home > Personnalités > Kantor, Tadeusz (1915-1990)
Kantor, Tadeusz (1915-1990)
Brève
publié le vendredi 31 juillet 2015

Tadeusz Kantor (1915-1990)

6 avril 2015 : C’est l’anniversaire de Tadeusz Kantor. Il a 100 ans.

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Old Gringo (lundi 6 avril 2015)

C’était un grand artiste, peintre, écrivain, acteur, théoricien, professeur...

Mais ce qu’on retient surtout de lui, c’est son théâtre.

Art éphémère, vivant, mortel, parallèle : de chaque représentation, il ne reste que des souvenirs qui, au mieux, se transmettent tant bien que mal, et produisent la légende.
Kantor est de ceux qui, entrés dans la légende, ne meurent jamais.

JPEG - 40.9 ko

 

Toute l’année 2015, on fête ce centenaire un peu partout dans le monde, et notamment à l’Institut polonais.
Mais c’est aujourd’hui, exactement, lundi 6 avril, le jour de son anniversaire.

Quand on a eu la chance d’assister à ses spectacles, avec lui en scène, sous son regard, on aime tout de Kantor.
Mais, dans nos cœurs, c’est surtout la petite mariée de Wielopole, Wielopole qui s’est installée à jamais.

 

Sélection des manifestations

À Paris

Mardi 7 avril 2015, 19h30 : La Classe morte de Andrzej Wajda (1976).
C’est avec ce spectacle que Kantor a inauguré son théâtre, le Cricot 2, en 1975, à la Galerie Krzysztofory, à Cracovie. Wajda, à l’époque, tournait L’Homme de marbre, et s’échappait du tournage pour aller filmer le spectacle de Kantor, dont il fera plus qu’une captation, un documentaire enrichi d’autres images.

C’est à la bibliothèque polonaise, dans le cadre du cycle "Quand le fantastique investit le réel" (entrée libre).

JPEG - 74.8 ko

 

Lundi 13 avril 2015, 19h30 : Une soirée anniversaire, organisée par Jean-Pierre Thibaudat et Michelle Kokosowski, à l’occasion de la parution de ses Écrits aux Éditions Les Solitaires intempestifs. Au programme : des archives sonores, la lecture de textes inédits par Marcel Bozonnet, Ariel Garcia-Valdès et Micha Lescot, et la projection de La Classe morte, celle de Nat Lilenstein (1989).

C’est à l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Mardi 14 et mercredi 15 avril 2015 : Un colloque franco-polonais, à la Sorbonne, "Kantor au croisement de l’art et de l’histoire" organisé par Georges Banu et Leszek Kolankiewicz

 

À Toulouse

Lundi 13 avril et jusqu’au vendredi 17 avril 2015 : Un portrait multiple de Kantor dans le cadre de la Semaine polonaise (24e édition) sous la direction de Kinga Joucaviel.

JPEG - 34.9 ko

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Kantor :

Post-scriptum 1
Post-scriptum 2

Revue Jeune Cinéma - Contacts