home > Au fil du temps > Salut les câblés ! > Salut les câblés ! (2014) > Semaine télé du 6 au 12 décembre 2014
Semaine télé du 6 au 12 décembre 2014
Salut les câblés !
publié le lundi 1er décembre 2014

Samedi 6 décembre 2014

20.40 : Avanti de Billy Wilder (1972), TCM
Un des derniers grands films de Wilder - mais en a-t-il fait des petits ?

20.45 : Adaptation de Spike Jonze (2002), Ciné+Club
Le cinéaste a bien fait de prendre un pseudonyme qui rende hommage à Spike Jones, le plus délirant des musiciens américains. Ses films, et celui-ci particulièrement - scénario en abyme du grand Charlie Kaufman -, explorent les mêmes territoires surprenants.

22.20 : L’Éclipse de Michelangelo Antonioni (1962), Ciné+Classic
Chacun l’a vu, certes, et alors ? La Vitti dans la splendeur de sa première période, avant qu’elle ne découvre ses dons comiques, que l’on appréciera pleinement dans le documentaire suivant : Dolce Vitti.

0.25 : Dolce Vitti d’Emmanuel Barnault (& Jean A. Gili) (2014), Ciné+Classic

Dimanche 7 décembre 2014

20.40 : Allan Quatermain et la cité de l’or perdu de Gary Nelson (1987), Paramount Channel.
Pour les amateurs du héros de H. Rider Haggard, souvent vu dans les mines du roi Salomon, mais cette unique fois dans la recherche de la Lost City of Gold.

20.45 : Tempête à Washington d’Otto Preminger (1962), Ciné+Classic
Histoire de comparer avec À la Maison-Blanche / The West Wing. Et quels acteurs !

20.50 : Cette femme-là de Guillaume Nicloux (2003), Jimmy
Nicloux n’est pas toujours apprécié à sa mesure. Sa trilogie Le Poulpe / Une affaire privée / Cette femme-là est pourtant réussie. Et Balasko y est excellente.

22.10 : Les Revenants de Robin Campillo (2004), OCS Choc
Avant l’irruption des séries TV sur les morts-vivants, une très jolie variation sur le sujet.

Lundi 8 décembre 2014

20.45 : Le Renard des océans de John Farrow (1955), Ciné+Classic
Film peu souvent montré d’un petit-maître rarement décevant.

20.45 : Foxfire de Laurent Cantet (2012), Ciné+Club
Première expérience (convaincante) pour Cantet d’un tournage à l’étranger, avant son film cubain, Retour à Ithaque (sortie le 3 décembre 2014)

20.45 : Le Prince et le pauvre de Richard Fleischer (1977), Ciné+Famiz
Honte à nous, mais on ne connaît pas cette version du roman de Mark Twain. Mark Lester mieux qu’Errol Flynn (version de 1937) ? On en doute. Mais Fleischer mieux que Keighley, certainement.

22.40 : Qui a tué Bambi ? de Gilles Marchand (2003), Polar
Le premier film d’un bon scénariste, et la première apparition en vedette de Sophie Quinton.

Mardi 9 décembre 2014

20.40 : Contre-enquête de Sidney Lumet (1990), TCM
Axiome : ne jamais rater un film de Lumet, même vu cinq fois.

20.40 : Bronson de Nicolas Winding Refn (2008), OCS Choc
Étonnant sujet, étonnant traitement, étonnante interprétation. Avec Walhalla Rising, un de nos NWR préférés

20.45 : Le Convoi sauvage de Richard C. Sarafian (1971), Ciné+Classic
Pour en savoir plus sur ce remarquable film, voir l’article d’Alain Pailler dans le prochain numéro de Jeune Cinéma.

20.45 : Yeelen : la lumière de Souleymane Cissé (1987), Ciné+Club
Un film africain sur le câble, surtout lorsqu’il s’agit d’un chef-d’œuvre : obligatoire. On pourra le compléter par le suivant :

22.30 : Le Vent de Souleymane Cissé (1982)

Mercredi 10 décembre 2014

20.40 : Bravados d’Henry King (1958), TCM
Henry King + Gregory Peck + Joan Collins. Alors…

20.45 : Chansons du deuxième étage de Roy Andersson (2000), Ciné+Club
Un grand chef d’œuvre qui ne ressemble à aucun autre.
C’est le premier volet d’une trilogie qu’Andersson a poursuivie avec Nous les vivants (2007), et a terminée, cette année à Venise, avec un Lion d’or pour Un pigeon assis sur une branche, réfléchissant sur l’existence. Cf. Journal de Ma’ Joad, le dimanche 7 septembre 2014.
Tout sur Roy Andersson sur le site, et dans Jeune Cinéma n° 322-323.

0.05 : L’Homme de la sierra de Sidney J. Furie (1966), Ciné+Classic
Peu souvent sorti depuis presque cinquante ans. Une des meilleurs prestations de Brando durant cette décennie.

Jeudi 11 décembre 2014

Rien qui vaille la peine de ne pas aller au Forum des Images fêter les 50 ans de Jeune Cinéma.
Au retour, on pourra choisir, parmi quelques titres vénérables, sans commentaires :

22.15 : Pépé le Moko de Julien Duvivier (1936), Polar
22.25 : Riz amer de Giusepppe De Santsi (1949), OCS Géants
22.30 : Le Convoi de Sam Peckinpah (1978), TCM

Vendredi 12 décembre 2014

20.40 : Les Chasseurs de scalp de Sydney Pollack (1968), TCM
Le premier western de l’auteur, préfiguration de Jeremiah Johnson.

20.40 : Les Tontons farceurs de Jerry Lewis (1965), OCS Géants
Jerry multiplié : sept rôles. Un régal pour ses amateurs.

20.45 : L’Amant de cinq jours de Philippe de Broca (1961), Ciné+Classic
La belle période pour le réalisateur : de 1960 (Le Farceur) à 1970 (Les Caprices de Marie), rien à jeter.

0.15 : Le Refroidisseur de dames de Jack Smight (1968), Paramount Channel
Après Détective privé / Harper (1966), on attendait beaucoup de Smight.
Mais ni Kaleidoscope (1966), ni Évasion sur commande (1968), malgré Paul Newman, ne confirmèrent les qualités entrevues.
En revanche, ce polar, avant que Smight ne tourne plus qu’à la TV, vaut le détour, ne serait-ce que pour Lee Remick.

Revue Jeune Cinéma - Contacts