home > Personnalités > Rivette, Jacques (1928-2016)
Rivette, Jacques (1928-2016)
Brève
publié le vendredi 29 janvier 2016

Jacques Rivette (1928-2016)

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy (vendredi 29 janvier 2016)

JPEG - 123.8 ko

 

Jacques Rivette (1928-2016) est mort aujourd’hui, 29 janvier 2016.

Le New York Times cite la ministre française de la culture, qui l’a nommé "A filmmaker of intimacy and loving impatience". En anglais, c’est joli.

Dans son long hommage, le NYT privilégie La Belle Noiseuse (1991), se référant à Gilles Jacob, qui, sur Twitter, décrit le film comme le plus accompli "for its emphasis on creative helplessness."

Helplessness, ce mot généralement traduit par impuissance, nous touche.
Il est si chargé de connotations, dérivant tout de suite vers le mot allemand Hilflosigkeit. Car de l’impuissance créatrice à la détresse panique face à la perte de l’inspiration et l’abandon des dieux, il y a tant de terreurs.

JPEG - 98.4 ko

 

Le NYT cite pratiquement tous ses films, jusqu’à son dernier, 36 Vues du pic Saint-Loup (2008).

Nous, pour le moment, nous sommes encore plongés dans Out One : Noli me tangere, datant de 1971 et redécouvert en 2015.

* Voir la critique de Out One : Noli me tangere, dans Jeune Cinéma n°369-370 de décembre 2015.

* Voir l’entretien entre Lucien Logette et Pierre-William Glenn, chef-opérateur de Out One.

* Voir aussi le site de En attendant Nadeau : Note sur un film fantôme par Lucien Logette.

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy vendredi 29 janvier 2016

Revue Jeune Cinéma - Contacts