home > Personnalités > Baker, Joséphine (1906-1975)
Baker, Joséphine (1906-1975)
Brève
publié le samedi 9 mai 2015

Joséphine Baker (1906-1975)
12 avril 2015 : Anniversaire de la mort de Joséphine Baker

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Old Gringo (jeudi 12 avril 2015)

Joséphine Baker (1906-1975) : il y a 40 ans exactement, un 12 avril, Joséphine Baker, née dans le Missouri, mourait à 69 ans, à Paris 13e, où elle a, désormais, une piscine publique flottante à son nom, à côté de Simone de Beauvoir qui, elle, a une passerelle.

JPEG - 33.4 ko

 

Baker fut une artiste à la fois hyper populaire et admirée par l’élite. Bataille, Breton ou Mauss appartenaient à son fan-club. Allez trouver l’équivalent aujourd’hui, et qui dure au delà des décennies. Les réseaux sociaux ne fabriquent que des gloires éphémères, parfois même pas un quart d’heure.

Encore aujourd’hui, tout le monde la connaît, l’aime et la respecte, Baker, la danseuse et la chanteuse jazzy, l’avant-gardiste, la bonne mère.

Nous, nous focalisons plutôt sur la Revue nègre, et la militante antiraciste des droits civiques.
Et sur ses rôles au cinéma.

Elle avait commencé, en France, dans un muet, en 1927, La Revue des revues, de Joe Francys et Clément Vautel, où personne ne put l’écouter.

Elle a été la Zouzou de Marc Allégret, dans Zouzou (1934).

Elle a aussi été la Aiouna de Edmond T. Gréville, dans Princesse Tam Tam (1935). On peut voir le film entier sur Internet.

Part 1 ; Part 2 ; Part 3.

Revue Jeune Cinéma - Contacts