Semaine du 21 au 27 mars 2015
publié le lundi 16 mars 2015

Samedi 21 mars 2015

20.40 : Babycall de Pal Sletaune (2011), OCS Choc
Un thriller norvégien, sorti à la sauvette en mai 2012, par l’auteur du fameux Junk Mail (1997), avec Noomi Rapace en mère paranoïaque. Le frisson (assuré) du samedi.

20.40 : La Permission de minuit de Delphine Gleize (2011), OCS Max
Après avoir été une des réalisatrices de courts métrages parmi les plus prometteuses, ses premiers longs nous avaient un peu laissés sur notre faim. Pas celui-ci, belle histoire d’un "enfant de la Lune" - et Lindon et Devos sont impeccables.

20.45 : L’Empereur du Nord de Robert Aldrich (1973), Ciné+Classic
Confrontation entre deux monstres, Lee Marvin et Ernest Borgnine, au fil des trains traversant l’Amérique de la Dépression. Les années 30, sans doute, mais l’argument est emprunté aux Vagabonds du rail de Jack London, et c’est magnifique.

22.15 : FARC, l’instrument de la vengeance de Juan Felipe Orozco (2011), OCS ChocPas vu, mais un film colombien (surtout avec Edgar Ramirez) est une denrée rare par ici.

Dimanche 22 mars 2015

20.40 : Traquenard de Nicholas Ray (1958), OCS Géants
Une des dernières grandes apparitions de Cyd Charisse. Dommage qu’elle soit dans les pattes de Robert Taylor, mais qu’y faire ? Et il y a Lee J. Cobb.

20.45 : Le Baron de Crac de Karel Zeman (1962), Ciné+Classic
Le génial cinéaste tchèque donne sa version personnelle des aventures du baron de Munchhausen. Superbe, comme tout ce qu’il a signé.

20.50 : Inception de Christopher Nolan (2010), NT1
Un film de SF, avec un scénario de Nolan, clairement inspiré de l’univers de Philip K. Dick, désormais genre "futur proche". Ceux qui se souviennent de Memento savent qu’avec Nolan, il faut s’accrocher et suivre, et que ça vaut le coup. Avec Leonardo di Caprio, Marion Cotillard et Cillian Murphy, l’irrésistible Tommy Shelby des Peaky Blinders (série télévisée, diffusée sur Arte ces semaines dernières).

20.50 : P.R.O.F.S. de Patrick Schulman (1985), D8
Schulman n’a jamais fait dans la demi-mesure. Ici non plus, mais, si ce n’est pas aussi drôle que Et la tendresse, bordel ?, il y a des instants d’intense rigolade (Luchini en prof d’art et Laurent Gamelon en prof de gym obtus).

22.30 : Jayne Mansfield, la tragédie d’une blonde de Patrcik Jeudy (2014), Arte Elle fut présentée comme un sous-produit de Marilyn, ce qui était en partie vrai, mais grandement faux. Frank Tashlin la fit briller (La Blonde et moi, La Blonde explosive), mais elle était très bien dans Les Naufragés de l’autocar de Victor Vicas. Le documentaire revient sur ces moments oubliés.

23.10 : L’Affaire Joey Aimes de Niki Caro (2005), OCSMax
Charlize Theron est remarquable en mineure de fond harcelée par ses compagnons de travail. Et, comme on est dans le Minnesota, on a droit à une chanson inédite du né natif Dylan, Tell Ol’ Bill.

00.00 : Le Fils de personne de Raffaello Matarazzo (1951), France 3
Encore un mélo avec le couple Yvonne Sanson - Amedeo Nazzari. On ne s’en lassera jamais.

Lundi 23 mars 2015

20.45 : Les Vikings de Richard Fleischer (1958), Ciné+Famiz
Inépuisable. Un des plus grands films de Fleischer. Ah, le combat final sur la tour du Fort La Latte ! Ah, le drakkar en feu dans le fjord ! Ah, Janet Leigh !

20.50 : Maigret en meublé de Laurent Heynemann (2004), D17
On ne note pas tous les Maigret qui passent sur cette chaîne (série avec Bruno Cremer). Mais lorsqu’ils sont signés par des cinéastes estimables, comme Heynemann ou Charles Nemes (L’Étoile du Nord, à 22.35 sur la même chaîne), on peut s’y risquer.

20.50 : Abattoir 5, de George Roy Hill (1972
Un film de SF, premier (et dernier film ?) du genre "sarcasme", sur le bombardement de Dresde (13-15 février 1945). Pour ceux qui ne l’ont pas vu à l’époque, une info : "La Terre est la seule planète où existe la notion de libre-arbitre".

22.50 : Pour toi j’ai tué de Robert Siodmak (1949), Arte
Peut-être le plus beau des films noirs de Siodmak, adapté de Don Tracy (Tous des vendus !). Soderbergh s’y est attaqué en 1996 (À fleur de peau), mais Peter Gallagher ne vaut pas Burt Lancaster.

Mardi 24 mars 2015

20.40 : Les Trois Jours du condor de Sydney Pollack (1975), TCM
Vu et revu, certes, mais sa paranoïa est toujours efficace.

20.40 : Le Mystère de Tarzan de Wilhelm Thiele (1943), OCS Géants
Le mythe dégénère : Tarzan au Sahara luttant contre les Nazis. Thiele était mieux inspiré lorsqu’il tournait Le Chemlin du Paradis. Une curiosité néanmoins.

20.50 : Le Quatrième Protocole de John Mackenzie (1967), Polar
C’est annoncé en VO, il faut donc en profiter. Que du beau monde (Michael Caine, Pierce Brosnan, Ned Beatty) et un cinéaste méconnu.

22.20 : The Ploughman’s Lunch de Richard Eyre (1983), Sundance Channel
Film oublié, mais qui vaut un regard. Jonathan Pryce y est très bien, comme d’habitude. Et le scénario est signé Ian McEwan.

22.25 : Le Stratège de Bennett Miller (2011), Numéro 23
Entre Truman Capote et Foxcatcher, une autre preuve que Miller est un des grands réalisateurs modernes.

Mercredi 25 mars 2015

20.40 : Barbara de Christian Petzold (2012), OCS City
Pour Nina Hoss, mais aussi pour la mise en scène de Petzold, Ours d’argent à Berlin.

20.40 : Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah (1973), TCM
Comme pour le Pollack d’hier, toujours revisitable. Et on peut même le regarder les yeux fermés, juste pour la musique de Bob.

20.45 : L’Été des poissons volants de Marcela Said (2013), Ciné+Club
Une cinéaste chilienne à découvrir, apparue après la parution de notre dictionnaire du cinéma chilien (cf. Jeune Cinéma n°358, et la suite).

20.45 : La Machine à tuer les méchants de Roberto Rossellini (1952), Ciné+Classic
Pour mémoire, car c’est un Rossellini longtemps inconnu.

22.35 : L’Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Jean-Pierre Jeunet (2013), OCS Max
Après avoir connu les sommets de gloire, Jeunet n’est plus à la mode. Il ne faut pas écouter les sirènes : ce voyage est très plaisant.

Jeudi 26 mars 2015

20.45 : Pas très catholique de Tonie Marshall (1994), Ciné+Famiz
On n’est pas toujours convaincu par ses films (quoique Enfants de salauds nous ait laissé un bon souvenir), mais celui-ci est surprenant, et Anémone très bien en détective privée.

20.50 : Pour le pire et le meilleur de James L. Brooks (1997), TV Breizh
Excellente comédie, sur un thème convenu mais sauvé par le duo Jack Nicholson - Helen Hunt.

21.45 : Rhapsody in August d’Akira Kurosawa (1991), Sundance Channel
Un Kurosawa sur Sundance. Vivent les jeunes indépendants US !

Vendredi 27 mars 2015

20.50 : Deux d’Anne Villacèque (2014), Arte
Pas vu, mais la signature est prometteuse. Et il y a Lola Créton et Christa Théret, c’est-à-dire deux étoiles montantes.

21.00 : Sherlock Holmes et la clef de Roy William Neill (1946), Polar
Pour les amateurs holmesiens, en enchaînant avec le suivant, à 22.10, Sherlock Holmes et le train de la mort du même RWN (1946).

23.15 : Duel dans le Pacifique de John Boorman (1968), TCM
Après l’affrontement Marvin-Borgnine de samedi dernier, on finit la semaine avec une confrontation Marvin-Toshiro Mifune, seuls sur leur île. Du grand plaisir.

Revue Jeune Cinéma - Contacts