home > Personnalités > Brunius, Jacques B. (1906-1967)
Brunius, Jacques B. (1906-1967)
Brève
publié le lundi 4 juillet 2016

Jacques-Bernard Brunius, alias Jacques Henri Cottance (1906-1967).
aka Borel, Jacques Borel, Brunius, J.B. Brunius, Jacques B. Brunius, Jacques-Bernard Brunius, John La Montagne, Olaf Apollonius, Jacques Berne.

À propos de Grégory Cingal & Lucien Logette éds., Dans l’ombre où les regards se nouent. Jacques-B. Brunius (Éditions du Sandre, 2016).

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (mardi 5 juillet 2016)

JPEG - 380.4 ko

 


Ne pas confondre avec John W. Brunius (1884-1937) auquel Jeune Cinéma a consacré un long article et sa couverture dans son numéro 368 d’octobre 2015.


À Paris, ce soir, on parle du gentleman Jacques B. Brunius (1906-1967), à la librairie du Panthéon.

* À 18h30 : Rencontre avec Grégory Cingal et Lucien Logette.
Autour de la publication des écrits de Brunius dans un ouvrage au titre énigmatique : Dans l’ombre où les regards se nouent. Jacques-B. Brunius (Éditions du Sandre, 2016).

JPEG - 372.7 ko

 

Brunius semble méconnu, parce qu’il est mal connu.
En réalité, la plupart d’entre nous possède son propre Brunius dans sa mémoire.

Qui a oublié sa bonne bouille et sa marinière sur le tournage de Une partie de campagne de Jean Renoir (1936) ?

JPEG - 111.4 ko

 

JPEG - 260.9 ko

 

Qui a oublié ses sarcasmes et son évident plaisir de jouer les salauds ?

JPEG - 57.4 ko

 

Sur le béret français (et pas bolchevik) plutôt que la casquette (qu’est pour les ouvriers) dans L’Affaire est dans le sac de Pierre Prévert (1932).


 

Ou sur les besoins des actionnaires et la nécessité des licenciements, dans La vie est à nous de Jean Renoir (1936).


 

On connaît moins le Brunius croqué par Maurice Henry.

JPEG - 87.8 ko

 

L’homme aux multiples centres d’intêrêt et aux innombrables activités.L’assistant de Buñuel sur L’Âge d’or, (1930), le surréaliste, le journaliste de la BBC, le spécialiste de Lewis Carroll, le poète, l’artiste.

JPEG - 126.9 ko

 

JPEG - 197.9 ko

 

JPEG - 28.5 ko

 

Grégory Cingal et Lucien Logette vous raconteront tout ça ce soir.

N.B. le DVD chez Doriane Films et les Films de l’Équinoxe : Jacques Bernard Brunius. Un cinéaste surréaliste.
Avec un livre illustré de 36 pages et des bonus dont Le Palais Idéal de Ado Kyrou (1958) sur un texte de Ferdinand Cheval.

JPEG - 93 ko

 

Cinélittérature, Librairie du Panthéon, 15 rue Victor Cousin, 75005 Paris.

Revue Jeune Cinéma - Contacts