home > Personnalités > Singleton, John (1968-2019)
Singleton, John (1968-2019)
Brève
publié le mardi 30 avril 2019

Jeune Cinéma en ligne directe

Journal de Ellis & Neck 2019 (mardi 30 avril 2019)

JPEG - 256.8 ko

 


Mardi 30 avril 2019

 

John Singleton (1968-2019) est mort hier, 29 avril 2019, à Los Angeles.

Il était le plus jeune d’une nouvelle vague de cinéastes afro-américains, que cite le New York Times, ceux qui réalisèrent leur premier film dans les années 70 comme Bill Duke (né en 1943) et Julie Dash (née en 1952), dans les années 80 comme Spike Lee (né en 1957) et Reginald Hudlin (né en 1961).

En 1992, il avait surgi, tout jeune, avec son premier film, Boyz n the Hood, une révélation, qui faisait découvrir, aux Américains comme aux Européens, les gangs de jeunes dans les quartiers-ghettos de LA, tout particulièrement South Central, leur violence, leur culture (le rap et le hip hop allaient suivre sous les projos). Le film avait obtenu les Oscars du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original en février 1992.


 

Le 3 mars 1991 suivant, le fait divers du passage à tabac de Rodney King (1965-2012), pour excès de vitesse, par des flics blancs, fit grand bruit.

JPEG - 158 ko

 

Le 29 avril 1992, après leur acquittement par un jury blanc, des émeutes éclatèrent un peu partout sur les côtes Ouest et Est, et celles de Los Angeles sont particulièrement mémorables, six jours, 55 morts, près de 2500 blessés. Les flics furent rejugés en 1993 par un tribunal fédéral et écopèrent de 30 mois de prison.

John Singleton est né le 6 janvier 1968, juste avant l’assassinat de Martin Luther King à Memphis, le 4 avril 1968. Il est mort, ce 29 avril 2019, jour anniversaire des émeutes de Los Angeles.

JPEG - 177.2 ko

 



Revue Jeune Cinéma - Contacts