David Lynch, clip et musique
Pour le plaisir des amateurs en ligne 11
publié le samedi 27 décembre 2014

Jeune Cinéma en ligne directe

JPEG - 31.5 ko

 

Voir aussi : David Lynch, plasticien.


David Lynch est un artiste polyvalent.
Il n’est pas seulement cinéaste.
Il est, par exemple, aussi, un musicien, qui aime les musiciens.

On sait qu’il les invite dans ses films : Sting dans Dune (1984) ; John Lurie dans Sailor et Lula (1990) ; Chris Isaak et David Bowie dans Twin Peaks (1992) ; Henry Rollins, Marilyn Manson et Twiggy Ramirez dans Lost Highway (1997) ; Angelo Badalamenti - déjà dans Blue Velvet (1986) - dans Mulholland Drive (2001).

Nous pensons à l’inoubliable BO de Lost Highway.


 

Il les rejoint dans leurs albums : par exemple, un livre de photos pour Danger Mouse et Sparklehorse et leur album Dark Night of the Soul en 2010.


 

Il sort aussi ses propres albums à lui.

Son premier en 2011 : Crazy Clown Time.

JPEG - 367 ko

 

Ou son dernier en 2013 : I’m Waiting Here.

JPEG - 642.6 ko

 

On sait moins qu’il est aussi un infatigable animateur.
Par exemple, en 2010, il a lancé, sur Internet un grand concours de clips musicaux ouvert aux cinéastes amateurs, et c’est un jeune Français (de Rennes), Arnold de Parscau, qui a remporté le prix de 2000, 00 £, avec GoodDay today.


 

À propos de clip, on aime spécialement celui-ci que Lynch a réalisé, en 2009, pour l’album de Moby (aka Richard Melville Hall) : Wait for Me (2009) : Shot In The Back Of The Head.


 



Revue Jeune Cinéma - Contacts