujourd’hui, dans le monde entier, avec plus de 350 organisations, les Terriens rejoignent leurs enfants dans la rue, qui eux, comme tous les vendredis depuis près d’un an, (Frydays for Future), sont déjà en première ligne.

À Paris, à partir de 12h30 : Rendez-vous à Nation.
Itinéraire : Nation > boulevard Diderot > avenue Daumesnil > rue de Charenton > rue Proudhon > place Lachabeaudie > rue de Bercy > Cinémathèque.

JPEG - 251.8 ko

 

Demain aussi, 21 septembre 2019, ils seront dans la rue, avec des revendications plus complètes et plus précises (la justice sociale, notamment) car tout se tient, et on vit dans un monde de dominos en fragile équilibre.

C’est pourquoi, dans une longue bibliographie passionnante, nourrie des pensées visionnaires puis lucides de nos glorieux ancêtres, le livre le plus pertinent et le plus complet à ce jour, demeure - comme une coupure épistémologique dans nos visions du monde, celles des plus révolutionnaires, celles des plus écologistes - celui de Pablo Servigne & Raphaël Stevens, Comment tout peut s’effondrer (Seuil, 2015).


Le numéro 7 de la revue Terrestres en ligne est parue.

JPEG - 461.8 ko

 

On consulte tous les numéros.

On s’abonne à la newsletter.


Le numéro 167 (octobre-novembre 2919) de la revue bimestrielle Manière de voir est paru : La bombe humaine.

JPEG - 396.5 ko

 

Trop d’humains ou trop peu d’humanité ? s’interroge Philippe Descamps.


Bonus de consolation nostalgique : un sentiment de la nature avec Solaris de Andreï Tarkovski (1972).

JPEG - 175.6 ko

 

JPEG - 209.1 ko

 

Merci Natasha Bozharova.



Jeudi 19 septembre 2019

 

À Paris, commence le festival annuel de ATTAC : Images mouvementées 2019, 17e édition (19 septembre-3 octobre 2019).


 

Cette année, le thème, c’est : Médias : armes de manipulation massive ?

Un sujet particulièrement pertinent, alors que le New York Times vient de publier les conclusions d’une enquête qu’il a menée sur l’incendie de Notre-Dame de Paris, et ses conséquences.

Un scandale sanitaire (incurie), doublé d’un scandale médiatique (silence), révélé par Quotidien de Yann Barthès, mardi 17 septembre 2019.
C’est Médiapart qui s’y est collé le premier, le 7 septembre 2019.
On rappelle que l’incendie de Notre-Dame de Paris a eu lieu le 15 avril 2019.

JPEG - 239 ko

 

Ce soir :

* À 20h00 : Les Nouveaux Chiens de garde de Gilles Balbastre & Yannick Kergoat (2011).
Suivi d’un débat : Médias en laisse, avec Frédéric Lemaire, Philippe Guillaume et Yannick Kergoat.

JPEG - 245.8 ko

 

Faites votre programme.

Cinéma Les 5 Caumartin, 101 rue Saint-Lazare, 75009 Paris.


À Bologne, la Cineteca propose un minicycle : Regard sur le documentaire(19-25 septembre 2019).

Ce soir, un voyage exaltant et inquiétant dans le machisme italien :

* À 20h30 : Dicktatorship-fallo e basta ! de Gustav Hofere & Luca Ragazzi (2019).
En leur présence.

JPEG - 368.5 ko

 

Faites votre programme.

Cineteca, Via Azzo Gardino, 65, 40122 Bologna.


À Paris, au BAL : Les infamies photographiques de Sigmar Polke (13 septembre-22 décembre 2019).

JPEG - 374.4 ko

 

JPEG - 345.3 ko

 

En coopération avec le Musée Morsbroich, (près de Cologne) le BAL présente 300 tirages de photographies inédites de Sigmar Polke (1941-2010), datant des années 1970 et emblématiques de la période de ses premières expérimentations (double exposition, floutage, solarisation, superposition...).

LE BAL, 6 impasse de la Défense, 75018 Paris.


À Toulouse, aux Abattoirs, on continue avec les bad boys, et une rétrospective Peter Saul, un des derniers contemporains du Pop Art, avec une centaine d’œuvres (peintures, arts graphiques, ensemble d’archives, etc.) : Peter Saul. Pop, Funk, Bad Painting and More (20 septembre 2019-26 janvier 2020).

JPEG - 760.2 ko

 

Ce soir :

*À partir de 18h00 : Vernissage sous l’ombre tutélaire de D.T.

JPEG - 622 ko

 

Les Abattoirs, 76 allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse.


À Paris, c’est la Biennale des photographes du monde arabe contemporain, 3e édition (11 septembre 2019-24 novembre 2019).

Elle se déroule simultanément dans neuf lieux parisiens, et notamment à l’IMA et à la MEP.

JPEG - 317.1 ko

 

JPEG - 253 ko

 

Et également la Cité internationale des arts, la Mairie du 4e, la Galerie Clémentine de la Féronnière, la Galerie Agathe-Gaillard.

Institut du monde arabe, 1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris.
MEP, 5/7 rue de fourcy, 75004 Paris.



Mercredi 18 septembre 2019

 

C’est le 18 septembre 1981, que l’abolition de la peine de mort a été votée en France. C’est tout récent, 38 ans dans l’histoire d’une civilisation, c’est rien du tout.

La vision de Nicolas-Antoine Taunay (1755-1830).

JPEG - 717.3 ko

 

La vision de Andy Warhol (1928-1987).

JPEG - 521.8 ko

 

En France :

La dernière exécution publique : Eugène Weidmann (1908-1939), le 17 juin 1939, à Versailles.

La dernière exécution "privée" : Hamida Djandoubi (1949-1977), le 10 septembre 1977, aux Baumettes à Marseille.

La peine de mort dans le monde.


 

Sur France Culture.


À Paris, la Cinémathèque rend hommage à Philippe Garrel (18 septembre-20 octobre 2019).

Ce soir :

* À 20h00 : Marie pour mémoire de Philippe Garrel (1967).
En sa présence.

Philippe Garrel - Marie Pour Mémoire (Trailer) from Re:Voir Video on Vimeo.

 

On note tout de suite sa leçon de cinéma, le samedi 5 octobre 2019, après le film :

* À 14h30  : L’Ombre des femmes de Philippe Garrel (2014).

JPEG - 291.5 ko

 

Faites votre programme.

Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris.


Les sorties sur les grands écrans

* Les Fleurs amères (Bitter Flowers) de Olivier Meys (2017).

* Nous le peuple de Claudine Bories & Patrice Chagnard (2018).

* Un jour de pluie à New York (A Rainy Day in New York) de Woody Allen (2018).

* Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (2019).

* Ad Astra de James Gray (2019).

* De sable et de feu de Souheil Ben-Barka (2019).

* Trois jours et une vie de Nicolas Boukhrief (2019).

Les ressorties en versions restaurées

* El Otro Cristobal de Armand Gatti (1963).

* Carrie au bal du diable (Carrie) de Brian De Palma (1976).

* Un flic sur le toit (Mannen på taket) de Bo Widerberg (1976).

* Rambo (First Blood) de Ted Kotcheff (1982).

* Angel Heart : Aux portes de l’enfer (Angel Heart) de Alan Parker (1987).



Mardi 17 septembre 1999

 

Il y a 20 ans que Henri Storck (1907-1999) est mort, ça lui fait 122 ans, aujourd’hui.

PNG - 269 ko

 

Il demeure un des plus grands documentaristes de notre temps.
Et Andrée Tournès (1921-2012) n’en finit pas de s’entretenir avec lui, ce témoin émerveillé et narquois, ce témoin fraternel.

Bonnes lectures :

* Laura Vichi, Henri Storck. De l’avant-garde au documentaire social, Crisnée, Yellow Now, 2002.

PNG - 812.3 ko

 

* Jean-Michel Arnold, "Henri Storck ou la traversée du cinéma", Cinéma du Réel.

PNG - 902.8 ko

 


À Bruxelles, la Cinematek, dans le cadre du cycle Yasujirô Ozu (13 septembre-14 novembre 2019), présente un documentaire rare sur Ozu (12 décembre 1903-12 décembre 1963), tourné 25 ans après sa mort :

Ce soir :

* À 21h00 : J’ai vécu, mais... aka The Life and Works of Yasujiro Ozu (Ikite wa mita keredo - Ozu yasujirô den) de Kazuo Inoue (1983).

JPEG - 279.3 ko

 

Cinematek, 9 rue Baron Horta, 1000 Bruxelles.


À Paris, au Musée Marmottan, qui abrite les collections permanentes de Claude Monet et de Berthe Morisot, une exposition temporaire : Mondrian figuratif (12 septembre 2019-26 janvier 2020).

JPEG - 434.5 ko

 

Avant de se stabiliser, résolument moderne, sur des lignes et des carrés rouges, jaunes et bleus dans le groupe De Stijl, Piet Mondrian (1872-1944), jusqu’à sa quarantaine, a vagabondé dans l’univers souple du symbolisme figuratif.

JPEG - 351.9 ko

 

PNG - 1 Mo

 

Musée Marmottan, 2 rue Louis-Boilly, 75016 Paris.



Lundi 16 septembre 2019

 

À Toulouse, commence le festival international du film Grolandais, le Fifigrot 2019, 8e édition, présidé, cette année, par Jean Dujardin (16-22 Septembre 2019).

JPEG - 234.6 ko

 

Avec une exposition Clovis Trouille.

JPEG - 186.1 ko

 

Aujourd’hui, inauguration en fanfare :

* À 17h30, à partir de la place du Capitole : La grande marche grolando-milito-processionnaire.
Accompagnée par la fanfare punk officielle du Fifigrot : Houba.

* À 18h30, au Gro Village : Inauguration pompeuse.

* À 19h00, Grande scène : Concert de Houba.

JPEG - 302.7 ko

 

Puis, cinoche, au choix :

* À 20h15, à l’ENSAV : Trouille de Didier Pourcel (2019).
En sa présence.


 

* À 20h30, à l’American Cosmograph : It Must Be Heaven de Elia Suleiman (2019).

JPEG - 142.9 ko

 

* À 20h30, au Ciné Bistrot : L’Amour vache (8 courts métrages : Petite avarie de Leo Hardt & Manon Alirol (2018) ; Cocu de Pierre Amstutz Roch (2017) ; La Traction des pôles de Marine Leveel (2019) ; À en perdre la raison de Kam Duv (2019) ; Si j’étais seul de Julien Verly & Sébastien Marqueteau (2019) ; War For Keyboard Warriors de Can-zhao Lam (2019) ; Le Cœur de pierre de Olivier Binder (2019) ; Pasquale. Je t’aime le lundi de Nicolas Monfort (2017).

JPEG - 130.1 ko

 

JPEG - 92.6 ko

 

JPEG - 199.9 ko

 

JPEG - 127.7 ko

 

JPEG - 88.1 ko

 

JPEG - 146.1 ko

 

JPEG - 263.3 ko

 

JPEG - 95.8 ko

 

* À 21h00, au Gaumont : Knives & Skin de Jennifer Reeder (2019).

JPEG - 437 ko

 

* À 21h30, à l’ABC : First Love de Takashi Miike (2019).

JPEG - 287.6 ko

 

Faites votre programme.

Gro Village, 56 rue du Taur, 31000 Toulouse.


À Paris, au Musée Maillol : Du Douanier Rousseau à Séraphine. Les grands maîtres naïfs (11 septembre 2019-19 janvier 2020).

"Du Douanier Rousseau à Séraphine. Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol from Culturespaces on Vimeo.

 

Musée Maillol, 61 rue de Grenelle, 75007 Paris.



Voyage dans le temps.

 




Carrie au bal du diable (1976)

de Brian De Palma
publié le mercredi 18 septembre 2019

par François Guérif
Jeune Cinéma n°106, novembre 1977

Sorties le vendredi 22 avril 1977, et les mercredis 2 février 2000, et 1er novembre 2017, et 18 septembre 2019.

JPEG - 55.5 ko

Un flic sur le toit (1976)

de Bo Widerberg
publié le mercredi 18 septembre 2019

par Claude Benoît
Jeune Cinéma n°104, juillet-août 1977

Sorties les mercredis 6 juillet 1977 et 18 septembre 2019

JPEG - 198.2 ko

 

Portrait de la jeune fille en feu (2019)

de Céline Sciamma
publié le mercredi 18 septembre 2019

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n°395, été 2019

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 18 septembre 2019

JPEG - 79.1 ko

Jeanne (2018)

de Bruno Dumont
publié le mercredi 11 septembre 2019

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n°395, été 2019

Sélection officielle Un certain regard du Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 11 septembre 2019

JPEG - 167.6 ko

 

Hôtel des Amériques (1981)

de André Téchiné
publié le mercredi 11 septembre 2019

par Anne Kieffer
Jeune Cinéma n°140, février 1982

Sorties les mercredis 2 décembre 1981 et 11 septembre 2019

JPEG - 158.9 ko

 

Un mauvais fils (1980)

de Claude Sautet
publié le mercredi 11 septembre 2019

par Henry Welsh
Jeune Cinéma n°131, décembre 1980

Sorties le mercredis 15 octobre 1980 et 11 septembre 2019

JPEG - 360.8 ko

 

Tu mérites un amour (2019)

de Hafsia Herzi
publié le mercredi 11 septembre 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection de La Semaine de la critique au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 11 septembre 2019

JPEG - 296.1 ko

 

Kirchhofer, Patrice (1953-2019)

Une vie, une œuvre
publié le mardi 10 septembre 2019

par Nicolas Villodre
Jeune Cinéma n°396-397, automne 2019

JPEG - 144.6 ko

 

Viendra le feu (2019)

de Oliver Laxe
publié le mercredi 4 septembre 2019

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes 2019. Prix du Jury

Sortie le mercredi 4 septembre 2019

JPEG - 166.9 ko

 

Liberté (2019)

de Albert Serra
publié le mercredi 4 septembre 2019

par Sylvie Strobel
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 4 septembre 2019

JPEG - 173.4 ko

 

Fête de famille (2019)

de Cédric Kahn
publié le mercredi 4 septembre 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 4 septembre 2019

JPEG - 304.1 ko

 

Hirondelles de Kaboul (les) (2019)

de Zabou Breitman & Eléa Gobbé-Mévellec
publié le mercredi 4 septembre 2019

par Jean-Max Méjean
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 4 septembre 2019

JPEG - 538.9 ko

 

Frankie (2019)

de Ira Sachs
publié le mercredi 28 août 2019

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n°395, été 2019

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 28 août 2019

JPEG - 263.9 ko

 

Quelque part, quelqu’un (1972)

de Yannick Bellon
publié le mercredi 28 août 2019

par Luce Vigo
Jeune Cinéma n°66, novembre 1972

Sorties les mercredis 18 octobre 1972 et 28 août 2019

JPEG - 145.4 ko

 

Affaire Pasolini (l’) (2015)

de David Grieco
publié le mercredi 21 août 2019

par Simon Reibel
Jeune Cinéma n° 396-397, automne 2019

Sortie le mercredi 21 août 2019

JPEG - 297.8 ko

 

Déserteur (le) (2018)

de Maxime Giroux
publié le mercredi 21 août 2019

par Sol O’Brien
Jeune Cinéma en ligne directe

Sélection officielle du Festival de Toronto 2018

Sortie le mercredi 21 août 2019

JPEG - 232.5 ko

 

Roubaix, une lumière (2019)

de Arnaud Desplechin
publié le mercredi 21 août 2019

par Patrick Saffar
Jeune Cinéma n°395, été 2019

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 21 août 2019

JPEG - 172.2 ko

 

Reza (2018)

de Alireza Motamedi
publié le mercredi 21 août 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma en ligne directe

Sortie le mercredi 21 août 2019

JPEG - 392.8 ko

Famille (la) (1987)

de Ettore Scola
publié le mercredi 21 août 2019

par Mireille Pelinq
Jeune Cinéma n° 183, automne 1987

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 1987

Sortie les mercredis 19 août 1987 et 21 août 2019

JPEG - 156.9 ko

Easy Rider (1969)

de Dennis Hopper
publié le samedi 17 août 2019

Le fantôme de la liberté
par Alain Pailler
Jeune Cinéma n° 388-389, été 2018

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 1960
Prix de la meilleure première œuvre pour Denis Hopper

Sorties le vendredi 27 juin 1969 et le mercredi 14 septembre 2016

JPEG - 192.3 ko

 

Jeunesse américaine

Sur quelques films du tournant des années 70
publié le samedi 17 août 2019

Témoignages et représentations de Hollywood et du cinéma indépendant

par André Tournès
Jeune Cinéma n°52, février 1971

PNG - 1.3 Mo

 

Perdrix (2019)

de Erwan Le Duc
publié le mercredi 14 août 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection de la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 14 août 2019

JPEG - 586.6 ko

 

Once Upon A Time… in Hollywood (2019)

de Quentin Tarantino
publié le mercredi 14 août 2019

par Gérard Camy
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection officielle en compétition du festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 14 août 2019

JPEG - 120.7 ko

 

Mocky, Jean-Pierre (1929-2019) (e)

Entretien avec Jean-Paul Combe & Philippe Person
publié le vendredi 9 août 2019

Rencontre avec Jean-Pierre Mocky (1929-2019)
Prétexte : la sortie de Grabuge !

Jeune Cinéma n°298-299, automne 2005

JPEG - 73.5 ko

 

Une grande fille (2019)

de Kantemir Balagov
publié le mercredi 7 août 2019

par Nicole Gabriel
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection officielle Un certain regard, au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 7 août 2019

JPEG - 165 ko

 

Pennebaker, Donn Alan (1925-2019) (e)

Entretien avec Bernard Nave
publié le lundi 5 août 2019

Rencontre avec Donn Alan Pennebaker (1925-2019)
À propos de ses films musicaux (1999)

[avec intervention de Richard Leacock (1921-2011)]

Jeune Cinéma n°263, été 2000

JPEG - 145.1 ko

 

Halte (la) (2019)

de Lav Diaz
publié le mercredi 31 juillet 2019

par Lucien Logette
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 31 juillet 2019

JPEG - 122.5 ko

 

Diego Maradona (2019)

de Asif Kapadia
publié le mercredi 31 juillet 2019

par Gérard Camy
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection Hors compétition du Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 31 juillet 2019

JPEG - 598 ko

 

Rêves de jeunesse (2019)

de Alain Raoust
publié le mercredi 31 juillet 2019

par Gisèle Breteau Skira
Jeune Cinéma n° 395, été 2019

Sélection ACID au Festival de Cannes 2019

Sortie le mercredi 31 juillet 2019

JPEG - 153.3 ko

 

Neptune et les eaux

Pour le plaisir des amateurs en ligne 50
publié le mardi 23 juillet 2019

Hommage à Nettuno, dieu des eaux

Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 250.3 ko

 

Revue Jeune Cinéma - Contacts