home > Personnalités > Rissient, Pierre (1936-2018)
Rissient, Pierre (1936-2018)
Brève
publié le dimanche 6 mai 2018

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Louise Wimmer (dimanche 6 mai 2018)

Cf. aussi Mister Everywhere.

JPEG - 99.1 ko

 


Dimanche 6 mai 2018

 

Pierre Rissient (1936-2018) est mort cette nuit du 5 au 6 mai 2018.
Son ami Bertrand Tavernier l’a annoncé par Twitter.

"Pierre Rissient est mort cette nuit. Son épouse Yung Hee me demande de vous le faire savoir et, en pensant à elle, c’est avec une infinie tristesse que j’ecris ce message. Pierre était un grand être humain et un cinéphile absolu. Nous le pleurons."

Le site du Festival de Cannes reprend ce que Thierry Frémaux disait de lui dans son livre, Sélection officielle (Grasset, 2017).

En 2017, à Lyon, l’Institut Lumière fêtait la sortie de son livre, Mister Erverywhere (entretiens avec Samuel Blumenfeld), avec la projection de Gentleman Rissient de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau et Guy Seligmann (2017).


 

Un premier film sur lui était sorti en 2007 :

* Pierre Rissient : Man of Cinema de Todd McCarthy (2007).


 

Pierre Rissient a réalisé deux films. Son second film, Cinq et la peau (sélection Un certain regard 1982) est programmé dans la section Cannes Classic du Festival de Cannes 2018. Il ressort en version restaurée sur les écrans le 30 mai 2018.

Il était de cette race de cinéphiles, aujourd’hui en voie d’extinction, caractérisée par une intense mémoire vive en permanente activité (remplacée désormais par la machine), et, surtout, cette sorte d’amour dont seuls les innocents sont capables : Y a-t-il encore un humain sur Terre qui sache, dans sa vie, ce qu’est "la première fois" d’une image ?
Avec ces cinéphiles-là, c’est toujours la première fois.



Revue Jeune Cinéma - Contacts